Utilisateur:DominiqueMichel

Une page de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
sv-3
en-2
es-1
Spiritualité
Canton de Vaud
Canton de Vaud
Parc national Tapanti, Costa Rica
Nature
Piéton
Piéton
Vélo
Computer keyboard.png
Tux
Gentoo
Gentoo
Crystal Clear app terminal.png
AMD
AMD
64 bits
64 bits
Musique
Peinture
Fighting lightsabres
Concert
Guitare
Piano
Piano
Salsa
Blues
Flamenco
Flamenco
Metal
Radio
Histoire
Lecture
Lecture
Philosophie
AB
Conservation de la nature
Environnement & Écologie
Attention, ça chauffe !

Qui suis-je?[modifier | modifier le code]

Je m'appelle Dominique MICHEL, je suis né en 1958 en Suisse, suis divorcé et j'ai un fils, Maxime, qui habite en Suède. Je vais bientôt me marier avec une cubaine.

Mes passions sont la musique que je pratique en amateur depuis mon enfance, la lecture, les ballades à pied et en vélo, l'informatique, l'électronique et la philosophie.

Mes formations:

  • Radioélectricien.
  • Technicien ET en électrotechnique et électronique.
  • Installateur d'équipements d'antennes terrestre, câble et satellite, technique digitale et analogique.
  • Suédois comme deuxième langue. (Que je parle couramment.)

Mes composants électroniques préférés sont les tubes à vides et les DSP.

Je suis un adepte convaincu depuis de nombreuses années des logiciels libres. Ma distribution linux préférée est gentoo et j'ai beaucoup apprécié A/Demudi en son temps. Les projets libres auquel je participe sont entre autre l'AlsaPlayer et FVWM-Crystal.

Une petite note importante : Je tutoie habituellement les gens que je rencontre, je ne vais pas changer de pratique ici. N'y voyez pas une marque de mépris, c'est ma nature, je considère que cela permet d'aller plus vite droit au but, et que le français, langue très élitiste, devrait s'inspirer de ce qui était une pratique beaucoup plus courante il n'y a pas si longtemps et qui est la façon normale de discuter dans beaucoup d'autres langues.

De manière générale, j'accorde une importance toute relative aux paroles des gens car leurs actes, qui parfois contredisent leurs paroles, ont dans tous les cas des conséquences beaucoup plus importantes. Autrement dit, être ou ne pas être ne veux rien dire pour moi car cela ne dit rien sur les actes commis ou prévus. Cependant, être conscient permet de se fixer des buts en toute (... soyons optimistes) connaissance de cause et d'agir consciemment pour les réaliser, ce qui pour moi est le propre de l'être humain. Ce qui implique à son tour que la parole à son importance quand elle est au service d'un but défini consciemment, ou pour le définir consciemment. Autrement, nous ne sommes que des miroirs aux alouettes.

Liste des taches en cours ou que je veux faire en priorité[modifier | modifier le code]

Mes photos[modifier | modifier le code]

Les images que j'ai mises sur Commons: mes photos.

Ce que je considère comme le plus important[modifier | modifier le code]

Un monde meilleur, ici et maintenant

Je ne suis en effet pas disposé à attendre la saint Glinglin pour l'atteindre dans une hypothétique vie après la mort (version occidentale du paradis) ou dans une toute autant hypothétique autre vie (version orientale ou réincarnation).

Les religions exigèrent une soumission totale à leurs dogmes.

Le marquis de Sade (et d'autres mais c'est le plus connu) prétendît que les actes de l'être humain lui sont dictés par son instinct. Cela revenait à faire de l'être humain un simple animal mais cela était déjà trop pour le pouvoir religieux de l'époque qui le fit jeter en prison, car ce pouvoir ne pouvait supporter que l'être humain se libère ainsi des chaînes de la religion pour suivre son instinct. [1]

Marx allât beaucoup plus loin et c'est avant tout pour cela que certains le détestent tant. Il démontrât de façon scientifique que la transcendance est une qualité humaine :

  • L'être humain est capable de définir ses buts ici, maintenant et de façon consciente.
  • Il est capable de travailler ici, maintenant et de façon consciente, à la réalisation de ses buts. Il utilise pour cela sa connaissance (appelée science aujourd'hui).
  • Ce faisant, il transforme les choses, son avenir devient ce qu'il en a fait.

