Duc de Kent

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Duc de Kent est un titre créé plusieurs fois dans la pairie de Grande-Bretagne et du Royaume-Uni, la dernière fois en faveur du quatrième fils du roi George V du Royaume-Uni.

Histoire[modifier | modifier le code]

En 1710, Henry Grey, alors marquis de Kent, est le premier élevé au titre de duc de Kent. Il meurt en 1740 sans héritier mâle et le titre disparaît avec lui.

En 1799, le titre de duc de Kent et de Strathearn est créé par le roi George III pour son fils cadet Édouard-Auguste, qu'il sera le seul à porter.

Enfin en 1934, le titre de duc de Kent est rétabli en faveur du prince George, quatrième fils du roi George V. Il est porté aujourd'hui par son fils, Édouard.

Liste des ducs de Kent[modifier | modifier le code]

Première création (1710)[modifier | modifier le code]

Deuxième création (duc de Kent et Strathearn, 1799)[modifier | modifier le code]

Troisième création (1934)[modifier | modifier le code]

Titulaire actuel[modifier | modifier le code]

L'actuel duc de Kent remplit certains devoirs à la fois civils et militaires envers la monarchie. Il a effectué de nombreuses visites d'État aux nations du Commonwealth, représentant la reine. Il est aussi grand maître des francs-maçons britanniques. Son frère puîné est le prince Michael de Kent[1].

Son fils aîné, George Windsor, comte de St. Andrews (né le 26 juin 1962), est l'héritier du titre. Le fils de ce dernier, Edward Windsor, baron Downpatrick (né le 2 décembre 1988), est l'héritier en second.

Autres titres[modifier | modifier le code]

Depuis la création de 1934, les titres subsidiaires de comte de St. Andrews et de baron Downpatrick son liés à celui de duc de Kent. Le fils aîné du duc porte le titre de courtoisie de comte de St. Andrews et son héritier en ligne directe celui de baron Downpatrick.

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]