Discussion:Rwanda

Une page de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Autres discussions [liste]
  • Suppression
  • Neutralité
  • Droit d'auteur
  • Article de qualité
  • Bon article
  • Lumière sur
  • À faire
  • Archives


Histoire : Époque precolonial[modifier le code]

les ethnologues européens et pères blancs de l'Église catholique vont contribuer à diffuser une histoire, aujourd'hui largement remise en cause. Largement remise en cause j'en doute beaucoup et par qui? J'attends plus d'arguments avant de remettre comme avant. Car je trouve ça un peu "polémiques" et partisans.

Pour la partie qui parle des mariages inter-ethniques, je suis d'accord. Mais en générale, les ethnies ne se "mélangent" pas entre elles. Sanao 21 jun 2004 à 10:07 (CEST)

C'est le concept d'ethnie qui est remis en question et en particulier l'utilisation politique qui en a été faite par les colonisateurs européens, soutenus par le corpus théorique ethnologiste de l'époque et nos bons pères. L'ouvrage qui pose le premier la question de la validité ethnologique de l'ethnie c'est (enfin pour c'ke j'en sait) celui de Amselle et M'Bokolo en 1985. Le premier lien chez Gougoule [[1]]. J'ai toujours du mal à me faire à cette vision mais c'est la théorie (doxa?) qui tient la corde. (:Julien:) 23 juin 2004 à 16:52 (CEST)

Il est vrai que définir une ethnie est une chose très compliquée, car les "échanges" inter-ethnique sont fréquents. Mais dire que c'est largement remis en cause me choque un peu. J'ai l'impression que les modifications apportées nous suggèrent tout simplement que les ethnies n'existe pas. Et c'est ça que je n'aime pas. Sanao 25 jun 2004 à 00:37 (CEST)
Bô pourquoi t'aime pas c'te théorie ? Qd je la reformule [avec ce que j'ai {modestement} compris] pour le Rwanda ça fait : les ethnies ne sont qu'une sanctification raciste (ouh là je dis pas k't'est raciste 'tention! mais historikt, les concepts de race et d'ethnie st frères, ou cousins et pis pas fondés génétikt) d'un état de fait social. Dans son bouquin sur les gd lacs, Chrétien reprend cette théorie (en + propre et avec de vrais morceaux de preuve dedans). Bon qd on réflechit y'a p'têt un parfum marxiste derrière mâ pour l'instant tu m'as pas [encore] convaincu du contraire.

En + faudrait choper un ethnologue pour savoir quel est le state-of-the-art sur la question.(:Julien:) 25 jun 2004 à 09:41 (CEST)

Ce que je veux dire, c'est que les ethnies existent, c'est un fait. Personne ne remet en cause la culture commune des corses, des différents groupes ethniques des indiens d'amérique, ou dans le cas qui nous concerne des hutus et des tutsis.
Je suis d'accord sur un point, la "pureté" d'une ethnie n'existe pas. Je considère que les ethnie apparaissent, disparaissent, fusionne au fil du temps. Lorsque je parle des groupes ethniques qui se sont établit au Rwanda, je suis d'accord que c'est groupes sont très certainement totalement différent de ceux d'aujourd'hui, mais
En résumé, pour moi une ethnie n'est pas une race, c'est un groupe de personnes, plus ou moins nombreus, qui ont une culture commune. Cette culture est un mélange de religion, de langue, de "pensée" et d'histoire.
Maintenant je comprend très bien que certaine personne n'aiment pas cette logique de tout compartimenter, mais si on y regarde de plus près, ce n'est pas si compartimenté que cela, au Rwanda les mariages inter-ethnique sont et ont été par le passé authorisés. Je comprend également que l'origine du mot peu choquer certains. Je comprend également que l'ont a pas trop envie d'utiliser un terme qui a servit de prétexte pour massacrer des millions de personnes à travers le monde.
Mais les ethnie existent, on ne peut pas le nier. Tout les hommes aiment cotoyer des gens qui ont une même culture qu'eux. Et c'est ce groupe que j'appelle ethnie.
Mais c'est vrai que si un ethnologue pouvait nous faire une petite présentation de "state-of-the-art", ça serait bien! ;-) Sanao 25 jun 2004 à 11:38 (CEST)
Voui, voui: ce wk-end j'ai eu le temps de lire c'ke t'écrivais (s'il y'a + de 2 lignes moi j'ai pas le temps pdt la semaine) et en plus j'ai réflechi:
  • je vois ton pdv (c pas ke ça manquait de clareté, ct moi)
  • on peut pê renflouer la page ethnie qu'est déjà pas mal pdt qu'on y est
  • je vais méditer sur une formulation satisfaisante et faire qq lectures
  • piske tu viens dim. j'espère avoir une position d'ici là.

