Elisabeth-Sophien-Koog

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Elisabeth-Sophien-Koog
Blason de Elisabeth-Sophien-Koog
Héraldique
Administration
Pays Drapeau de l'Allemagne Allemagne
Land Flag of Schleswig-Holstein.svg Schleswig-Holstein
Arrondissement
(Landkreis)
Frise-du-Nord
Bourgmestre
(Bürgermeister)
Ute Clausen
Code postal 25845
Code communal
(Gemeindeschlüssel)
01 0 54 026
Indicatif téléphonique 04842
Immatriculation NF
Démographie
Population 40 hab. (31 déc. 2011)
Densité 7,6 hab./km2
Géographie
Coordonnées 54° 30′ 31″ nord, 8° 52′ 49″ est
Altitude 1 m
Superficie 529 ha = 5,29 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Allemagne

Voir la carte administrative d'Allemagne
City locator 14.svg
Elisabeth-Sophien-Koog

Géolocalisation sur la carte : Allemagne

Voir la carte topographique d'Allemagne
City locator 14.svg
Elisabeth-Sophien-Koog
Liens
Site web www.amt-nordsee-treene.de/index.phtml?sNavID=1640.19

Elisabeth-Sophien-Koog est une commune allemande de l'arrondissement de Frise-du-Nord, dans le Land de Schleswig-Holstein.

Géographie[modifier | modifier le code]

Elisabeth-Sophien-Koog dans l'arrondissement de Frise-du-Nord
Elisabeth-Sophien-Koog dans l'arrondissement de Frise-du-Nord

La commune est enclavée dans celle de Nostrand sur la presqu'île du même nom.

Histoire[modifier | modifier le code]

Après la grande inondation de 1634 qui fait perdre beaucoup de terrain, Frédéric III de Danemark confie en 1652 un octroi à quatre Hollandais pour recouvrer ces terres. Ainsi sont créés les polders Friedrichskoog en 1656, Marie-Elisabeth-Koog en 1657, Trindermarsch-Koog en 1663 et Neuer Koog en 1691 qui agrandissent fortement Nordstrand. La sécurisation des polders a lieu entre 1717 et 1720. En 1739, on compte 739 hectares.

En 1751, une inondation détruit les digues. Mais depuis, leur gestion a été confiée à la population locale qui est ruinée après leurs rachats et ne peut reconstruire.

En 1768, Jean Henri Desmercières (de), qui a déjà travaillé à Reußenköge, rachète les droits d'exploitations. Il construit une nouvelle digue qu'on baptise en l'honneur d'Elisabeth Sophie, comtesse de Friis. En 1770, ces droits font l'objet d'une forte spéculation. Comme à Reußenköge, on reprend le drainage et la construction de routes. Les vieilles familles de Nostrand s'installent sur ces nouveaux terrains et les exploitent.

En 1825, une inondation détruit toutes les digues et le polder de Nordstrand sauf celle bâtie par Desmercières. Elles seront reconstruites selon son modèle en coopérative avec les habitants d'Elisabeth-Sophien-Koog.

En 1895, la commune de Nordstrand décide de séparer Elisabeth-Sophien-Koog afin de diviser les coûts d'entretien des digues. Le comité d'arrondissement refuse ce plan financier mais accepte la séparation administrative.

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

Source, notes et références[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :