Discussion:Béatrice de Faucigny

Une page de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Autres discussions [liste]
  • Suppression
  • Neutralité
  • Droit d'auteur
  • Article de qualité
  • Bon article
  • Lumière sur
  • À faire
  • Archives

Crédits[modifier le code]

Une partie des ajouts provient de la page de Jean de la Hyaute. --AlpYnement vôtre, B-noa (d) 7 janvier 2014 à 20:23 (CET)

Confusion[modifier le code]

Cet article ne confond-t-il pas Beatrix de faucigny et beatrice de savoie? --jc le borniand (d) 23 juin 2012 à 15:51 (CEST)

Passage pas clair du tout[modifier le code]

Le passage suivant qui fait suite à la mrot de Jean 1er en 1282 n'est pas clair: Un malheur frappe la vie de Béatrice le 24 septembre 1282, son fils, Jean, héritier du Faucigny et du Dauphiné, meurt des suites d'un accident de cheval, durant la traversée de la rivière Menoge19,21,27. Par son testament de juin 1267, Guigue VII fait de son fils son héritier, précisant que la tutelle est laissée à son épouse en cas de décès prématuré du fils28. Dans le contrat de fiançailles en 1273, entre leur fille Anne et Humbert de La Tour et de Coligny indique qu'elle renonce en faveur de son jeune frère l'héritage des titres et droits paternels, à moins que celui-ci décède sans postérité29. Humbert de la Tour du Pin et de Coligny, de par son mariage, devient le nouvel héritier dynastique19. Il prête serment au nom de sa femme le 3 octobre 1282 à Grenoble24.

- Guigue 7 fait de son fils (Jean) son héritier. Qui est mort. Donc déjà, ne faudrait-il pas dire "avait fait"? - la tutelle est laissée à son épouse (donc Béatrice dont c'est l'article) mais au nom de qui? Le seul enfant encore en vie est Anne. Je suppose donc que c'est au nom de Anne. - Après on parle du contrat de fiançailles entre Anne et humbert de la tour; et on dit "qu'elle" renonce en faveur de son jeune frère. Cela soulève plusieurs question: -- QUI renonce? Béatrice ? -- de son "jeune frère", quel jeune frère? Jean? dans ce cas, ne faudrait-il pas le dire clairement?

Je proposerais donc de retravailler ce passage en étant plus clair: Un malheur frappe la vie de Béatrice le 24 septembre 1282, son fils, Jean, héritier du Faucigny et du Dauphiné, meurt des suites d'un accident de cheval, durant la traversée de la rivière Menoge19,21,27. Or les événéments passées vont influencer sur la succession: d'abord par son testament de juin 1267, Guigue VII avait fait de son fils Jean son héritier, précisant que la tutelle - au nom de Anne - devait être laissée à son épouse en cas de décès prématuré du fils28. Esnuite, dans le contrat de fiançailles établi en 1273, entre leur fille Anne et Humbert de La Tour et de Coligny, Anne indiquait qu'elle renonçait en faveur de son jeune frère l'héritage des titres et droits paternels, à moins que celui-ci décède sans postérité29. Par conclusion, Humbert de la Tour du Pin et de Coligny, de par son mariage, devient le nouvel héritier dynastique19. Il prête serment au nom de sa femme le 3 octobre 1282 à Grenoble24. — Le message qui précède, non signé, a été déposé par 193.191.208.158 (discuter).

La proposition semble intéressante, mais sans l'incise — au nom de Anne —, et en revoyant les tournures « événéments passées vont influencer sur la succession » et « Par conclusion ». AlpYnement vôtre, B-noa (d) 14 août 2019 à 11:14 (CEST)