(:Julien:) 28 jun 2004 à 18:01 (CEST)

Que le concept d'ethnie existe ou n'existe pas n'est pas le problème du Rwanda. Le problème du Rwanda est de savoir si on peut parler d'ethnies à propos des Hutu, Tutsi et Twa. Pour différencier des ethnies, il faut des langues différentes, des cultures différentes, des pratiques religieuses différentes, des localisation différentes. Rien de tout cela au Rwanda. Les Rwandais parlent tous la même langue, le Kinyarwanda, très proche du kirundi parlé par tous les Burundais. Ces deux pays ont la même structure de population. Les Rwandais ont la même culture, même si on trouve certaines différences entre les trois entités, mais pas plus qu'entre un français agriculteur et un français ouvrier. Ils ont les mêmes pratiques religieuses, aussi bien au plan de la religion traditionnelle qu'à celui des religions importées, chrétiennes et musulmanes. Ils vivent mélangés sur les collines (il n'y a que très peu de regroupement d'habitat en village au Rwanda) enfin, de nombreux Rwandais ont des membres des trois entités dans leurs familles. D'autre part il apparait qu'avant la colonisation il y avait des passages d'une entité à l'autre.

Donc la seule raison pour laquelle on parle d'ethnie est qu'il y a des affrontements entre ressortissants de deux de ces entités. Et comme les occidentaux ne savent expliquer des affrontements en Afrique autrement que par le filtre des ethnies, ils ne cherchent pas plus loin. C'est de la pure paresse intellectuelle. Est-ce qu'on parlait d'ethnie des collaborateurs et d'ethnie des résistants en France pendant la dernière guerre mondiale ?

En réalité, comme tout le monde le sait, Hutu, Tutsi, Twa sont des catégories socioprofessionnelles, éleveurs, agriculteurs et potiers (en gros). Imaginez qu'en France on instrumentalise des professions les unes contre les autres ? Les énarques, plus généralement les diplomés, ont une grande partie du pouvoir en France. Est-ce une ethnie qui oppresse les autres ethnies ? Est-ce que cela peut entrainer un génocide ?

Il reste que ces divisons artificielles ont créé une sous-culture extrêmement active : celle du génocide, qui a duré de 1959 à 1994 au Rwanda (au Burundi l'histoire post-coloniale est différente). Ceux qui étaient du côté des victimes et les autres. Là on peut commencer à parler de différences culturelles. En quelque sorte, comme disait Georges Pompîdou, "parler les choses c'est déjà les créer". L'ethnisme s'est autojustifié. le développer dans les têtes l'a concrétisé sur le terrain. Ce fût un instrument de prise de pouvoir qui a conduit à un formidable échec. Utilisateur:Emmanuel Cattier 4 septembre 2004

Ruanda ou "Rwanda"[modifier le code]

Le nom français est en fait bien "Ruanda". La graphie "Rwanda" a été adoptée au moment du génocide par la presse, lors de la reprise dans l'urgence de dépêches anglophones par des rédacteurs n'étant pas au courant de la graphie normale. La même chose s'était produite pour "Arabie séoudite" devenue sAoudite sans justification (puisque créée par Ibn Séoud et non Saoud, et que "saudi" ne répond qu'à la prononciation anglaise), et a failli se produire pour "Ben Laden" devenu épisodiquement "BIN Laden" toujours pour des raisons de phonétique uniquement anglaise. La Biélorussie se vit elle-même désignée quelque temps sous le nom de Belarus (!!!), mais heureusement, dans ce dernier cas, la correction peut avoir lieu assez vite pour que l'erreur ne s'ancre pas dans l'esprit du public François-Dominique 10 aoû 2004 à 14:17 (CEST)

Tu as raison (encore que je sois pas sur que le changement ne soit pas antérieur à 94) mais notre nouvelle super-politique (après moult discussions) pour les appelations est stipulée dans Discuter:Liste des pays du monde et la source [2] prend le nom Rwanda. (:Julien:) 10 aoû 2004 à 14:45 (CEST)

"Ruanda" est une graphie totalement occidentale.On a toujours écrit Rwanda avec le W car cela correspond à l'alphabet rwandais et à la graphie rwandaise.

Ne devions-nous pas plutôt l’orthographe avec w au système de transcription en lettres latines des langues de la région introduit par les Belges colonisateurs ? On constate que dans les anciennes colonies françaises, les orthographes de noms de lieu, de personnes, etc., son modelés après les traditions orthographiques françaises (p.ex. gu avant i, e pour /g/, ou pour /u/ ou /w/, ch pour /S/, tch pour /tS/ – mais k pour /k/), tandis qu’au Congo-Kinshasa, au Burundi et évidemment au Rwanda, qui étaient colonisés par la Belgique, on emploie un autre système (avec, p.ex., toujours g simple pour /g/, u pour /u/ et w pour /w/, sh pour /S/, tsh pour /tS/). Si je ne me trompe pas, ce système aurait été développé par des missionnaires chrétiens. Moins évident pour le lecteur francophone, il a pourtant l’avantage d’être plus économique (p.ex. le simple u suffit quand il n’y a pas de /y/ à transcriber). À noter que ce n’est pas le même système que celui employé dans les pays anglophones ; il y a au moins une différence, le tsh (pour /tS/) au lieu du ch des anglos – possiblement parce que tsh est plus facilement compris par les francophones, qui seraint inclinés à lire ch comme /S/ (comme en français). Rappelons aussi que, déjà, la Belgique du XIXe s. n’était pas un pays francophone tout court, avec son bilinguisme néerlandais-français, ce qui pourrait bien avoir joué un rôle quant au choix de système de transcription pour ses colonies. Bon, je spécule…
De plus, Ruanda n’est pas plus français que Rwanda. On devrait alors écrire Rouanda.

