Discussion:L'Incal

Une page de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Autres discussions [liste]
  • Suppression
  • Neutralité
  • Droit d'auteur
  • Article de qualité
  • Bon article
  • Lumière sur
  • À faire
  • Archives



"Moebius et Jodorowsky ont poursuivi en justice Luc Besson, réalisateur du 5ème élément, arguant que le film emprunte des éléments du scénario et des graphismes de L'Incal, mais ils ont perdu leur procès."

Comment Moebius peut il faire un proces a Besson, alors qu'il a lui meme dirige avec Meziere l'equipe de graphiste qui a fait les recherches pour le filme le 5eme element de Luc Besson ??????????????

Des preuves de ce que tu appuis concernant ce jugement ?

Car moi j'ai des preuves que Moebius bosser sur le 5emem element. Suffit de jetter un coup d'oeil au livre "l histoire du 5eme element", journal de bord de Luc Besson pendant la realisation du film. http://www.fnac.com/Shelf/article.asp?PRID=118273&OrderInSession=1&Mn=21&SID=f055034c-310f-d33a-34af-fbe5a996e9b4&TTL=100120060555&Origin=FnacAff&Ra=-1&To=0&Nu=20&UID=0e64d41df-86c6-0fea-2679-c82aea15e6fb&Fr=3

De plus sur: http://fr.wikipedia.org/wiki/Jean_Giraud l a participé à l'écriture du dessin animé les Maîtres du temps (René Laloux, 1981). Il œuvre à la conception graphique de plusieurs films de S.F. dont :

   * le projet d'adaptation de Dune (1975) par A. Jodorowsky, jamais réalisé
   * Alien - Le huitième passager (1979) de Ridley Scott
   * Tron (1982) de Steven Lisberger (produit par les studios Disney)
   * Masters of the Universe (1987) de Gary Goddard
   * Willow (1988) de Ron Howard
   * Abyss (1989) de James Cameron
   * Le Cinquième Élément de Luc Besson (1997)


Voir ici Thrill {-_-} Seeker 9 janvier 2006 à 06:23 (CET)

A l'époque de la sortie du Cinquième élément de Luc Besson en salle (le 7 mai 1997 à Cannes), je me souviens avoir lu un article d'une revue de cinéma (c'était Studio, il me semble, mais je n'en suis pas certain) dans lequel la collaboration (difficile et conflictuelle) entre Besson et Moebius était abordée.

D'autre part, une des ressemblances les plus évidentes passe par le titre qui rappelle explicitement celui des deux derniers tomes de la BD culte de Moebius : Cinquième essence (en alchimie une essence ou un élément c'est la même chose, on parle d'ailleurs couramment de quintessence, pour sésigner ce qui transcende ou sublime un état premier)

Au niveau de la structure du récit, peu de similitudes demeurent, si ce n'est le postulat de départ : un personnage paumé, anti-héros notoire (un détective de classe "R" dans la BD / un "chauffard de taxi" chez Besson) est aux prises avec des emmerdes cosmiques et devra, malgré lui, sauver le monde.

Quelques liens intéressant à consulter : http://www.humano.com/blogs/giger/2007/09/30/luc-besson-na-pas-plagie-lincal/ http://www.toutenbd.com/article.php3?id_article=697