Discussion:Suite des protocoles Internet

Une page de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Autres discussions [liste]
  • Suppression
  • Neutralité
  • Droit d'auteur
  • Article de qualité
  • Bon article
  • Lumière sur
  • À faire
  • Archives

Euh...[modifier le code]

Bonjour, il y a la possibilité d'ajouter de sprotocoles, je sais qu'il existe chrome: utilisé par firefox, mailbox: pour thunderbird, mais j'aimerais avoir confrmation que ce sont de vrais protocols et non une subtile différence ?

--Maximilian314 (d) 22 octobre 2008 à 15:20 (CEST)

Ce ne sont pas des protocoles mais des URL (http://fr.wikipedia.org/wiki/URL).

Raisons obscures[modifier le code]

les protocoles de routage comme RIP, qui pour des raisons obscures fonctionnent au-dessus d'UDP

Pourquoi obscures ? Ce n'est pas très objectif en plus comme remarque. Il faudrait peut-être revoir cette phrase... --Acp 23 août 2006 à 18:56 (CEST)
Oui. On peut l'enlever je pense. Piglop 24 août 2006 à 00:16 (CEST)
A la limite on attend 2, 3 jours, au cas où une objection se présenterait, puis on enlève à ce moment là. --Acp 24 août 2006 à 12:28 (CEST)
Le manque d'explication était effectivement obscure ;) Mais ce qui était probablement impliqué c'est qu'un protocole de routage a plutôt besoin d'un protocole bout-en-bout fiable ce qui correspond plus à TCP... eberkut 20 janvier 2007 à 00:01 (CET)

Nombre de couches[modifier le code]

Je suis actuellement en train de traduire cet article en me basant sur cette version-ci et l'anglaise. Cependant, je viens de voir qu'il y a un désaccord au sujet du nombre de couches. La version anglaise en cite 4 (pas de couche physique), ici 5. Si l'on regarde toutefois le RFC 1122 qui est cité au début de l'article, on voit en effet que la couche physique n'est pas mentionnée. J'ai toujours entendu parler de 5 couches (j'ai même un ouvrage de référence qui semble d'accord), mais je ne peux pas m'empêcher de douter à présent.

Des indices ? --Acp 24 août 2006 à 18:27 (CEST)

La notion de couche physique est caduque avec IP car il est conçu pour pouvoir passer n'importe ou et donc même sur un autre réseau (par exemple sur l'ADSL qui est en fait de l'ATM. Elle est donc incluse dans la couche liaison qui se débrouille comme elle l'entend. Ethernet par exemple définie sa propre couche physique (Cable, connecteur, signal, ...) Cela peut aussi être un réseau ATM qui est un protocole respectant complètement le modèle OSI (donc ça ferait deux couches physique alors qu'il n'y en a qu'une). --Maximilian314 (d) 22 octobre 2008 à 15:33 (CEST)

Je me permets d'intervenir sur cette discussion oubliée. A mon sens, cet article contient de lourdes erreurs. Le pile de protocoles TCP/IP doit être présentée en les comparant aux 7 couches du modèle OSI, qui est une façon de présenter "logiquement" les diverses FONCTIONS qui doivent être strictement scindées. La couche physique n'est pas caduque ! C'est juste que TCP/IP fonctionne au-dessus de tout cela. Pour simplifier : ADSL ou fibre optique = couche physique, ATM/Ethernet/Wifi = couche liaison, IP = couché réseau, TCP/UDP = couche transport, DNS/HTTP/FTP/SMTP... = couche applicative. Les couches session et présentation sont effectivement plus théoriques. Par exemple, l'encodage (ISO-8859-1, UTF-8...) relève de la couche présentation, car elle fonctionne en amont (à la base en fait) de la couche applicative...

Autres erreurs plus importantes : ARP et STP fonctionnent "au-dessus" de la couche liaison mais agissent à ce niveau (les switches!), ce sont des protocoles de couche 2 (liaison, link-layer). De la même façon, ICMP est une extension d'IP et fait donc pleinement parti de la couche réseau. -- user: cbesson

Historique ?[modifier le code]

Bonjour, j'aimerais beaucoup qu'en plus de ses considérations techniques, on ait un petit historique sur le protocole TCP/IP; quand ça a été développée, mis en place, et surtout à partir de quels moment ce protocole a été adopté par tous les réseaux d'internet ? Merci.

commentaire déposé par une IP[modifier le code]

Bonjour,

Il faut utiliser de façon obligatoire du câble droit pour connecter un ordinateur ou un appareil à un hub ou à un routeur. La livebox est un modem-routeur, donc il faut du câble droit. Au-delà de 5 mètres de câble droit (qu'il vaut avoir sous sa forme blindée, c'est à dire au moins en catégorie 5), il est tout à fait possible que l'image soit dégradée : mieux vaut alors acheter des liveplug ou d'autres adapteurs CPL (Courant porteur en Ligne, guide ariase ici : http://www.ariase.com/fr/guides/cpl.html), le câble droit est obligatoire. Le cable croisé n'est réservé qu'à la connexion directe entre 2 ordinateurs.

Même si ce qui est dit ici est une règle générale, il est possible que certains modems bénéficient de la technologie AUTOMIX pour leurs ports ethernet : en gros, ils sont capables de s'adapter automatiquement à un câble croisé, si l'usager s'est trompé.

Dans toute littérature on parle d'un modèle 4 couches Ici on redéfini 5 couches !

Bizarre quand même

Le nombre de couche fait débat. Le tout est de trouver le nombre qui vous fait comprendre les notions de niveau d'abstraction. Ensuite, peu importe... BZP (d) 16 février 2008 à 10:38 (CET)