213.7.153.157 7 septembre 2005 à 14:31 (CEST)

Je suis d'accord avec thierry, d'autant qu'en kinyarwanda : il n'y a pas la lettre "r". Donc le mot sort de petits pères blancs qui ont rajouter un "u" ou un "w" afin de le rendre sans doute plus proche de la prononciation entre le "l" et le "r". Tienstwatrankil 10 mai 2006

Je suis un Belge né en 1938. je n'ai jamais appris et connu autre chose que le protectorat "Rouanda-Urundi", Ce n'est qu'après l’indépendance que "Ruanda" et "Burundi" sont apparus, suivis plus tard par "Rwanda" en anglais.--109.131.22.17 (discuter) 14 février 2015 à 15:22 (CET)

Pluriel des noms Rwandais[modifier le code]

Les spécialistes français du Rwanda gardent invariable le pluriel des mots rwandais qui obéïssent à d'autres règles de pluriel dans leur langue. Dans un premier temps j'avais cédé à l'habitude journalistique de traiter ces mots comme des mots français, pensant que le lecteur ne comprendrait pas ces "fautes d'accord". utilisateur:Emmanuel Cattier 4 septembre 2004

Si les "spécialistes français du Rwanda" sont ceux qui ne savaient même pas que le nom du pays était Ruanda quand ils ont commencé à en parler, cela augure mal de la spécialisation en question, non ? Plus sérieusement, s'agit-il de spécialistes, ou de façon plus terre à terre de simples journalistes ? De façon plus générale, les règles d'accord des mots en français concernent de toute façon les grammairiens et non les géographes François-Dominique 4 sep 2004 à 10:15 (CEST)

Prenez par exemple les écrits de Claudine Vidal ou Jean-Pierre Chrétien, tous les deux éminents universitaires français, tous les deux directeurs de recherches au CNRS, ils ne mettent pas les noms rwandais au pluriel. Les grammairiens sont-ils à l'abri du respect des langues étrangères ? Si on prenait un mot allemand qui désigne un groupe de population allemande est-ce qu'on mettrait un "s" au pluriel ? (je ne le sais pas). Je vous concède qu'au singulier on dit un umututsi et au pluriel des Abatutsi en Kinyarwanda, si j'ai bien compris, et que donc le mot tutsi serait un compromis invariable. utilisateur:Emmanuel Cattier 4 septembre 2004 10:34

Comment intituler le génocide de 1994[modifier le code]

"Génocide rwandais" est une expression que les rescapés du génocide n'aiment pas. Ils considèrent qu'on doit dire génocide au Rwanda ou génocide des Tutsi et Hutu modérés.

De fait on dit génocide des juifs ou génocide nazi. Par analogie on devrait dire génocide des Tutsi ou génocide hutu power. Si on écrit le génocide allemand, vous comprendrez que de nombreux allemands n'accepteront pas non plus.

Les rescapés Tutsi sont rwandais eux-aussi. je prospose donc qu'on prenne la dénomination "Le génocide des Tutsi et Hutu modérés" ou "génocide hutu power" ou même "génocide hutucrate"

utilisateur:Emmanuel Cattier

On doit utiliser le terme courant: et tous les médias parlent de Génocide rwandais. Ce n'est pas à nous de forger de nouveaux termes. Jyp 4 sep 2004 à 10:25 (CEST)

Tous les médias n'utilisent pas cette dénomination. Certains disent "le génocide des Tutsi et Hutu modérés". Les médias ne sont pas une référence absolue. Ils se trompent souvent sur les données que les auditeurs ne connaissent pas et donc ne contestent pas. Ils sont en partie responsables des confusions qui règnent en France sur l'ethnisme rwandais. On a vu un effort en 2004 dans les médias pour mieux cerner ce génocide. Une encyclopédie est là pour régler les pendules et non le contraire... utilisateur:Emmanuel Cattier 4 septembre 2004 11:03

Je proprose Génocide au Rwanda. C'est proche de Génocide Rwandais et ça fait bien la disctinction.
Pour Jyp : C'est le même problème que pour étasunien et américain. Si Wikipédia a décidé d'utiliser étasunien c'est pour appaiser les esprit des autres américains (Canadien, Brésilien, Chilien, etc...). Et aussi pour bien faire la distinction. Sanao 4 sep 2004 à 14:50 (CEST)
Où est cette décision relative à "étatsunien" ? Nulle part. Il y a une prise de décision en cours, et dont la légitimité est d'avance contestable puisqu'elle ressemble à tout sauf à un consensus. Il serait juste de dire qu'une fraction des Wikipédiens a décidé, contre l'avis des autres Wikipédiens et au mépris de l'usage linguistique majoritaire, de promouvoir un terme porteur d'arrière-pensées politiques.

Je suis d'accord pour "génocide au Rwanda", mais je m'aperçois que nous sommes déjà sur la page Rwanda, il y aurait précision inutile et d'utre part qu'il y a déjà la rubrique générale le génocide. Donc je fais des propositions subsidiaires "Analyse du génocide" ou "Etude du génocide" ou appeler un chat un chat et revenir à mes propositions initales. utilisateur:Emmanuel Cattier 4 septembre 2004 15:30

Ah ben j'ai pas fait attention non plus. Bien sûr tes deux propositions conviennent ici :-) Jyp 4 sep 2004 à 16:49 (CEST)
Je préfère Analyse (étude me paraît plus propre à exprimer un PDV). Jyp 4 sep 2004 à 16:51 (CEST)

Attention à la précision des mots. Les crimes commis avec l'appui du gouvernement intérimaire rwandais par le "Hutu-Power" sont "le génocide des tutsis" car ils visent à l'élimination des Tutsis en tant que tels. Les hutus modérés dont vous parlez, tués par le "hutu-power", sont victimes d'une élimination politique et non génocidaire. De la même manière, les nazis ont perpétré un génocide contre les Juifs et non contre les résistants, tués eux en raison de leur lutte armée et de leur opposition en général. Par ailleurs, méfiez vous du langage des médias français et de la classe politique qui "noient le poisson" en parlant "des génocides rwandais", comme si les tutsis avaient bien mérité ce qui leur arrive. Ce genre de discours est tout simplement négationniste.

Démographie[modifier le code]

Quelque chose que je ne comprends pas : pourquoi la population indiquée dans le tableau est d'un peu plus de 7 millions, et le graphique oscille entre 52 et 60 millions ? Tornad (Blabla®) 9 fev 2005 à 16:34 (CET)

Le graphique est corrigé et mis à jour. Merci d'avoir signalé cette anomalie.--Valérie 9 fev 2005 à 17:15 (CET)

Supprimé de l'article « Il n'y a pas eu de plainte du Rwanda contre la France devant le TPIR »[modifier le code]

Cette information est fausse. C'est impossible juridiquement. Le TPIR ne juge que des personnes et pas des Etats. LA seule chose qui soit vraie, c'est que des Rwandais ont déposé plainte contre X devant le tribunal militaire français à Paris pour complicité de génocide en février 2005. Seule la Cour Internationale de Justice pourrait accepter un procés entre le Rwanda et la France à ce sujet. J'ai donc purement et simplement supprimé l'information. De plus elle était placée dans le chapitre d'une période historique terminée en 2003.--Mutima 7 mar 2005 à 11:37 (CET)

Une seule éthnie[modifier le code]

Les Hutus, les Tutsis et les Twas (qui représentent environ 1% de la population) font parti d'une seule et même éthnie, celle des Baniarwanda. Faites attention à ne pas faire l'amalgame ridicule en ce qui concerne les causes du génocide, celles-ci ne sont pas forcément la résultance d'une haine inter-hetnique ancestrale (loin de là d'ailleurs), pour en savoir plus je propose un lien complet ainsi qu'un autre (le miens en fait) qui tire les traîts généraux du génocide rwandais:


> http://perso.wanadoo.fr/rwanda94/


> www.enewsblog.com/christian

Les articles concernant le génocide sont très peu développé sur Wikipedia, il reste beaucoup de travail à faire, si certain sont intéressés, qu'ils me contacte à l'adresse suivante: christian_issale@hotmail.com.

Rémi.

