Discussion:Kitesurf

Une page de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Autres discussions [liste]
  • Suppression
  • Neutralité
  • Droit d'auteur
  • Article de qualité
  • Bon article
  • Lumière sur
  • À faire
  • Archives


Pour plus d'information vous pouvez vous rendre sur des sites spécialisés où vous trouverez documentations techniques .

Seules les lignes avant sont connectées au harnais[modifier le code]

Une entrée sports de traction serait pertinente. L'occasion d'expliquer les déclinaisons sportives de la traction tant sur terre que sur l'eau.

seules les lignes avant sont connectés au harnais et non pas les arrieres, et il nexiste pas seulement des ailes 4 lignes, mais aussi 2 lignes, maintenant les plus courrantes ont 5 lignes (la 5éme servant a la securité)

Tu peux préciser à quel bout de phrase tu te réfères (celui qui te chiffonne quoi ;p) et signer ta phrase ? :). Je ne vois pas trop là ... --Batmat 6 septembre 2005 à 11:36 (CEST)

petite modifs[modifier le code]

Comme signalé dans "discussion" par un autre utilisateur, ce sont les avants qui sont reliés au harnais. Et c'est grâce à eux que la régulation de la puissance se fait.

Oui, tout à fait. C'est vrai que le border/choquer se fait grâce à la barre qui tire sur les arrières. Je vais essayer de revenir bientôt pour bosser encore sur cet article, j'aimerais qu'il puisse être à terme être proposé comme Article de qualité, ça me ferait plaisir qu'il le devienne :-).
Bonjour, belle article. Je pense que tu es y arrivera. Je me suis permis d'ajouter le bandeau du portail maritime, j'espere que ca ne te gene pas. Juste un petit conseil, il faut faire attention a ne pas mettre trop de liens externe et a ne conserver que les essentiels. Bon courrage. CaptainHaddock 11 décembre 2005 à 09:24 (CET)

rajout de 80.15.61.10[modifier le code]

Bjr, la contribution de ce jour de l'IP en sujet est une copie/colle du site :[1]. Klipper 10 janvier 2006 à 13:37 (CET)

Ouaip, pis en plus, ce boulet ne s'est même pas aperçu que c'était la page du kitesurf, et non du skimboard... --Batmat 10 janvier 2006 à 17:28 (CET)

Suppression d'un passage incompréhensible sur la 5e ligne[modifier le code]

dans le nouveau style de jugement de competition les nouvelle figure unhooked (decrocher du harnais comme en wakeboard ) la 5eme ligne est tres utile car le leash de handle pass (passage de bar) quand on lache la bar l'aile est neutraliser car le leash est donc raccorder a la 5eme ligne.

Merci de reformuler un tout petit peu pour le rendre compréhensible. Je devrais y arriver : je suis débutant, mais je fais du kite. --Batmat 18 novembre 2006 à 15:12 (CET)

Article de qualité ?[modifier le code]

Pour l'historique en tous cas, aller voir sur la version anglaise, qui me semble autrement mieux documentée.

Bel Adone 4 décembre 2007 à 13:21 (CET)

création d'un article "aile à caissons"[modifier le code]

Je propose de créer un article "aile a caissons" pour ma première contribution à WikiPedia :) J'ai fait quelques recherches il ne semble pas déjà exister d'article approchant. Si vous avez connaissance d'un article existant, n'hésitez pas à me le signaler pour éviter un doublon ;)

Deuxième chose : je suis modérateur sur le forum de la KAF, une association de pratiquants de kite. Notre forum est devenu involontairement une base d'infos assez fournie sur les ailes à caissons. Suis-je autorisé à mettre un lien externe vers ce forum ?

Les ailes à caissons sont dénuées d'armature rigide. La forme est donnée essentiellement par le bridage ou suspente. Ces profils souples sont inspirés du parapente. Les caissons de l'aile se gonflent naturellement. L'aile est constituée de deux "peaux" : une sur le dessus et une sur le dessous. Ces deux parties sont cousues ensemble. A l'intérieur des morceaux de tissus placés en position verticale donnent une forme spécifique lorsque l'air pénètre par les entrées situées sur le bord d'attaque. Il existe de nombreux types de bridage. Le plus commun se compose d'un bridage primaire noué ou cousu aux intersections des caissons en 3 ou 4 points. Le bridage primaire est ensuite relié à un bridage secondaire qui est fixé aux lignes. Au niveau de l’usage de ces ailes, elles s’orientent surtout vers la découverte des sensations de tractions sans s'effrayer et se familiariser avec le pilotage. Elles sont également utilisées en traction terrestre que se soit en char, sur terre ou sur glace, en Mountainboard ou en Snowkite.

