Dolmen du Pech des Auques

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Dolmen du Pech des Auques
Présentation
Type Dolmen-coffre
Période Néolithique
Fouille oui
Caractéristiques
Géographie
Coordonnées 44° 52′ 26″ nord, 1° 40′ 20″ est
Pays Drapeau de la France France
Région Midi-Pyrénées
Département Lot
Commune Miers
Géolocalisation sur la carte : Lot
(Voir situation sur carte : Lot)
Dolmen du Pech des Auques
Géolocalisation sur la carte : Occitanie
(Voir situation sur carte : Occitanie)
Dolmen du Pech des Auques
Géolocalisation sur la carte : France
(Voir situation sur carte : France)
Dolmen du Pech des Auques

Le dolmen du Pech des Auques est un dolmen-coffre situé sur la commune de Miers dans le département du Lot.

Cet édifice n'a été découvert qu'en 1990 dans le cadre d'une prospection systématique menée dans le nord du département[1].

Architecture[modifier | modifier le code]

Il s'agit d'un dolmen-coffre de petite taille. Aucun tumulus n'est visible. Aucune dalle susceptible de servir de table de couverture n'a été retrouvée. Le côté gauche est constitué par l'affleurement rocheux naturel. Côté droit, l'orthostate s'est fendue en deux morceaux dans le sens du clivage. Le chevet est constitué de deux petites dalles accolées parallèlement résultant peut-être d'un clivage naturel. Les orthostates ont été calées à leur base. La chambre est orientée selon l'azimut 105°.

Dalle Longueur Épaisseur Largeur
Orthostate droit 1,36 m 0,19 m 0,46 m
Chevet 0,84 m 0,10 m 0,49 m
Chevet 0,82 m 0,05 m 0,49 m
Données[1]


Hypothèses[modifier | modifier le code]

La fouille archéologique n'a livré aucun mobilier funéraire ni vestiges osseux. Même en tenant compte d'une dégradation naturelle du monument, sa taille modeste en restreint considérablement l'usage à l'inhumation d'un seul adulte en position fœtale ou à celle de très jeunes enfants. Ceci a conduit les archéologues à émettre quatre hypothèses[1] :

  • l'édifice a été construit pour une sépulture unique ou pour l'inhumation exclusive de nouveau-nés ou de nourrissons
  • l'édifice a été abandonné peu après sa construction et sans avoir été utilisé
  • l'édifice n'est pas une tombe mais un lieu de dépôt temporaire avant inhumation ultérieure dans un autre édifice plus grand
  • l'édifice n'est qu'une amorce de construction dont l'usage n'était peut-être pas funéraire

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a b et c Girault 1990 op. cit.

Annexes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Jean-Pierre Girault, « Le dolmen-coffre du pech des Auques », Bulletin de la Société des Études du Lot, no fascicule 4,‎ , pp. 257-260 (ISSN 0755-2483). Document utilisé pour la rédaction de l’article