Discussion:Maladie à virus Ebola

Une page de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Autres discussions [liste]
  • Suppression -
  • Neutralité -
  • Droit d'auteur -
  • Article de qualité -
  • Bon article -
  • Lumière sur -
  • À faire -
  • Archives

2 sources contradictoires[modifier le code]

Bonjour à tous,

La référence n°62 indique que le virus était déjà présent dans la région, alors que la référence n°4 (France 24) de l'article consacré à l'épidémie de fièvre hémorragique Ebola en Afrique de l'Ouest en 2014 dit clairement le contraire.

Qu'en pensez-vous ?

--Axeo (discuter) 6 août 2014 à 13:52 (CEST)

@Axeo : en fait les deux sont vrais en fonction du point de vue qu'on adopte. Officiellement, il n'y avait jamais eu d'épidémie à virus Ebola en dehors de l'Afrique équatoriale, dans la mesure où seuls des cas isolés avaient été répertoriés en dehors de cette région d'Afrique (Côte d'Ivoire, Afrique du Sud), de sorte qu'on considère généralement que l'épidémie présente est une première dans la région, qui connaît d'autres types de fièvres hémorragiques virales, mais pas la maladie à virus Ebola. Ce que disent Schoepp et al. dans cet article, c'est que des cas de maladie à virus Ebola étaient malgré tout présents parmi des cas de fièvre de Lassa répertoriés entre 2006 et 2008 en Afrique de l'Ouest.
Les symptômes d'une fièvre de Lassa, courante en Afrique de l'Ouest, et d'une maladie à virus Ebola, alors inconnue dans cette région, sont en effet très semblables, de sorte que des cas d'Ebola passent facilement inaperçus dans un contexte d'épidémie de fièvre de Lassa. Cependant, ils peuvent être diagnostiqués rétrospectivement par la méthode ELISA si l'on possède des échantillons de sang de ces patients, ce qui est précisément le cas ici. Et il se trouve que certains échantillons se sont révélés positifs aux immunoglobulines M dirigés contre les virus Ebola, Soudan et Forêt de Taï.
De sorte que, s'il n'y avait jamais eu de cas de maladie à virus Ebola recensés dans cette région, ce virus y était malgré tout bien présent et a pu être détecté par les anticorps anti-Ebola dans le sang de patients prélevé en Afrique de l'Ouest entre octobre 2006 et octobre 2008.
A+, — Bob Saint Clar (discuter) 7 août 2014 à 01:59 (CEST)