Ainsi, Marx remplace les dogmes religieux par un dogme scientifique, le travail.

Marx démontra aussi que la foi n'est pas, comme dans les religions, ce qui fixe les barrières de la raison, mais au contraire ce qui permet de les dépasser. Ainsi, il démontre qu'il avait foi en l'être humain et en ses capacités. [2]

N'allez cependant pas croire que je suis marxiste. Ou alors j'en suis un drôle. D'abord, ni la philosophie ni les autres sciences sociales ne se sont arrêtées avec lui. Ensuite, mis à part Cuba où la révolution menée par Fidel Castro a su dépasser ses erreurs de jeunesse, se renouveler et évoluer avec le temps vers plus de démocratie, les autres révolutions communistes sont pour moi tout sauf des exemples à suivre. De plus, si le système politique fait que Cuba est un pays où, malgré la chute de son économie due à la fin du bloc de l'Est et le blocus du pays le plus puissant de l'histoire, ses habitants ont tous un toit, à manger, un travail, et que leurs enfants ont un accès totalement gratuit à l'enseignement de tout niveau, ce n'est pas pour autant que je considère qu'il faille l'importer dans d'autres pays. Je suis libertaire, et en temps que tel, je considère que c'est à chaque pays de trouver sa voie en toute indépendance, ceci pour autant qu'il ne dérange pas les autres.

Hé oui, entres partisans du goulag et partisans de la tyrannie des marchés, j'ai fait mon choix, il a pour synonymes solidarité, justice et liberté.

Enfin, comme notre rapport avec la nature conditionne tous les rapports humains, qu'ils soient sociaux, économiques ou politiques, je ne serais jamais d'accord ni avec les marxistes qui considèrent que le rapport de l'homme avec la nature est une lutte, ni avec les capitalistes qui considèrent que le rapport de l'homme avec la nature est une exploitation. Ce sont pour moi deux dogmes pseudos-religieux qui sont la cause fondamentale de tous les problèmes de la société.

L'être humain ne fait pas seulement partie intégrante de la nature, il en est aussi dépendant car c'est sa seule source de vie. Avoir conscience de ces deux faits permet de comprendre que le rapport avec la nature de toute personne intègre ne peut être basé que sur le respect de sa seule source de vie.

Ceci, plus le fait que les anthropologues nous ont montré qu'il existe de nombreuses formes de sociétés, toutes basées sur autant de façons de considérer notre rapport avec la nature, me rend optimiste pour l'avenir. La fin de l'histoire chère au capitalisme post chute du mur n'existe que dans les fantasmes des promoteurs d'une société uniformisée et l'avenir nous dira bien comment l'humanité va continuer d'évoluer.

Le problème d'aujourd'hui[modifier | modifier le code]

Texte déplacé ici, il prend trop de place.

De toute façon, je ne sais même pas si je vais le garder tant il est volumineux et j'ai autre chose à faire que de le remanier. A prendre avec des pincettes.

Religion[modifier | modifier le code]

Je ne dirais que deux choses:

  • La religion est une affaire personnelle.
  • Le bonheur se savoure au présent, non au futur hypothétique de l'inconditionnel du plus-que-parfait.

Articles auxquels j'ai collaboré[modifier | modifier le code]

Cette liste ne se veut pas exaustive. De plus, si certains articles sont bien avancés, il reste encore beaucoup à faire sur d'autres.

Cuba[modifier | modifier le code]

Diverses contributions sur plusieurs articles relatifs à Cuba. Cette île et ses habitants m'intéressent depuis longtemps. Premier voyage sac à dos en décembre 2009 - janvier 2010, suivi d'un deuxième six mois plus tard. Plein de rencontres étonnantes, des étudiants, un voyou qui se prenait pour le roi de son quartier et qui a fini en tôle, des vétérans de l'Angola, un commissaire de police à la retraite, une avocate, des musiciens, une avocate, une québécoise établie à Cuba depuis plus de 10 ans, un peintre-sculpteur argentin, un cochon de lait en train de cuire doucement sur un barbecue improvisé à l'ombre d'un palmier royal, un voisin en train de faire boucherie, un français en train de prêter un plomb dans un bar, et beaucoup d'autres. Bref, comme nous, un peuple de travailleurs, mais sans les riches. Un peuple debout et souriant dans un pays où la solidarité a remplacé l'individualisme. Un peu comme dans ce petit village gaulois entouré de garnisons romaines.