Selon le type d'activité, on préférera des ailes plus ou moins rapides et on prendra soin d'adapter les surfaces d'ailes aux conditions de vent.

a voir http://www.youtube.com/watch?v=z10x9mz1jnI

En traction marine : nage tractée et kitesurf... Ces ailes étanches qui redécollent en cas d'amerrissage ont bien failli ne jamais voir le jour tant l'impact des ailes à boudins a été important. Difficile à réaliser pour un débutant parce que la construction doit être irréprochable. Il existe quelques marques qui fabriquent des produits de plus en plus performants (Vector / Advance / Flysurfer.de).

Les ailes à boudins : C’est un brevet international déposé par les frères Legaignoux en 1984. Le principe consiste en une structure gonflable, à l'aide d'une pompe, qui modèle le profil de l'aile et lui permet de redécoller de l'eau. Ces ailes sont surtout utilisées pour une activité nautique. En effet, elles permettent un redécollage plus abordable que les ailes à caissons. Les ailes classiques ou archées : qui ont été les premiers modèles d'ailes marines, elles ont l'avantage d'avoir une puissance plus franche et constante, le pilotage est technique et doit être précis il est nécessaire de connaître parfaitement les systèmes de sécurité Les ailes Plates ou Bow : apparues il y à 3 ans, ces ailes permettent de par leur forme et les systèmes utilisés d'avoir une plage d'utilisation plus grande ainsi qu'un confort et une sécurité plus efficace grâce à leur grande capacité à libérer de la puissance . De plus, ces ailes permettent également une grande facilité de redécollage. C’est pour l’ensemble de ces raisons que l’on peut remarquer un nombre de plus en plus important de ce type d’aile sur nos plages et dans les structures école de kitesurf. Depuis la fin d’année 2007, on a vu également des nouvelles formes apparaitre : finalement, quoi de plus logique que de chercher dans la direction des engins qui volent depuis longtemps. La forme delta existe sur de nombreux aéronefs (cerfs volant delta, les deltaplanes…). Naish a donc développé une aile basée sur deux deltas réunis et F-one sur un delta C-shape. Les dernières nées : Le delta C-shape de chez F-one : Le delta C-shape est un concept qui s’adapte à tous les styles et toutes les disciplines en offrant une sécurité exemplaire. La fonction 5e ligne est conservée, mais avec seulement quatre lignes. Le redécollage est d’une simplicité incroyable puisqu’il suffit de lâcher la barre pour voire l’aile basculer sur l’oreille et se placer en bord de fenêtre toute seule. Par rapport aux ailes classiques, on utilise une taille de moins mais en gardant le contrôle encore plus loin dans la plage haute d’utilisation (même depower que les ailes plates). On va beaucoup plus vite et on remonte mieux au vent. Le sigma shape de chez naish : Le sigma shape est le nom des nouveaux shapes de kite avec un bord d’attaque tordu. Cela apporte un redécollage encore plus facile, la voile reste maniable même lorsque l’on est choqué, le spi reste gonflé pour de la maniabilité afin de garder du contrôle même sans traction. Sinon on retrouve les avantages des Bows et C-Shapes.

Ecole de kitesurf d'Antibes et Cannes, --Bidibulo (d) 31 janvier 2008 à 17:30 (CET)

Kitesurf ? Kiteboard ?[modifier le code]

La pratique de ce sport en France est antérieure à sa pratique dans le monde anglophone. On a tout entendu en Français pour qualifier ce sport : flysurf (et oui), kitesurf (encore très populaire) et plus récemment : kiteboard. Sous l'influence anglophone (en particulier les circuits de compétition officielle), l'usage du mot kiteboard progresse parmi les francophones. Il est probable que ce soit ce terme qui l'emporte comme snowboard a remplacé "surf des neiges". En conséquence, je propose de modifier le titre de cette page pour tenir compte de cette évolution dans l'usage.— Le message qui précède, non signé, a été déposé par JeanChristopheCapelli (discuter), le 13 février à 10h44 CET.

Bonjour. J'ai déplacé le message en bas, pour respecter la chronologie Wikipédia dans les pages de discussion des articles. Pour moi, comme il y déjà une redirection de Kiteboard vers Kitesurf, et que, comme vous le dites, si Kitesurf est encore très populaire en français et que Kiteboard est plus récent, il n'y a pas de raison d'inverser la redirection avant que le terme Kiteboard l'emporte dans l'usage courant en français. Cependant il mérite d'être signalé dans l'introduction. --Michel Barbetorte (d) 13 février 2010 à 13:49 (CET)PS : Kiteboarding figure dans la section Historique.

dénomination[modifier le code]

L'état préconise planche volante, mais personne n'utilise ce terme. D'ailleurs, pour google images, il s'agit surtout de l'hoverboard de retour vers le futur, les illustrations de kitesurf sont celles des reprises de wikipédia avec ce terme ! autant dire qu'il n'est utilisé que par l'état et wikipedia :) laissons donc cette curiosité dans le paragraphe dénomination. --Marc Lacoste (d) 18 novembre 2012 à 17:28 (CET)