J'approuve et vais même plus loin, les différents articles sur le Rwanda sont imprégnés de vues colonialistes. Pour expliquer la différence entre Hutus, Tustis et Twas, il suffirait de dire que dans la langue parlée au Rwanda, ces noms signifient respectivement cultivateurs, éleveurs et potiers. En faire des ethnies est dés lors absolument ridicule et ne fait que prouver, de la part des auteurs d'une telle manipulation, au mieux une parfaite méconnaissance du sujet et au pire des envies de répéter l'asservissement colonial de ce pays. Enfin, il suffirait de demander aux rwandais ce qu'ils en pensent, ils sont quand même les mieux informés sur ce qui concerne leur pays: "Ses trois groupes humains, les Twas, les Tutsis et les Hutus, constituent une seule et même ethnie : l’ethnie des Banyarwanda." référence: Histoire du Rwanda sur le site de l'ambassade de ce pays en Belgique
Je ne suis pas en train de dire qu'il n'y a pas de différence entre ces groupes de population, mais simplement qu'elle n'est pas ethnique mais socio-économique. C'est la même différence qu'il peut y avoir entre un plombier, un médecin et un banquier. Il ne viendrait d'ailleurs à personne l'idée saugrenue de parler de l'ethnie des plombiers ou de celles des banquiers.
Une autre chose n'apparait dans aucun des articles sur wikipedia: le génocide n'est que le point d'orgue d'une longue série d'exactions perpétrées contre les Tutsis par les différents gouvernements qui se succédèrent entre 1963 et 1994. Ce n'est pas pour rien que de nombreux Tutsis ont fui leur pays pour venir se réfugier chez nous et dans d'autres pays pendant toutes ces années.
--Dominique Michel 21 octobre 2007 à 18:14 (CEST)
Au sujet de l'ethnisme, tu as raison, mais en même temps les choses sont beaucoup plus complexes que cela. Ce ne sont pas des ethnies puisqu'ils parlent tous la même langue, se marient entre eux, vivent ensemble, sans aucune zone territoriale réservé à un groupe ou un autre, ont les mêmes croyances religieuses, précoloniale et postcoloniale. Mais les Rwandais ont très fortement intégré la conception coloniale de la structure de leur population. De plus quand on essaye de comprendre en lisant des livres de Rwandais, celui de Valens Kajeguhakwa est assez instructif à ce sujet ou ceux de spécialistes occidentaux comme Jean-Pierre Chrétien, ce qui existait avant l'époque coloniale, on s'aperçoit que ces notions professionnelles étaient imprégnées d'une sorte de Weltanschau, d'une mystique sociale difficile à situer avec nos critères européens. De plus il semble que les colonisateurs aient été abusés par les Tutsi de la cour royale qui ont utilisé leur bonne image pour les induire en erreur sur la véritable structure de la population et profiter des avantages que le colonisateur semblait prêt à octroyer aux Tutsi. Par exemple il est tout à fait surprenant de voir que le colonisateur belge ne semble pas avoir perçu l'existence de clans, Ubwoko en Kinyarwanda, et que ce terme Ubwoko ait été repris sur les cartes d'identité pour traduire le mot ethnie... au lieu de clan. Hors ces clans étaient une référence culturelle très importnate et, au Rwanda (mais pas toujours au Burundi), étaient toujours constitués des trois entités professionnelles, Hutu, Tutsi, Twa. On voit donc qu'il y avait une grande confusion chez le colonisateur à propos de la population rwandaise. Les Hutu qui ont pris le pouvoir ont complètement intégré cette notion déviée comme une réalité .... et de nos jours, le génocide a radicalisé cette réalité, car si les ethnies n'ont pas de fondement, il y a hélas ceux qui ont subi le génocide, ceux qui 'lont accompli, au moins aussi nombreux, et la masse de la population qui ne s'est pas opposée au génocide qui se déroulait sous ses yeux. Les deux premières catégories développent dans cette radicalisation une culture très différente, l'une de victime, l'autre de bourreau entre lesquelles toute tentative de réconciliation s'avère périlleuse. Si la nouvelle consitution du Rwanda a aboli ces références au plan politique et administratif... elles restent encore solidement ancrées dans les coeurs.--Mutima 22 octobre 2007 à 22:37 (CEST)

Religion[modifier le code]

Les Rwandais parlent le Kinyarwanda, croient en Imana, un Dieu unique et sensible à leur condition, vivent dans les collines qui constituent la localisation de référence des habitats. .

Je supprime la partie concernant la croyance, car je sais qu'il existe des Rwandais athées. Attribuer ainsi une croyance à un peuple tout entier est tout à fait présomptueux...

Ka Teznik 3 octobre 2005 à 17:04 (CEST)

Oui il exite de très rares rwandais athées. Mais visiblement tu ne connais pas les Rwandais. Il y eu d'ailleurs une émission récemment à la télé qui montrait à quel point affirmer son athéisme au Rwanda est quelque chose de quasiment impensable. Pour être allé plusieurs fois au Rwanda et cotoyer quotidiennement les Rwandais de la diaspora je peux t'affirmer sans me tromper que la religion est un phénomène culturel massif au Rwanda, qu'il est impossible de ne pas percevoir. --Mutima 3 octobre 2005 à 21:45 (CEST)

le génocide hutu ?[modifier le code]

Il faut être très prudent pour parler de génocide hutu. Le génocide tutsi est le fruit de dizaine d'année de politique divisionniste au rwanda. Déclarer qu'il y a eu des génocides dans les termes ci dessous est non seulement fort lèger mais surtout mal connaître ce pays.

"Il faut noter qu'au vu des développements les plus récents de la justice internationale, notamment dans les enquêtes menées par les instances judiciaires Françaises et Espagnoles, les faits relatés ci-dessus sont fortement remis en cause : si il y a bien eu des massacres ignobles des populations Tutsies du Rwanda, il y a aussi eu - et ce depuis le début des années 1990 - des massacres de Hutus par les Tutsis. Il y a donc eu DES génocides rwandais (génocide des Tutsis mené par les Hutus ET des Hutus mené par les Tutsi et notamment les Tustsi pro-Front Patriotique Rwandais (FPR))" version du

"Il faut noter qu'au vu des développements les plus récents de la justice internationale, notamment dans les enquêtes menées par les instances judiciaires Françaises et Espagnoles, les faits relatés ci-dessus sont fortement remis en cause : si il y a bien eu un génocide Tutsies au Rwanda, certains laissent penser qu'il aurait eu aussi des massacres envers des Hutu par les Tutsis. Mais actuellement, nous ne pouvons pas parler de «génocide Hutu »."

