Dolmen de la Couture

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Dolmen de la Couture
Image illustrative de l’article Dolmen de la Couture
Dolmen de la Couture
Présentation
Type dolmen
Période Néolithique
Protection Logo monument historique Classé MH (1965)
Caractéristiques
Matériaux poudingue
Géographie
Coordonnées 47° 56′ 06″ nord, 1° 12′ 29″ est
Pays Drapeau de la France France
Région Centre-Val de Loire
Département Loir-et-Cher
Commune Saint-Hilaire-la-Gravelle
Géolocalisation sur la carte : France
(Voir situation sur carte : France)
Dolmen de la Couture
Géolocalisation sur la carte : Centre-Val de Loire
(Voir situation sur carte : Centre-Val de Loire)
Dolmen de la Couture
Géolocalisation sur la carte : Loir-et-Cher
(Voir situation sur carte : Loir-et-Cher)
Dolmen de la Couture

Le Dolmen de la Couture est situé sur la commune de Saint-Hilaire-la-Gravelle, dans le département de Loir-et-Cher en France.

Historique[modifier | modifier le code]

L'édifice est classé au titre des monuments historiques en 1965[1],[2].

Ce dolmen a été plusieurs fois déplacé en raison des travaux et sa proximité avec la route nationale 10 et de route départementale 19. En 1974, une camionnette le percute et l'éventre. Il est alors à nouveau déplacé en retrait de la route.

Description[modifier | modifier le code]

Le dolmen se compose de quatre orthostates soutenant une unique table de couverture de 2,90 m de long sur 1,70 m de large. En l'état, il est impossible de déterminer où se trouvaient l'entrée du dolmen et la dalle de chevet[3].

Dalle Longueur Épaisseur Largeur
Orthostate nord 1.20 m 0,60 m 0,90 m
Orthostate nord 1.20 m 0,40 m 0,70 m
Orthostate ouest 1.50 m 0,40 m 0.50 m
Orthostate sud-est 0.90 m 0,40 m 0.80 m
Données : Inventaire des mégalithes de France, 3-Loir-et-Cher[3]

Toutes les dalles sont en poudingue lustré à silex d'origine locale[3].

Folklore[modifier | modifier le code]

L'édifice aurait été construit par des fées ou par la Sainte-Vierge. Selon une légende, au lieu-dit le Val d'Enfer, proche du site, le Diable se manifeste chaque nuit de Noël peu avant minuit et il invite les hommes à descendre dans son antre rempli de trésors, qu'il faut avoir quitté avant le douzième coup de minuit[3].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Dolmen de Langault », notice no PA00098581, base Mérimée, ministère français de la Culture
  2. La fiche Mérimée le confond avec le Dolmen de Langault situé à environ 400 mètres au nord-est.
  3. a b c et d Despriée et Leymarios 1974, p. 119

Annexes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Jackie Despriée et Claude Leymarios, Inventaire des mégalithes de France, 3-Loir-et-Cher, Paris, Éditions du CNRS, coll. « 1er supplément à Gallia Préhistoire », , 246 p. (ISBN 978-2-222-01569-7), p. 119. Ouvrage utilisé pour la rédaction de l'article

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :