Donalda Charron

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Donalda Charron
Fonction
Présidente
Syndicat catholique des allumettières de Hull
Biographie
Naissance
Décès
Nationalité
Activité
AllumettièreVoir et modifier les données sur Wikidata
Autres informations
A travaillé pour
Des allumettières à l'intérieur de l'usine E. B. Eddy, à Hull, vers 1880

Donalda Charron, née le 29 août 1886 à Pointe-Gatineau et décédée le 8 juillet 1967 à Hull[1], est la première femme présidente d'un syndicat au Québec[2]. Donalda Charron a lutté durant sa carrière pour les droits des employées de la compagnie E. B. Eddy, situé à Hull[3].

Biographie[modifier | modifier le code]

Donalda naît le dans la paroisse Saint-François-de-Sales à Pointe-Gatineau, au Québec. Sa mère Amélia Charron meurt lors que Donalda n’a que neuf ans.

Pendant plusieurs années, elle occupe le poste de contremaîtresse au sein de la compagnie E. B. Eddy qui embauche de nombreuses jeunes filles en tant que « faiseuses d’allumettes ». Le rôle de contremaîtresse consiste à superviser les allumettières et les protéger des avances de la part d'employés de sexe opposé de la fabrique[4].

Elle meurt à Gatineau en 1967 à l'age de 80 ans[réf. nécessaire].

Syndicalisme[modifier | modifier le code]

Autour de 1919, Donalda Charron devient la présidente du Syndicat catholique des allumettières de Hull, une unité professionnelle de l'Association syndicale féminine catholique de Gatineau qui réunit des femmes du domaine de la fabrication d'allumettes.

Entre 1919 et 1924, Donalda Charron défend les droits des allumettières lors de deux conflits de travail. Celui de 1924[5] lui coûte son emploi chez compagnie E.B. Eddy.

Postérité[modifier | modifier le code]

En 2019, les habitants de Gatineau votent pour nommer la future bibliothèque de la ville à la mémoire de Donalda Charron[6]. De plus, une rue porte son nom dans le quartier Zibi[7].

Références[modifier | modifier le code]

  1. Marketing Breakthroughs, « Donalda Charron », sur WorkersHistoryMuseum (consulté le )
  2. « Donalda Charron, un modèle pour l'UQO », sur sccc-uqo.ca, (consulté le )
  3. « ICI Radio-Canada Première | Balados, livres audio », sur Radio-Canada (consulté le )
  4. Mackenzie King Estate, « Donalda Charron », sur www.virtualmuseum.ca (consulté le )
  5. « Donalda Charron, présidente des allumettières », sur De remarquables oubliés : Radio-Canada.ca (consulté le )
  6. Zone Politique- ICI.Radio-Canada.ca, « La nouvelle bibliothèque du Plateau s’appellera Donalda-Charron », sur Radio-Canada.ca (consulté le )
  7. « Donalda Charron, une pionnière du syndicalisme », sur Le Droit, (consulté le )