Emil Konopinski

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Emil Konopinski
Emil J. Konopinski Los Alamos ID.png
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 78 ans)
BloomingtonVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Formation
Activités
Autres informations
Directeur de thèse
Distinction

Emil John (Jan) Konopinski (né le à Michigan City, Indiana et décédé le à Bloomington, Indiana) est un scientifique nucléaire américain[1] d'origine polonaise.

Biographie[modifier | modifier le code]

Ses parents étaient Joseph et Sophia Sniegowska.

Konopinski obtient son doctorat en 1934 à l'université du Michigan. Il devient ensuite professeur de physique à l'université de l'Indiana. Durant la Seconde Guerre mondiale, il travaille aux côtés du physicien italien Enrico Fermi sur le premier réacteur nucléaire, à l'université de Chicago. Il rejoint le projet Manhattan destiné à mettre au point la première arme nucléaire.

Konopinski, C. Marvin et Edward Teller ont montré qu'une explosion thermonucléaire ne peut mettre le feu à l'atmosphère, et, donc, détruire la Terre.

Konopinski devint ensuite consultant auprès de la Commission de l'énergie atomique des États-Unis, de 1946 à 1968. Il écrivit un ouvrage de science, The Theory of Beta Radioactivity.

Publication[modifier | modifier le code]

  • (en) E. J Konopinski, C. Marvin, Edward Teller, Ignition of the Atmosphere with Nuclear Bombs, Los Alamos National Laboratory. LA-602, 1946, déclassifié en 1973.
  • (en) E. J. Konopinski, The Theory of Beta Radioactivity, Oxford University Press,‎ (lire en ligne)

Notes et références[modifier | modifier le code]

Article connexe[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]