Elton Motello

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Elton Motello
Pays d'origine Drapeau : Royaume-Uni Royaume-Uni
Genre musical Punk rock, new wave
Années actives 19741980
Labels Attic Records, Edge/Passport, Pinball Belgium

Elton Motello est un groupe de punk rock et new wave britannique.

Biographie[modifier | modifier le code]

Elton Montello est à la fois le pseudonyme d'Alan Ward, auteur et compositeur du groupe, et du groupe dans son ensemble[1]. Ward est un ancien membre du groupe de punk Bastard, tout comme le guitariste Brian James, également membre de London SS, et le batteur Nobby Goff. En 1975, ils fondent Elton Motello (jeu de mot sur Elton John et Elvis Costello), avec le bassiste belge Yves Kengen. L'année suivante, en 1976, James rejoint le groupe The Damned et quitte Elton Montello. Plusieurs musiciens se sont succédé au sein du groupe, dont Plastic Bertrand qui en est un temps le batteur.

Le groupe tourne beaucoup en Belgique et sort en novembre 1977 son premier single, Jet Boy, Jet Girl sur le label belge Pinball. Ce single est enregistré par des musiciens de studio[2], et remporte un certain succès en Australie où il entre dans le top 40. Comme l'indique Alan Ward dans une interview pour L'Express (juillet 2010), cette chanson est l'œuvre de Lou Deprijk[3]. Alan en écrira les paroles anglophones simultanément à Yves Lacomblez qui en faisait une version francophone Ça plane pour moi (interprétée par Plastic Bertrand), tandis que Lou Deprijk est le maître d'œuvre.

En 1978, le groupe, composé de Ward, Peter Goff (guitare), Willie Change (basse) and Nobby Goff enregistre son premier album, Victim of Time, avec les participations de Mike Butcher, guitariste sur Jet Boy, Jet Girl, et le batteur Twink[1]. En 1980, Elton Motello, avec Butcher, Andrew Goldberg, J.P. Martins et Walter Meter, enregistre un nouvel album Pop Art. Deux singles en sont extraits et le groupe se sépare à la fin de l'année[1].

Discographie[modifier | modifier le code]

Albums studio[modifier | modifier le code]

  • 1978 : Victim of Time (Attic)
  • 1980 : Pop Art (Edge/Passport)

Singles[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a, b et c (en) Strong, Martin C. (2003) Elton Motello, in The Great Indie Discography, Canongate, (ISBN 1-84195-335-0).
  2. Larkin, Colin (1992) The Guinness Who's Who of Indie and New Wave Music, Guinness Publishing, (ISBN 0-85112-579-4).
  3. « La véritable histoire de "Ça plane pour moi" », sur L'Express (consulté le 2 juin 2017).