Deux enseignements :

  • C'est une île magnifique.
  • Même si comme partout il y a des imbéciles et des jaloux, ce que réussissent à faire les cubains, alors qu'ils doivent tous se battre au quotidien contre les effets criminels et très profonds du blocus des USA envers l'Île, est encore plus extraordinaire que ce que j'avais imaginé, et cela force vraiment l'admiration et le respect pour ce peuple fier de son indépendance et son mode de vie.

Cette nature et son peuple font vraiment de Cuba le seul endroit que je connaisse où il est possible d'être plus humain qu'ailleurs.

Salsa[modifier | modifier le code]

Rajout de quelques références sur l'historique de cette musique.

Rajout de la section sur les caractéristiques de la salsa -- travail en cours

Rajout de quelques éléments dans des articles liés à celui-ci comme celui sur le tres. Refonte de l'article sur le clave.

Musique et commerce[modifier | modifier le code]

J'ai repris cet article qui n'était pas informatif. Dans sa forme actuelle, il reste beaucoup de chose à changer, voir à déplacer, car il n'est pas neutre et pas vraiment exhaustif.

Cet article s'inscrit en fait dans un contexte plus large, celui où le commerce touche tous les aspects de notre vie, et où la culture en général n'échappe pas à cette influence commerciale.

Après une pause, j'ai rajouté de nouveaux éléments à cet article. Ces éléments concernent la mutation de la structure de l'industrie de l'enregistrement que les techniques digitales sont en train de provoquer. N'importe quel musicien disposant d'un bon ordinateur peut aujourd'hui s'enregistrer et développer son propre site internet pour se faire connaître et diffuser sa musique. Ces nouvelles technologies provoquent une crise de la musique. Nous voyons d'un côté l'émergence de petits labels indépendants et de l'autre un repli sur soi des grandes sociétés d'édition musicale qui semblent être plus intéressées par contrôler les droits sur les enregistrements en se battant contre les réseaux p2p et pour faire passer de nouvelles législations sur le droit d'auteur, qu'innover et proposer elles-mêmes les petits artistes qui aujourd'hui sont diffusés par des labels indépendants.

Cet article a été supprimé. A ma charge je retiens qu'il n'était pas neutre et que je n'ai pas la même conception de la musique populaire que la plupart des gens. Pour moi, une musique qui se vend bien est juste du show business pour reprendre l'expression de Frank Zappa, et cela n'a rien à voir avec de la musique populaire qui elle traverse les âges et parle à nos coeurs, A ma décharge, je retient que je n'ai pas été aidé.

Musique populaire[modifier | modifier le code]

Rajout de quelques éléments. Il reste énormément à faire sur cet article, lequel est de plus est un sujet important car il est intimement lié avec l' histoire de la musique..

Triode[modifier | modifier le code]

Rajout du chapitre sur les caractéristiques et de quelques liens.

Geda[modifier | modifier le code]

Rajout de quelques précisions.

Digital signal processor[modifier | modifier le code]

Traduction de la partie de l'article anglais sur les caractéristiques des DSP ainsi que quelques précisions. Rajout de généralités sur le traitement numérique de signal + quelques liens.

Uranium appauvri[modifier | modifier le code]

Rajout de quelques éléments.

Demudi Linux[modifier | modifier le code]

Rajout de pas mal de choses.

Vandalisme[modifier | modifier le code]

Ajout des vandalisations quand j'en constate.

Mercadonegro[modifier | modifier le code]

Tu connais un peu la salsa ??? Ton avis ? Discussion:Mercadonegro/Suppression ? Michel BUZE (discuter) 5 mai 2017 à 03:58 (CEST)

Références[modifier | modifier le code]