Discussion:Déportation

Une page de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Autres discussions [liste]
  • Suppression
  • Neutralité
  • Droit d'auteur
  • Article de qualité
  • Bon article
  • Lumière sur
  • À faire
  • Archives


Bonjour.
D'abord, j'ai remplacé le terme "émigré", par celui d' "immigré", qui me semble plus juste, puisque le point de vue adopté est celui du pays d'accueil. Deuxièmement, j'ai un énorme doute sur la neutralité de cet article, peut-être à tort), toujours est-il qu'un amalgame est fait entre la déportation vers les camps de concentration pendant la seconde guerre mondiale (qui, je pense, mériterait un article séparé, ou au moins une partie dans cet article-ci) et le sens "premier" de déportation, synonyme de peine d'exil. La différence entre les deux étant principalement le but de la déportation (sans compter que la déportation vers les camps de concentration ne signifie pas nécessairement une expulsion du pays, puisque des personnes vivant en Pologne ou en Allemagne, par exemple, ont pendant la seconde guerre mondiale été déportée vers des camps, sans quitter leur pays).
--J-b 21 juillet 2005 à 21:25 (CEST)

Okay :) Pour emigré/immigré, j'en suis désolé : juste une erreur facile de vocabulaire de ma part. En ce qui concerne l'amalgame, il faut sans doute traiter les deux aspects dans le même article : déportation en dehors du pays et dans des camps (qui étaient parfois dans d'autres pays, par ailleurs). 21 juillet 2005 à 21:37 (CEST) Vlad2i поговорить / أن يتحدّث
déportation
 n. fém. 
1. Anc. Peine politique consistant à exiler un condamné tout en le maintenant en captivité. 
2. Internement dans un camp de concentration. 
© Hachette Livre, 1998 --Mutima 22 juillet 2005 à 08:02 (CEST)

Suppression de désaccord de neutralité[modifier le code]

Compte tenu du sens du mot déportation, la notion d'émmigration (qui n'est pas une captivité) ne concerne absolument pas la déportation. J'ai donc supprimé cet aspect de l'article et supprimé le désaccord de neutralité.--Mutima 22 juillet 2005 à 08:14 (CEST)

Merci :) Il était difficile d'écrire sur le sujet sans sombrer dans la non-neutralité :) 22 juillet 2005 à 16:22 (CEST) Vlad2i поговорить / أن يتحدّث

Déportation des Pieds-noirs d'Algérie[modifier le code]

J'ai supprimé ce cas. Il ne s'agit pas de déportation mais de rapatriement. Il ne faut tout de même pas oublier que l'Algérie était colonisée ... Il ne faudrait pas inverser la situation. --xerus 29 décembre 2005 à 08:56 (CET)

Je tiens à apporter un bémol à cette affirmation. La plupart des Pieds-noirs étaient des immigrés d'origine diverse, espagnole, italienne, israëlienne, etc. et non pas des descendants de colons français, de plus ils étaient en Algérie depuis 2 voire 3 générations et ont pourtant dut tous fuirent en France en abandonnant tout ce qu'ils avaient sur place. Malheureusement il subsiste une grande part d'ombre sur cette guerre et sur l'histoire réelle des pieds-noirs .Je tenais à dire que ce qu'ils ont vécu correspond parfaitement à la définition qui est faite ici de la déportation. JY

Non : la déportation est l'action de chasser qqn, ce qui n'est pas le cas pour les pieds-noirs. Ils ont été obligés de s'exiler par crainte de représailles, mais leur départ n'était rendu obligatoire par aucune autorité. Seul le rapatriement par les autorités françaises était proposé, les personnes concernées pouvaient tout à fait refuser (comme les Pieds-Rouges qui n'ont pas été déportés).--SammyDay (d) 28 avril 2010 à 14:40 (CEST)
Concernant les juifs d'Algérie, ils étaient là depuis bien plus que 2 ou 3 générations, ils y étaient depuis des siècles. Mais voilà : ayant opté pour la pleine citoyenneté française, ils étaient dès lors perçus comme des "francaouïs'... dont ils ont partagé le sort. Reste qu'en effet, on n'est déporté que par ordre des autorités, et comme l'exode des Pieds-Noirs n'a été ordonné ni de la République Française, ni par la toute nouvelle République Algérienne, il ne s'agit donc pas d'une déportation. Ils ont été victimes de la guerre froide, des illusions colonialistes et des manipulations de De Gaulle d'un côté et des "grands colons" de l'autre, voilà tout... C'est dommage : s'ils avaient compris qu'il faut tout partager avec les "indigènes" (voir ce film !) dès 1945, Messali Hadj aurait été le premier président d'un pays multi-ethnique allié à la France, et maintenant les Pieds-Noirs seraient encore là-bas, comme les blancs d'Afrique du Sud, et les Algériens ne seraient pas plus malheureux pour autant... Il y avait un apartheid en Algérie française et c'est pour ça qu'elle n'avait pas d'avenir, --Spiridon Ion Cepleanu (d) 22 août 2012 à 21:37 (CEST)
Par contre vous avez oublier la déportation des algériens (Révolte des Mokrani) au bagne de Cayenne et en Nouvelle Calédonie qui a eût lieu en même temps et au même endroit que les communards.
Pourquoi "oublier" Akli11 ? La liste n'est pas exhaustive : il s'agit d'exemples. Et les Algériens de Nouvelle-Calédonie sont bien considérés comme ayant été déportés. SammyDay (discuter) 22 février 2017 à 20:23 (CET)

Travail inédit ?[modifier le code]

Bonjour. Je place un bandeau Travail inédit, en raison de la définition de l'introduction: « La déportation est l'action de chasser quelqu'un, plus souvent un groupe de personnes, de son territoire ou de son pays, en le maintenant en captivité ou non. » Le ou non que j'ai mis en gras est à ma connaissance exclus du sens de déportation, et ce qui me pose problème. Merci de me démentir, éventuellement, par des sources probantes. --Tmouchentois (d) 13 janvier 2011 à 13:15 (CET)

Bon, j'ai tenté d'y remédier avec une nouvelle rédaction, mais je ne sais pas si ça justifie d'enlever ton bandeau. A toi de voir... --Spiridon Ion Cepleanu (d) 22 août 2012 à 21:22 (CEST)
Avec les différentes retouches et sourçages depuis, le bandeau ne se justifie plus, je l'enlève... --Spiridon Ion Cepleanu (d) 29 janvier 2013 à 14:41 (CET)

Distinction entre déportation et expulsion[modifier le code]

Doit-on faire une distinction entre la déportation et l'expulsion d'une population jugée indésirable ? L'expulsion des Jésuites par exemple, c'était une déportation ? Peut-on parler de « déportation » lorsque l'Arabie saoudite expulse massivement des clandestins ? Je ne pense pas. Pour moi une déportation c'est lorsqu'un groupe ethnique est déplacé de force par une puissance quelconque. Exemple : les Meskhètes (Géorgiens islamisés), déportés par Staline, obligés de quitter le Caucase, leur région d'origine, pour l'Asie centrale. En revanche, l'expulsion des (crypto-)musulmans d'Espagne ou celle des Français d'Algérie n'étaient pas vraiment des déportations.--Gothus (discuter) 10 janvier 2017 à 13:45 (CET)

Je suis d'accord sur la forme, si les expulsions sont évidemment "forcées", elles ne peuvent pas être assimilées aux déportations où on met en place l'expulsion et l'envoi vers des lieux précis. SammyDay (discuter) 10 janvier 2017 à 15:11 (CET)