Discussion:Commissaire de police (France)

Une page de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Autres discussions [liste]
  • Suppression -
  • Neutralité -
  • Droit d'auteur -
  • Article de qualité -
  • Bon article -
  • Lumière sur -
  • À faire -
  • Archives


ÉQUIVALENCES DES GRADES DANS LA POLICE ET LA GENDARMERIE

Le 11 avril 2016 ont été été signés deux protocoles pour la police et la gendarmerie (http://scsi-pn.fr/wp-content/uploads/2016/04/PROTOCOLE_11_AVRIL_2016.pdf). Ces protocoles ont notamment créé un nouveau grade chez les officier de police, celui de "commandant divisionnaire", mais ont supprimé celui de lieutenant pour le fondre avec le grade de capitaine. Le protocole pour la gendarmerie confirme l'ancrage des officiers supérieurs de la gendarmerie (chef d'escadron de classe fonctionnelle, lieutenant-colonel et colonel) dans la catégorie A+ de la fonction publique, à l'instar des commissaires de police.


Les équivalences de grade sont donc les suivantes:

  • lieutenant et capitaine de police = lieutenant de gendarmerie ;
  • commandant de police = capitaine de gendarmerie ;
  • commandant divisionnaire et divisionnaire fonctionnel = chef d'escadron de gendarmerie (de classe non fonctionnelle) ;
  • jeune commissaire de police = chef d'escadron de gendarmerie (de classe fonctionnelle) ;
  • Commissaire de police ancien = lieutenant-colonel de gendarmerie ;
  • commissaire divisionnaire = colonel de gendarmerie ;
  • commissaire général = colonel de gendarmerie à l'échelon spécial.

Tous les officiers généraux de la gendarmerie occupent des emplois de directions de haut-niveau, à l'instar des hauts-fonctionnaires de la police nationale. Au sommet de la pyramide des grades et fonctions, les équivalences sont donc les suivantes :

  • contrôleur général = général de brigade ;
  • inspecteur général = général de division ;
  • directeur des services actifs = général de corps d'armée ;
  • directeur général de la police nationale = général d'armée.