J'ai remonté le paragraphe (la section supérieure me semble plus appropriée) et neutralisé un peu plus. Merci de m'avoir signalé ce passage, je me demande vraiment comment j'ai pu laisser passer ça. Inisheer :: Canal 16 16 mai 2006 à 17:03 (CEST)
Le génocide des Hutu a bel et bien eu lieu, il est d'ailleurs encore en cours. L'armée du FPR a massacré les populations civiles hutu depuis son invasion du pays en 1990. Au moment de la signature des fameux accords d'Arusha, le Rwanda comptait plus de 1,5 millions de "déplacés de guerre", c'est à dire des civils qui fuyaient devant l'avancée du FPR. Tous ces gens témoignaient des méthodes de sélection et d'extérmination des hutu par l'armée du FPR. En 1994, le FPR a sciemment déclenché une guerre civile qui allait emporter une foule innombrable de Hutu et de Tutsi. Cette guerre civile fut médiatisée comme "le génocide Tutsi", ce qui permet actuellement au FPR de se présenter en héros et de répondre à toute accusation de crimes contre l'humanité par l'éternel argument: "qui a mis fin au Génocide?" Le témoignage de Abdul Joshua Ruzibiza(Rwanda, l'Histoire Secrète, éditions Panama), ancien homme de main de Paul Kagame, décrit en détail cette réalité de l'histoire du Rwanda que le régime de Paul Kagame essaie d'étouffer à tout prix. Ruramagurufr (d) 6 février 2008 à 00:27 (CET)
Les affirmations sur un génocide Hutu font parties de la négation du génocide des Tutsi. Il y a eu des victimes Hutu dans la guerre engagée contre le retour armé des exilés Tutsi, puis ensuite dans la guerre de poursuite des génocidaires au Zaïre/Congo. Mais aucune institution internationale n'a pu affirmer l'existence d'un génocide des Hutu, même si dans un rapport de 2010, l'ONU souligne des actes génocidaires au Zaïre de la part « de certains éléments de l’AFDL/APR », tout en reconnaissant que cela ne cadre pas avec la politique générale du Rwanda qui a rapatrié les populations Hutu au Rwanda par centaines de milliers. « Il est à noter que certains éléments pourraient faire hésiter un tribunal à conclure à l’existence d’un plan génocidaire, comme le fait qu’à partir du 15 novembre 1996 plusieurs dizaines de milliers de réfugiés hutu rwandais, dont de nombreux survivants d’attaques précédentes, ont été rapatriés au Rwanda avec le concours des autorités de l’AFDL/APR et que des centaines de milliers de réfugiés hutu rwandais ont pu rentrer au Rwanda avec l’assentiment des autorités rwandaises après le commencement de la première guerre. » (Tout ce qui est en italique et entre guillemets est cité à partir du pré-rapport de l'ONU, avant que le Rwanda n'exige la modification de certaines appréciations dans le rapport final). cf Le journal Le Monde et le Rwanda - à propos de la théorie du double génocide - du pré-rapport au rapport final de l'ONU sur les événements de 1993 à 2003 au Zaïre/RDC.
Voir aussi discussion suivante !--Mutima (d) 23 juillet 2011 à 16:06 (CEST)

Double génocide[modifier le code]

A la réflexion, je ne suis pas certain de la position de Bernard Lugan sur la question du double génocide. Quelqu'un pourrait-il nous éclairer ?--Mutima 8 octobre 2006 à 17:31 (CEST)

Il n'y a pas de section Polémique sur le "double génocide au Rwanda" dans l'actuelle version de Génocide au Rwanda. Il me semble que la section qui figure ici sous ce nom pourrait être utilement copiée dans l'autre article et figurer de manière peut -être plus raccourcie ici. Je me demande par ailleurs quelle est la place (la longueur) appropriée à consacrer au génocide au Rwanda dans l'article Rwanda. Galufa 26 août 2007 à 18:22 (CEST)

Bonjour, au paragraphe "double génocide", un détail pose problème : je n'ai pas le souvenir que l'Assemblée nationale française ait jamais "reconnu" le génocide rwandais. Si ce terme est effectivement utilisé dans le rapport de la mission d'information et a été prononcé par Alain Juppé en 1994, il n'y a eu aucune reconnaissance officielle comme cela a pu être le cas pour le génocide arménien. Bien à vous --Chiara (d) 19 mars 2008 à 15:02 (CET)

Le génocide des Tutsi fait l'objet d'un chapitre (chapitre VI) intitulé « Le génocide » dans le rapport des députés français, alors qu'il n'est jamais question d'un génocide des Hutu, même sous la forme interrogative. CF. voir page rapports du site de la CEC.-Mutima (d) 23 juillet 2011 à 15:43 (CEST)

religion ancestrale[modifier le code]

Il ne faut pas oublier qu'à la base les Rwandané ou plutot l'ensemble des Tutsis (gardiens du betail qui était le zébu 14%) les Hutus (agriculteur 85%) et les Twas (serviteurs 1%) formait alors la peuple des Banyaruandas. Et les Tutsis qui alors avait le pouvoir passait leur temp à regarder paitre leur troupeaux. Le Zébu était l'animal sacré par exelence le divin sur terre (comme beaucoup de croyance africaine comme les Karamajongs). Ce qui faisait qu'ils y'avais total interdiction de tuer un zébus. Et oui en effet on ne pouvait consomer du zébu que le lait ou le sang qui était prélevé rituelement par une piqure au niveau de la jugulaire sans le tuer. Wabamahigan 18 octobre 2006 à 21:09 (CEST)

Démographie (bis)[modifier le code]

Je ne comprends pas le tableau de démographie. La population baisse jusqu'en 1994 puis remonte. Aucun impact du génocide n'est visible ?

