Discussion:La Horde du Contrevent

Une page de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Autres discussions [liste]
  • Suppression
  • Neutralité
  • Droit d'auteur
  • Article de qualité
  • Bon article
  • Lumière sur
  • À faire
  • Archives

Allez, je me lance dans de gros travaux sur cet article. Il mérite mieux qu'une simple description pompée sur Elkabin.net ... MayBay 17 juin 2007 à 16:59 (CEST)

Pompée sur Elbakin.net, merci bien pour le commentaire ! Je suis l'auteur de la description sur Elbakin, ainsi que le créateur de cette page sur Wikipédia. Que je sache, c'est encore mon droit de choisir de diffuser mes écrits comme je l'entends :o) Mais, c'est une bonne initiative d'avoir choisi d'étoffer un peu cet article. Bon courage pour la suite ! --Luigi Brosse 28 août 2007 à 16:11 (CEST)

est et ouest[modifier le code]

L'amont est à l'est, l'aval est à l'ouest. Je change donc, il y a une petite erreur dans l'article. Je viens de vérifier, c'est bien ce qu'il me semblait. Voir à la fin du livre, p.51 dans l'édition Folio SF: " puis le soleil se haussa de toute l'ampleur de son disque sur l'horizon. Et là je vis les cocons reculer, implacablement, vers l'amont où l'astre se levait. "Stacy33 (d) 8 juin 2008 à 12:42 (CEST)

Les symboles des personnages[modifier le code]

J'ai rajouté les symboles mais j'ai un doute pour Oroshi. En plus c'est un personnage important et j'hésite entre:

  • le khi grecque maj Χ ou min χ
  • l'alef hébraïque א
  • la multiplication ×
  • la lettre latine x (éventuellement en fonte grasse x)
  • encore un autre glyphe ?

Outs (d) 26 juillet 2008 à 11:22 (CEST)

Bonne question. Si je regarde le graphique représentant la formation, avec les différents personnages, le caractère est de la même hauteur que les caractères bas de casse, ce n'est donc pas une majuscule, ni le khi. Le tracé interdit que ce soit un alef, trop différent. En outre, le caractère a des empattements, et ne peut donc être le symbole de multiplication, d'autant que les deux barres ne sont pas de la même épaisseur. Il ne reste donc que le x minuscule, ou à la rigueur le x en petite capitale. Medunta (discuter) 4 juin 2015 à 16:10 (CEST)

Analyse et commentaires[modifier le code]

Cette partie est très intéressante, mais je trouve qu'elle est bien trop partiale, et parfois même fausse dans son enthousiasme (je précise que j'aime beaucoup ce livre).

voici le passage en question :

Ce roman nous transporte dans un autre monde construit de toute pièce, et qui, de ce fait, tient sur ses deux jambes, ce qui n'est pas, dans ce cas, tache aisée, du fait même ce le roman ne ressemble en aucun cas, tant au niveau de la forme qu'au niveau de l'univers à celui d'un autre roman dit de science fiction. En effet, tout le livre est écrit sur le thème du vent et la narration, chose inhabituelle se fait sur le mode du "je", mais de personnages en personnage et sans aucun ordre logique. On n'a pas de narrateur omniscient et non plus un seul personnage, un héros, qui serais le personnage principal. Ici, la horde au complet est personnage principal du livre, et l'histoire est contée à travers le récit de chacun, de ce qu'il/elle ressent à tel moment. Il s'en suis des retours et des avancées dans l'action et des points de vues différents sur chaque chose. A ce niveau, le fait que chaque membre ait son propre langage - dans le sens où il a ses propres idées et que le rythme de ses mots n'est pas le même qu'un autre - renforce l'impression que l'on peut avoir, en lisant le livre, d'être au beau milieu de la Horde, tantôt derrière l'épaule de Golgoth, tantôt aux côté de Sov ou de Coriolis.

Mes remarques "un autre monde construit de toute pièce" : presque un pléonasme, les autres mondes étant en général construits effectivement de toutes pièces par leurs inventeurs. de plus, le monde de la Horde du Contrevent n'est pas obligatoirement un autre monde (cf la fin), mais peut parfaitement être une Terre du futur. "tient sur ses deux jambes", c'est le cas de le dire pour la Horde :-) mais bon, ce n'est pas une remarque objective, l'auteur du passage a-t-il beaucoup lu de romans de SF et Fantasy? beaucoup sont extrêmement solides au niveau de la structure, et très originaux aussi. Par exemple, la Horde ressemble beaucoup au groupe qui accompagne Harcourt dans "Le pays du mal" de Simak. "de personnage en personnage et sans aucun ordre logique" : cette remarque peut prêter à confusion, et je la récuse. Si, il y a plusieurs ordres extrêmement logiques dans les interventions des différents narrateurs. D'une part, cela suit un ordre chronologique, événement après événement, d'autre part, sont narrateurs ceux qui sont concernés par les événements en question, ou ceux qui sont témoins.

Donc, refonte de ce passage nécessaire,à mon avis... je propose, en corrigeant au passage l'orthographe :


Ce roman à la structure très solide met en scène un monde original et inattendu construit sur le thème du vent, personnage principal, omniscient et omniprésent. La narration se fait sur le mode du "je", mais de personnage en personnage, en suivant l'ordre chronologique des événements. En fait, la Horde elle-même est un personnage capital du livre, et l'histoire est contée à travers le récit de chacun, et ce qu'il ou elle ressent et observe. Chaque membre ayant son propre langage et sa propre manière de s'exprimer,l'impression de point de vue interne au groupe est renforcé de manière notable. --isa (d) 12 novembre 2008 à 22:59 (CET)

>> L'hypothèse d'une "Terre du futur" est tentante mais me parait peu plausible. A un moment, à la tombée de la nuit, on parle de deux lunes. Sauf erreur de ma part, ce détail n'est pas compatible avec notre planète Terre.