Discussion:Pandémie de Covid-19 en Israël

Une page de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Autres discussions [liste]
  • Suppression
  • Neutralité
  • Droit d'auteur
  • Article de qualité
  • Bon article
  • Lumière sur
  • À faire
  • Archives

Rôle du Mossad[modifier le code]

Bonjour les gens qui travaillent sur cet article, je vous invite, si vous le jugez utile, à mentionner le rôle du Mossad dans la gestion de la crise. Voir les articles suivants : https://www.nytimes.com/2020/04/12/world/middleeast/coronavirus-israel-mossad.html https://www.lemonde.fr/international/article/2020/04/11/coronavirus-israel-mobilise-son-renseignement-et-l-armee-dans-la-course-au-materiel-medical_6036325_3210.html Cordialement, --Alastair (discuter) 18 avril 2020 à 20:34 (CEST)

Fait Merci --Olevy (discuter) 19 avril 2020 à 17:29 (CEST)
Juste mentionner oui, mais je pense le retentissement est surtout sensationnel. Dans les faits il y'a une participation à la fois de la diplomatie, des services publiques et de sécurité, de l'armée, des donnations de masques et d'aides, des ONG, etc... Il y'a des dizaines de nouveaux sujets chaque jour dans la presse, c'est difficile à suivre la totalité des sujets. Merci .--Iudaeorum (discuter) 19 avril 2020 à 19:56 (CEST)
Merci pour vos réponses, bon courage et bon travail :) --Alastair (discuter) 20 avril 2020 à 11:45 (CEST)

Fichier proposé à la suppression sur Commons[modifier le code]

Message déposé automatiquement par un robot le 29 juin 2020 à 02:34 (CEST).

Trop factuel[modifier le code]

Bonjour, l’histoire de la pandémie en 2019 est indissociable du contexte politique israélien de 2019-2020, depuis les journaux qui accusent B. Netanyahou de manœuvre politique de dernière minute lorsqu’il annonce les premières mesures contre le Covid, à l’éclatement du parti Bleu-Blanc quadricéphale lorsque Benny Gantz choisit de rejoindre celui qu’il avait été élu pour renverser, du renouveau d’accusations lorsque Netanyahou qui ponctuait chacun de ses discours par un appel à l’union, semble manœuvrer pour entraîner de nouvelles élections qui le verraient réélu et le libéreraient de ses engagements envers B. Gantz. Les médias critiques de sa politique de santé n’ont pas inventé la colère populaire ni ses manœuvres financières mais ils savaient qu’ils jetaient de l’huile sur le feu en les dénonçant, et les manifestations de la rue Balfour —  dont on a pu mettre en doute l’impact sur la pandémie! — n’auraient pas rencontré tant d’échos sans eux.
C’est sans doute un certain populisme qui a motivé la commission Corona à rejeter quasi-systématiquement les recommandations du ministère de la santé et autoriser la reprise normale de l’année scolaire alors que la morbidité repartait à la hausse, du fait de la réticence générale du public à observer les restrictions du Ministère de la Santé. Le contexte politique n’a pas peu contribué à miner l’autorité du « projecteur » Roni Gamzou qui avait pourtant remporté les suffrages du public en promettant la poursuite d’une activité normale et en critiquant le gouvernement sous tous ses angles. C’est en tout cas le poids politique des Haredim qui explique les reculades de B. Netanyahou à chaque fois qu’il était sur le point d’adopter une limitation préconisée par Gamzou et la reculade de Gamzou lui-même lorsqu’il a dénoncé l’appel à ne pas se faire dépister. Et comment expliquer, sinon par leurs conséquences politiques, les positions des directeurs des hopitaux qui se sont prononcés à la quasi-unanimité pour le confinement lors d’une vidéoconférence avec le directeur du Ministère de la Santé mais sont prestement revenus sur leurs propos, sauf ceux du Nord et de Jérusalem, lorsqu’ils se sont trouvés devant l’assemblée plénière du gouvernement chargée de l’autoriser ? C’est en tout cas une décision politique que de ne pas faire interdire les manifestations
Tout cela, l’article ne l’évoque pas ou pas assez. Bien cdt-- Nathan m'écrire 16 septembre 2020 à 17:09 (CEST)

Bonjour Nathan, bien sûr que cet article est trop factuel et je me promets de le relire et l'élaguer quand la situation permettra de prendre un peu de recul et d'avoir des analyses qui ne soient pas faites à chaud avec des motifs très politiques. Je crois que tout est évoqué mais sans dégager les points importants et les points trop anecdotiques. Effectivement, il m'est difficile de Paris et en me fondant principalement sur la version française du Times of Israel d'avoir eu une bonne vue d'ensemble. Vos améliorations sont plus que bienvenues ! שנה טבה. חג שמח !