C'est une erreur dans le graphe. J'imagine que les donnés sont uniquement de 1989 et 1994 ou 1995. et donce lors du génocide de 1994 la population a baissé de la différence entre 1989 et 1994. Cependant le graphe est fait comme si la baisse de population avait été graduelle entre les deux census ou estimation de population. --moyogo ☻☺ 21 mars 2007 à 12:46 (CET)
Je ne sais pas si on peut le faire mais il faudrait supprimer ce graphique totalment faux...
Euh... Totalement faux ? Ce sont effectivement les chiffres donnés par la FAO, donc les Nations unies (voir le lien que j'ai mis en note de bas de page : http://faostat.fao.org/site/429/DesktopDefault.aspx?PageID=429). Il faut juste choisir l'année et le pays - soit, le Rwanda. Leurs statistiques remontent bien plus loin que 1989. C'est une version achivée de leur site, donc elle n'est plus mise à jour depuis 2005, mais les premiers chiffres remontent à 1961. --Moumine 31 janvier 2008 à 22:39 (CET)
A peine le génocide était accompli que plusieurs centaines de milliers d'exilés Tutsi sont rentrés au Rwanda. Il faudrait donc un décompte précis des mouvements de population et des morts mois après mois en 1994 pour expliquer la démographie résultante pour l'année 1994.--Mutima (d) 23 juillet 2011 à 16:20 (CEST)

Paragraphe problématique[modifier le code]

Merci l'IP qui a fait une correction mineure sur ce paragraphe. Du coup je le lis plus attentivement et il me paraît très contestable. Les massacres de tutsi de 1963 (ou génocide?) sont "expliqués" par les attaques de tutsi exilés. Je ne connais pas assez pour corriger. j'espère que d'autres le feront , merci d'avance ! Galufa 30 octobre 2007 à 00:06 (CET)

Question[modifier le code]

Quel est la langue la plus apprise à l'école le français ou l'anglais? merci et dite moi des précisions

L'école primaire est en kinyarwanda. À l'école secondaire, les cours sont en principe en français mais l'anglais tend à gagner du terrain, en particulier suite aux nombreux retours au pays de tutsis exilés en Ouganda. Inisheer :: Canal 16 10 janvier 2008 à 16:44 (CET)

Démographie (ter)[modifier le code]

Bonjour, il y a effectivement un problème avec ce graphique, même s'il suit bien les chiffres de la FAO. Les chiffres du Département des affaires économiques et sociales des mêmes Nations unies sont différents et plus fins (même s'il ne s'agit que d'estimations) : [[3]]. Je dis cela, mais je suis bien incapable de réaliser un autre graphique... Bien à vous tous. --Chiara (d) 25 mars 2008 à 12:49 (CET)

Bonjour Chiara,
J'imagine qu'il faudrait demander un nouveau tableau à l'atelier graphique. --Moumine 25 mars 2008 à 14:42 (CET)
Le problème persistera à moins que la ligne ou courbe tracée entre 1990 et 1995 indique clairement la chute de population subite due au génocide de 1994, et ne soit pas graduelle comme elle est pour l’instant sur le graphe fait avec les chiffres FAO. --ɛ.: moyogo (☺☻) 25 mars 2008 à 16:50 (CET)
Bonjour Moyogo, bien sûr, le problème persistera puisqu'il n'y a pas eu de recensement au Rwanda entre (si mes souvenirs sont bons) 1991 et 2000 ; néanmoins, au tournant des années 90, il y a, entre les chiffres de la FAO et ceux du Département des affaires économiques et sociales, une différence de près de 800 000 personnes (toujours si mes souvenirs sont bons...) Bien à toi. --Chiara (d) 25 mars 2008 à 17:12 (CET)


Fusion des articles Langues du Rwanda et Rwanda[modifier le code]

Les langues du Rwanda devraient être traitées dans l'article sur le Rwanda. C'est là que le lecteur s'attend à trouver cette information.Mig (d) 30 mars 2008 à 04:10 (CEST)

Contre Rien n'empêche de traiter succinctement la question des langues sur l'article principale, et dans le même temps de développer l'article spécifique, pour le moment à l'état d'ébauche. Le sujet est parfaitement encyclopédique, et mérite parfaitement qu'un article lui soit consacré.--EL - 30 mars 2008 à 10:33 (CEST)
J'ai transféré sur Rwanda, en l'état l'ébauche me paraissait trop faiblarde et il n'y avait que 3 lignes d'historique. Le jour où un contributeur souhaitera écrire un article sur le thème, il n'y aura aucun problème à casser le redirect. Wanderer999 ° me parler ° 11 avril 2008 à 01:23 (CEST)

Nom officiel[modifier le code]

Je lis souvent République rwandaise, j'étais en fait surpris de trouver ici l'information que le nom officiel soit République du Rwanda. Idem pour le Burundi. Les formes officielles ont-elles changé récemment ? Unautrenom (d) 21 décembre 2008 à 14:33 (CET)

A propos de la prise de pouvoir par Juvénal Habyarimana en juillet 1973[modifier le code]

