Edwin de Mercie

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Edwin.
Edwin
Fonction
Comte de Mercie
-
Biographie
Décès
Activité
Père
Fratrie
Ealdgyth
Burgheard (d)
MorcarVoir et modifier les données sur Wikidata

Edwin ou Eadwine est comte de Mercie de 1062 environ à 1071, année de sa mort.

Biographie[modifier | modifier le code]

Fils du comte Ælfgar, Edwin est le frère aîné de Morcar et Édith. Il succède à son père comme comte de Mercie vers 1062. Son frère Morcar devient comte de Northumbrie en 1065, lorsque le précédent comte, Tostig Godwinson, est chassé par ses sujets.

En 1066, Tostig envahit la Mercie, mais il est repoussé par Edwin et Morcar et doit s'enfuir en Écosse. Plus tard la même année, il revient aux côtés du roi norvégien Harald Hardrade. Harald bat Edwin et Morcar à la bataille de Fulford le 20 septembre, mais les Norvégiens sont à leur tour battus par Harold Godwinson à la bataille de Stamford Bridge, cinq jours plus tard. Après la mort de Harold à Hastings, Edwin et Morcar soutiennent en premier lieu Edgar Atheling, mais ils se soumettent à Guillaume le Conquérant avant Noël à Berkhamsted.

En 1068, Edwin et Morcar se soulèvent contre Guillaume. Leur révolte est de courte durée et prend fin lorsque le roi marche contre eux et fonde le château de Warwick. Leurs faits et gestes dans les deux années qui suivent sont inconnus. Ils se révoltent à nouveau en 1071, mais Edwin est trahi par sa propre escorte et tué.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • (en) Stephen Baxter, The Earls of Mercia : Lordship and Power in Late Anglo-Saxon England, Oxford University Press, (ISBN 978-0-19-923098-3).