Discussion:Barre inscrite

Une page de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Autres discussions [liste]
  • Suppression
  • Neutralité
  • Droit d'auteur
  • Article de qualité
  • Bon article
  • Lumière sur
  • À faire
  • Archives

Ø[modifier le code]

1) Je ne trouve pas la lettre Ø dans le tableau, est-ce voulu ?

➔ Réponse: certainement pas. Ø s'use aussi en norvégien; plus ancien Nordique / gotlandais/ elfdalien; evidemment oublié.

2) Je trouve deux symboles indiscernables ( les Ɵ) dont l'un porte un lien vers O (cyrillique), et l'autre non ; s'agit-il du même ou fait il référence à une lettre latine ?

➔ Réponse: Ɵ est d'abord le théta grec; emprunté en cyrillique.

Après l'abolition de celui-ci en 1918 furent crées Ɵ et Y pour les sons ö et ü des langues turques de l'Union soviétique.

3) Ne serait-il pas intéressant de noter un &laquo: Voir aussi [[Diacritiques de l'alphabet grec#Signes philologiques|macron]] » (et plus si affinités) puisqu'on se limite ici aux alphabets latin et cyrillique ? Colo (d) 6 février 2010 à 06:37 (CET)

Distinction entre « barré » et « rayé »?[modifier le code]

Notification Moyogo : L’article sur l’o rayé et cet article plus vaste posent le problème de la distinction entre le trait horizontal inscrit et le trait oblique inscrit en langue française. Comme pour le C et le L, il est possible de dire simplement « barré » pour l’oblique inscrite, et « rayé » pour la raie inscrite. La langue française est réputée pour sa clarté, et on peut éviter un tas de pédanterie en utilisant les termes « raie » et « rayé » de manière plus consistante. Je pense que cette discussion vaut la peine d’être lancée, pour que la traduction française des noms de caractères, supposée être à l’origine du désordre actuel, puisse être mise à jour. - Hnvnc (discuter) 22 juillet 2017 à 03:34 (CEST)

Franchement, la langue française n’apporte aucune clarté sur l’orientation de la raie ou de la barre. Une raie et une barre peuvent avoir une orientation verticale ou horizontale, ou oblique, ou n’importe quelle orientation entre celles-ci. Un nom « X barré » ou « X rayé » n’indique en rien l’orientation de la barre, les deux peuvent adéquatement décrire X̸, X̶, X⃥ ou X⃒. Ce n’est pas comme si on appelait / barre et - raie. --Moyogo/ (discuter) 22 juillet 2017 à 07:14 (CEST)
C’est vrai que selon le Larousse, c’est en héraldique (et dans une moindre mesure en géographie) que la barre est réputée oblique (encore qu’en héraldique, c’est l’oblique “inverse” qui est la règle). Quant à l’usage général, d’une mention inutile par exemple on dit 5 fois sur 6 de la rayer plutôt que de la barrer (117 000 résultats contre 23 200 sur Google). Reste à percer le mystère sur quoi on a bien pu s’appuyer pour mettre le C et l’L au bénéfice d’une distinction barré–rayé qui serait donc infondée en réalité. Personnellement je croyais que c’est là que l’on a suivi la logique pour éviter une impasse terminologique, et que l’on a juste négligé de rester logique dans le reste de la liste des caractères. Si je devais me détromper, ce serait tout dommage pour la langue française qui n’aurait alors même pas la rigueur de l’anglais, où l’on arrive quand même à distinguer tant bien que mal entre with stroke (barré) et with bar (rayé). Ce dernier a pu agir en faux ami pour brouiller les pistes en français. Si pour être clair il faut finir par dire barré obliquement et barré horizontalement, on peut se demander où est passé le génie de la langue française. Donc quitte à ce que ça reste flou dans certains cas (ne dit-on pas « la barre du 't' »?), autant profiter de la “normalisation” des noms de caractères pour y mettre un peu d’ordre. - Hnvnc (discuter) 22 juillet 2017 à 11:17 (CEST)