Proposé par : ERIKAKIS (d) 18 décembre 2010 à 17:09 (CET)

Raisons de la demande de vérification[modifier le code]

À remplir par le proposant

Discussions et commentaires[modifier le code]

Toutes les discussions vont ci-dessous. En 1973 , j'étais professeur au Collège St André à Kigali dans le cadre de la Coopération belge , et , profeseur bénévole à l'école d'officiers de Kigali.J'ai donc , vécu la prise de pouvoir de mon ami Juvénal et les jours qui suivirent .Il a pris le pouvoir suite aux événements que je vais essayer de vous raconter , tels que je me les rappelle plus de 37 ans plus tard . Le Général Habyarimana avait été convoqué chez le président Kayibanda dans la soirée , et , pressentant un piège , avait prévenu ses officiers supérieurs de mesures à prendre dans le cas d'une tentative d'attentat sur sa personne .A peine était il entré à la présidence , qu'il fut pris à partie par Kayibanda et sa clique et tout de suite menacé par un officier (un de mes anciens élèves dont j'ai oublié le nom , mais qui habitait juste à côté de chez moi ) qui voulut tirer avec son arme pour le tuer ;heureusement , ayant pressenti la tournure des événements , Juvénal parvint à s'échapper et monter dans le véhicule qui l'attendait , prêt à partir , le chauffeur ayant laissé le moteur en marche ; il fonça vers le Q.G. au bout de l'avenue centrale , et déclencha immédiatement l'opération prévue par ses soins ; c'est ainsi qu'il décida de prendre le pouvoir en renversant Kayibanda et son clan , et que , le lendemain , il fit faire par Théoneste Lizindé une déclaration à la radio nationale du Rwanda , disant qu'il voulait mettre fin aux persécutions dont les Batutsi faisaient l'objet et oeuvrer pour une réconciliation entre toutes les populations du pays .

Ethnies du Rwanda[modifier le code]

Croire que les différences physique énorme que l'on trouve entre hutu,tutsi,twa ne serait que par la fonction soit d'agriculteurs ou de pasteurs nomades et ridicule est certains parle d’études génétiques, Bernard lugan a publier un livre ou il confirme la présence de plusieurs ethnies (qui certes se sont métisser) du fait de la société rwandaise qui permettait le passage de hutu a tutsi mais pour être Roi du Rwanda il fallait être de lignage nobles Tutsi ,effectivement il y avait 18 clan Rwandais composer des 3 ethnies chacune ,comme l'on retrouve chez les peuls ou dans le même clan il y a ceux de lignages nobles est ceux descendant d'esclave affranchi intégré au clan qui pouvais être anobli en certaines circonstances (sans changer le lignages non nobles) il y a des nobles au Zimbabwe (c'est pas pour ça que certains on le faciès des éthiopiens,comme c'est le cas de certains tutsi)est comment expliquer la présence de l'haplogroupe Est africain eb1b1b(berbère,somali)(pas par les arabes qui sont j1 est qui sont rentrer tardivement avec les allemands) au Rwanda en faible présence explicable par le métissage, mais présent explicable par le non métissage de la lignée royale tutsi

Un gros manque[modifier le code]

Il est regrettable de constater que la partie "Le Rwanda depuis les élections de 2003" se contente de parler sommairement des relations franco-rwandaises, mais oublie :

• les liens diplomatiques forts que la présidence Kagamé entretenaient avec d'autres pays (notamment les États-Unis sous George W. Bush).

• la politique étrangère rwandaise vis-à-vis des autres états, qu'ils soient africains ou non.

• ses multiples implications et interventions dans les massacres qui secouent la république démocratique du Congo depuis 1996 (soutien au M23 dans la guerre du Kivu).

• enfin la perte d'odeur de sainteté et de sympathie de Kagamé et donc du Rwanda dans le monde à cause des exécutions de ses opposants politiques. 82.122.212.240 (discuter) 10 décembre 2013 à 07:08 (CET)

accord à préciser[modifier le code]

Notification Theon Dans la section "Une période de transition politique - 1994 à 2003" on lit "les termes de la loi relatif au délit de « sectarisme » ou « divisionnisme » sont trop flous". Faut il comprendre "termes relatifs à ..." ou loi relative à ..." ? Ne faudrait-il pas préciser, s'il s'agit de la loi dont il est question aux lignes précédentes de la section, "les termes de cette loi ..." ? BrossàDent (discuter) 28 octobre 2015 à 21:04 (CET)

Il y avait effectivement une erreur d'accord. C'est corrigé. Theon (discuter) 30 octobre 2015 à 08:40 (CET)

Liens externes modifiés[modifier le code]

Bonjour aux contributeurs,

Je viens de modifier 1 lien(s) externe(s) sur Rwanda. Prenez le temps de vérifier ma modification. Si vous avez des questions, ou que vous voulez que le bot ignore le lien ou la page complète, lisez cette FaQ pour de plus amples informations. J'ai fait les changements suivants :

SVP, lisez la FaQ pour connaître les erreurs corrigées par le bot.

Cordialement.—InternetArchiveBot (Rapportez une erreur) 19 avril 2018 à 08:52 (CEST)