Doris Schröder-Köpf

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Doris Schröder-Köpf
Doris Schröder-Köpf en 2013.
Doris Schröder-Köpf en 2013.
Conjoint du 7e chancelier fédéral allemand
 – 
(6 ans, 11 mois et 21 jours)
Prédécesseur Hannelore Kohl
Successeur Joachim Sauer
Biographie
Date de naissance (54 ans)
Lieu de naissance Neubourg-sur-le-Danube (Bavière)
Conjoint Gerhard Schröder
Profession Journaliste

Doris Schröder-Köpf, née le à Neubourg-sur-le-Danube est une journaliste et femme politique allemande et la quatrième épouse de l'ancien chancelier fédéral allemand Gerhard Schröder, dont elle est séparée depuis 2015.

Biographie[modifier | modifier le code]

Doris Köpf a été la correspondante parlementaire de la Bild[1]. Elle a également travaillé comme journaliste pour l'hebdomadaire Focus ; elle rend néanmoins sa carte de presse après l'élection de son mari[2].

Divorcée d'une première union, au cours de laquelle est née Klara, en 1991, Doris Köpf épouse en 1997 l'homme politique Gerhard Schröder dont elle devient la quatrième épouse. Le couple a deux enfants adoptés, Viktoria (2004) et Gregor (2006), originaires de Saint-Pétersbourg (Russie).

La presse annonce, au mois de , la séparation du couple Schröder. En , elle entame une relation avec le ministre de l'Intérieur de Basse-Saxe Boris Pistorius.

Activité politique[modifier | modifier le code]

Elle est membre du Parti social-démocrate d'Allemagne (SPD). En janvier 2012, elle annonce qu'elle a l'intention d'être candidate aux élections régionales de 2013 en Basse-Saxe[3]; elle perd néanmoins les primaires dans la circonscription de Hannover-Döhren[4].

Finalement candidate dans cette circonscription, elle n'est pas élue au scrutin uninominal mais, figurant en douzième place sur la liste régionale, elle fait tout de même son entrée au Landtag. Elle est finalement élue aux élections anticipées de avec 38 % des voix.

Références[modifier | modifier le code]

  1. (de) [http://www.tagesspiegel.de/meinung/doris-schroeder-koepf-ich-bin-immer-risikobereit-gewesen/6048808.html « „Ich bin immer risikobereit gewesen“ », Tagesspiegel, 10 janvier 2012.
  2. Alix Bouilhaguet et Christophe Jakubyszyn, La Frondeuse, éditions du Moment, 2012, pages 94-96.
  3. (de) « Schröder-Köpf strebt in Niedersachsens Parlament », Die Zeit, 9 janvier 2012.
  4. Patrick Saint-Paul, « L'épouse de Schröder perd des primaires en Allemagne », in lefigaro.fr, 1er février 2012.