Enrique Jorrín

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Jorrin.
image illustrant un compositeur image illustrant cubain
Cet article est une ébauche concernant un compositeur cubain.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?). Pour plus d’informations, voyez le projet musique classique.

Enrique Jorrín
Defaut 2.svg
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 60 ans)
La HavaneVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Activités
Autres informations
Instrument

Enrique Jorrín est un violoniste né à Candelaria le 25 décembre 1926 et décédé à La Havane le .

Il a étudié le violon au conservatoire de La Havane.

Il a joué dans l'Institut National de la Musique dirigé par Gonzalez MÁNTICI, puis en 1941 il rejoint la charanga des frères Contreras puis "Arcaño y sus Maravillas".

Comme les danseurs ont des difficultés avec les syncopes de la partie mambo du danzón nuevo ritmo, Enrique Jorrín crée des thèmes rythmiquement plus simples, en 2/4, dont La Engañadora en 1949, considéré comme le premier cha-cha-cha.

Il intègre ensuite la Orquesta America.

En 1954, Enrique Jorrín qui pense que le directeur de l'orchestre, Ninón Mondéjar est en train de lui dérober la paternité du cha-cha-cha forme son propre orchestre. Il engage son frère Jesús, violoniste, Miguel O'Farrill flûtiste, Tito Gómez, pour le chant et, peu après, Rudy Calzado.

Il part au Mexique jusqu'en 1959.