Discussion:Texte bidirectionnel

Une page de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Autres discussions [liste]
  • Suppression
  • Neutralité
  • Droit d'auteur
  • Article de qualité
  • Bon article
  • Lumière sur
  • À faire
  • Archives

Réflexion directionnelle et réflexibilité[modifier le code]

Notification Moyogo : Un fil de la page de discussion de l’article Guillemet (Discussion:Guillemet#Mise à jour) a mis au jour une difficulté à traduire en bon français les concepts introduits par Unicode autour du fait que les glyphes de certaines ponctuations appariées et d’un certain nombre de symboles sont remplacés par leur glyphe miroir en fonction du sens de l’écriture :

Anglais (Unicode) Français (proposé) Français (hérité)
bidi-mirroring (the feature) réflexion bidirectionnelle réflexion bidi
bidi-mirroring (of a character) réflexibilité (d’un caractère) ?
bidi-mirrored réflexible miroir
mirrored glyph glyphe miroir
bidi-mirroring glyph glyphe miroir bidirectionnel glyphe miroir bidi (?)
Bidi_Mirroring_Glyph Property Propriété Glyphe_miroir_bidirectionnel ?
Bidi_Mirrored=Yes property value valeur d’attribut Réflexible=Oui ?
bidi-mirrored character caractère réflexible caractère miroir
This character is bidi-mirrored. Ce caractère est réflexible. Ceci est un caractère miroir.

Hnvnc (discuter) 18 juillet 2017 à 15:58..17:02 (CEST)

Notification Hnvnc : Si on compare Fontes et codages de Yannis Haralambous et sa traduction anglaise et mise à jour Fonts and encoding:
  • mirroring = miroitage
  • mirrored = miroité
On pourrait donc préférer « glyphe miroité » à « glyphe mirroir », et « miroitage » à « réflexion ». --Moyogo/ (discuter) 18 juillet 2017 à 20:40 (CEST)
Notification Moyogo : Merci, c’est une piste très intéressante. Au prix d’une extension du sens de miroiter, on peut éviter de surcharger encore davantage le mot réfléchir, entré dans la composition des noms de caractères à glyphe réfléchi, comme U+0295 ʕ coup de glotte réfléchi et 78 autres occurrences dans la ListeDesNoms-9[1]. Il faudra peser les avantages et les inconvénients :
  • On a une distinction sémantique claire entre les caractères réfléchis nés de la diversification du répertoire par transformations du plan, largement pratiquée au sein de l’IPA, et les glyphes miroités dans le seul but de s’adapter à la direction de l’écriture.
  • Miroitage est déjà un terme technique en informatique[2], assez spécialisé pour laisser la voie libre à son remploi en typographie (informatique), où l’on pourra même se dispenser de le préciser en faisant référence à la bidirectionalité, comme c’est nécessaire dans le cas de la réflexion bidi[rectionnelle].
  • Pour traduire « This character is bidi-mirrored » on aura le choix entre « Ce caractère est miroitable » et « Ce caractère est miroité ». En anglais, le participe passé est plus ambivalent en ce qu’il peut exprimer l’aptitude, tandis qu’en français, l’idée de l’effectivité est plus forte. Le problème est que miroitable semble limite cacophone, et s’ajoute aux termes qui ne sont pas encore dans les dictionnaires. Au contraire, réflexible est clair et bien français.
  • Parler de glyphes miroités me paraît malgré tout bien mieux que de parler de glyphes miroirs, voire de caractères miroirs. L’adéquation du terme reste cependant discutable, attendu que miroité est dérivé d’un verbe qui à l’heure actuelle, et sauf usages spécialisés plus ou moins confidentiels, est uniquement intransitif[3].
  • La diversification terminologique peut aussi être vécue comme un inconvénient, au cas où l’on considère qu’elle introduit une incohérence au sein du vocabulaire français lié à Unicode.
  • On se trouve face à deux usages incompatibles, celui de Patrick Andries[4] dans Unicode 5.0 en pratique[5] paru chez Dunod (2008[6]), et celui de Yannis Haralambous[7] publié chez OʼReilly en français (2003), puis en anglais (2004[8]). Selon ce que je comprends des différentes sources citées. Patrick Andries est un homme de terrain qui cherche à s’exprimer dans un langage simple et populaire, afin de vulgariser des contenus techniques en partie assez complexes sans susciter l’impression de « pédantisme » voire de « morgue »[9].
Voyons en tout cas comment évolue le tableau ci-dessus :
Traduction française de termes Unicode extraite ou extrapolée à partir de l’œuvre de deux auteurs francophones
Unicode VO Yannis Haralambous 2003 Patrick Andries 2008
bidi-mirroring (the feature) miroitage (sous-entendu : bidirectionnel) réflexion bidi
bidi-mirroring (of a character) miroitabilité (?) qualité de caractère miroir (?)
bidi-mirrored miroité miroir
mirrored glyph glyphe miroité glyphe miroir
bidi-mirroring glyph glyphe miroité bidirectionnellement (?) glyphe miroir bidi (?)
Bidi_Mirroring_Glyph Property Propriété Glyphe_miroitable_bidi (?) Propriété Glyphe_miroir_bidi (?)
Bidi_Mirrored=Yes property value valeur d’attribut Miroitable=Oui (?) valeur d’attribut Miroir_bidi=Oui (?)
bidi-mirrored character caractère miroitable (?) caractère miroir
This character is bidi-mirrored. Ce caractère est miroitable. (?) Ceci est un caractère miroir.
Hnvnc (discuter) 19 juillet 2017 à 07:59..12:23 (CEST)

Notes et références[modifier le code]

  1. ListeDesNoms-9.beta6-ansi.txt
  2. Voir miroitage dans le Wiktionnaire.
  3. Voir miroiter dans le lexique du CNRTL, le Wiktionnaire, le Larousse en ligne, et des traductions en anglais sur Wordreference.
  4. Voir sa bibliographie sur Cairn.
  5. Récension de Claude Couderc sur Questcequecest.com.
  6. Unicode 5.0 a été publié le 14 juillet 2006 (voir History of Unicode Release and Publication Dates).
  7. Lire son portrait sur le site de Télécom Bretagne, désormais IMT.
  8. Fiche auteur chez Librairie Eyrolles.
  9. Termes employés par Claude Couderc dans sa récension citée plus haut, pour souligner que cet ouvrage de Patrick Andries en est exempt.