Eddie Dee

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Ce modèle est-il pertinent ? Cliquez pour en voir d'autres.
La mise en forme de cet article est à améliorer (janvier 2017).

La mise en forme du texte ne suit pas les recommandations de Wikipédia : il faut le « wikifier ». Découvrez comment faire.

La typographie, les liens internes ou externes, les conventions de style, la présentation des sourcesetc. sont autant de points qui peuvent ne pas convenir voire être absents. Les raisons de la pose de ce bandeau sont peut-être précisées sur la page de discussion. Si seules certaines sections de l'article sont à wikifier, pensez à les indiquer en utilisant {{section à wikifier}}.

Alexander Eddie Ávila Ortiz
Surnom Eddie Dee
Nom de naissance Alexander Eddie Ávila Ortiz
Naissance (39 ans)
Río Piedras - Porto Rico
Activité principale Chanteur, compositeur, producteur
Genre musical Reggaetón, rap
Années actives Depuis 1992
Labels Artist System / Diamond Music
Influences Freddie Mercury
Run DMC
Site officiel http://diamondmusicjoy.net

Alexander Eddie Ávila Ortiz, surnommé Eddie Dee et né le 26 avril 1977, à Río Piedras (Porto Rico), est un chanteur, compositeur et producteur portoricain du genre reggaetón.

Biographie[modifier | modifier le code]

Début de carrière[modifier | modifier le code]

Alexander Eddie Ávila Ortiz naît le 26 avril 1977, à Río Piedras (Porto Rico). Il est le fils de Diomaris Ortiz et Eddie Avila[1]. À l'âge de dix ans, il rêve d'être chanteur, écrit ses premières compositions[2] et apprend à danser. En 1990, il apparaît à la télévision de Porto Rico, dans l'émission Tus videos favoritos (français : Tes vidéos favorites), réalisée par Flaco Figueroa. En 1991, il commence à chanter et à danser sur scène. Il est le danseur principal du film publicitaire El Sida esta cañón. Il devient l'un des danseurs de Kid Power Posse, en 1992[1].

Les années 1990[modifier | modifier le code]

Son premier disque, Eddie Dee & The Ghetto Crew, comportant des musique hip-hop et reggaetón[3], est publié en 1993, avec l'aide de Bernice Cruz et Sammy Fisher. En 1994, sa première vidéo est Dj Guichy. 1997 voit la sortie de l'album de musique hip-hop et regaeton Tagwut[3]. Cette même année, avec Señor oficial, il remporte le prix de la meilleure chanson de la Journée nationale du rap et du reggae. Il l'obtient, à nouveau, l'année suivante, avec le single Amor Mío, aux côtés du groupe de reggae Cultura Profética (es)[1].

Les années 2000[modifier | modifier le code]

À l'automne 2000, il publie le disque de musique hip-hop et de reggaetón[3] El terrorista de la lírica, au sujet duquel il déclare, à In the House :

« ... pour cet album, je me suis arraché le cœur et l'ai offert, et honnêtement ce fût la meilleure chose que j'ai faite dans ma vie, j'en attends beaucoup, mais je sais qu'il fera parler et que les gens vont l'aimer aussi[4]... »

L'album Biografía, publié en 2001, mêle musique hip-hop et reggaetón[3]. Au printemps 2004, il participe à l'enregistrement de l'album Los 12 Discípulos (français : Les 12 disciples, en référence à Jésus et ses 12 disciples). Cet album, avec la compilation DJ Nelson presenta Luny Tunes y Noriega - Más Flow, fait connaître à l'étranger le reggaetón portoricain. Les douze disciples, les musiciens qui ont participé à l'album, constituent un « Who's who » du genre reggaetón. Aux côtés d'Eddie Dee, on trouve Daddy Yankee, Ivy Queen, Tego Calderon, Julio Voltio, Vico C, Gloire, Zion y Lennox, Luny Tunes et Nicky Jam. À l'automne 2005, paraît une édition spéciale CD/DVD de l'album, avec quatre nouveaux titres et cinq vidéos de musique.

Eddie Dee chante, avec La Secta AllStar, La locura automática Remix. Il est coauteur, avec Daddy Yankee, du single Gasolina, qui est publié en 2005. Cette même année, est publié l'album de reggaetón The Final Countdown. En 2007, il publie un autre album de reggaetón, El Diario de Eddie Avila[3].

Il est sous contrat avec la maison d'édition Diamond Music et chante avec d'autres genres intereprètes de reggaetón, comme Tego Calderon, Julio Voltio, Vico C, Daddy Yankee, Tito El Bambino, Ivy Queen, Cosculluela, Ñengo Flow, Don Omar, Tempo et Ñejo & Dalmata, entre autres. Cependant, ses problèmes de travail avec Lito y Polaco sont connus.

Son idole musicale est Freddie Mercury, qui lui a donné envie de faire de la musique. Il ne lui a, cependant, jamais consacré de chanson, car il ne compose pas le même genre de musique. Eddy Dee possède des appartments au Panama[5].

Discographie[modifier | modifier le code]

Emojione 267B.svg
Cette section a besoin d'être recyclée (3 mars 2017).  
Motif : Manque d'organisation, de clarté, de wikification ; des données paraissent inutiles (certains titres et durées) alors que d'autres (années, collaborations, sous-sections...) sont manquantes. Vous pouvez discuter des points à améliorer en page de discussion.
Je n'ai jamais dit que je suis un modèle[6].

Eddy Dee

  • 1993 - Eddie Dee & The Ghetto Crew.
  • 1993 - U Records 1.
  • 1997 - Tagwut.
  • 1997 - Señor oficial.
  • 1998 - Amor Mío (avec Cultura Profética).
  • 1999 - La Misión.
  • 2000 - Boricua NY.
  • 2000 (automne) - El terrorista de la lírica.
  • 2003 - The Majestic - avec Nicky Jam, Ivy Queen, Zion y Lennox, Maicole et Manuel : 6. Soltero Y Sin Compromiso (3 min 12 s[8]).
  • 2005 - Barrio fino en directo - Gasolina, Rompe et Machucando, avec Daddy « El Cangri » Yankee.
  • 2005 (décembre) - Los 12 discípulos - Special Edición - édition spéciale augmentée CD/DVD, avec six vidéos et quatre remix, chansons Quítate tu pa' ponerme yo, Salsa remix, Taladro, avec Daddy Yankee, Perro sato et La locura automática Remix (min 5 s), avec La Secta AllStar.
  • 2005 - Reggaetón Diamond Collection - Soltero Y Sin Compromiso.
  • 2006 - Roots Boricua: Antologia de Reggae - Amor Mío (avec Cultura Profética) (min 2 s).
  • 2007 - El Diario de Eddie Avila - Háblame Claro (min 11 s[11]).
  • 2008 - The Perfect Melody - album de Zion  : 4. Amor de pobre (min 58 s).
  • 2009 - Censurarme Por Ser Rapero - remix de Gallito.
  • 2009 - Oro Reggaetonero.
  • Carolina - remix de Dj Zantos.
  • Calientamiento global - The mixtape vol. 1 - 3. Dime A Ave.
  • Dia Por Dia.
  • El Pentagono - avec Zion, Tego Calderon, Voltio et Coscullela.
  • Eso No Va Conmigo.
  • Falso Llanto (min 50 s).
  • Las Calles De Hoy.
  • Mi diploma está firmado por un corrupto.
  • Negro O Blanco - avec Sasha.
  • Track 7.
  • Tu Sabes Quienes Somos.

Filmographie[modifier | modifier le code]

  • 1991 - El Sida esta cañón - film publicitaire.
  • 1994 - Dj Guichy - vidéo.
  • 1995 - Dj Chiclin 5 - vidéo.
  • 1996 - U records 4 - vidéo.
  • Talento de barrio - film avec le chanteur de reggaetón Daddy Yankee et Katiria Soto.

Distinctions[modifier | modifier le code]

  • 1997 - Prix de la meilleure chanson de la Journée nationale du rap et du reggae, avec Señor oficial.
  • 1998 - Prix de la meilleure chanson de la Journée nationale du rap et du reggae, avec le single Amor Mío, aux côtés de Cultura Profética.
  • Nomination au Grammy Latine, avec la chanson Quítate tu pa' ponerme yo, de l'album Los 12 discípulos.

Notes[modifier | modifier le code]

  1. a, b et c Eddie Dee | Free Music, Tour Dates, Photos, Videos.
  2. [1].
  3. a, b, c, d et e Eddie Dee Albums List: Full Eddie Dee Discography (8 Items).
  4. « ... pa' este disco me saque el corazón y lo tire hay, y sinceramente a sido lo mejor que he hecho en mi vida, me tarde mucho pero yo se que va a dar de que hablar y a la gente le va a gustar también... »
  5. [2].
  6. « Yo nunca dije que soy un modelo a seguir. »
  7. [vidéo] [http://www.youtube.com/watch?v=rXNQIV55vnM Eddie Dee - Amor Mio Cultura Profética.
  8. [vidéo] [3].
  9. [vidéo] Eddie Dee - (Intro) Los 12 Discipulos.
  10. Chanson nommée pour le prix Grammy Latine
  11. [vidéo] Eddie Dee - Háblame Claro.

Lien externe[modifier | modifier le code]