Discussion:Aynard Guigues de Moreton de Chabrillan

Une page de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Autres discussions [liste]
  • Suppression
  • Neutralité
  • Droit d'auteur
  • Article de qualité
  • Bon article
  • Lumière sur
  • À faire
  • Archives

Avis d'Ovc[modifier le code]

  • Ne pas supprimer cette page avant la fin de la PaS.
  • C'est quoi ce nouveau paragraphe "Enfants et descendance choisie" cela me semble un peu "tricoté bizarement " et n'a aucun intéret encyclopédique ...excepté pour geneawiki; Je me demande quel est le but , c'est tellement dépassé ovc 29 août 2008 à 18:03 (CEST)
  • du mème style que Monsieur de Caumont La Force : aucun intéret encyclopédique . Pas de place pour un article : peut ètre deux lignes dans l'article sur Monaco au niveau "Querelle dynastique".... ce qui a d'ailleurs été fait ovc 16 août 2008 à 11:49 (CEST)
    Le mieux est d'indiquer dans quel article : ça ferait gagner du temps à tout me monde... Alphabeta (d) 16 août 2008 à 21:20 (CEST)
  • Querelle dynastique est un bien grand mot : c'est plutot les murmures de la rade ovc 16 août 2008 à 11:53 (CEST)

Et si tu te décidais à signer au moyen de 4 tildes, ô Ovc (d · c · b) ? Alphabeta (d) 16 août 2008 à 20:29 (CEST)

Et pour faire gagner du temps à tous, j'aurais aimé, ô Ovc (d · c · b), qui tu préviennes les auteurs de l'article (nombre de contributeurs peuvent se désintéresser des « procédures » sur lesquelles tu passes tant de temps) : j'ai quand même envoyé 1 message aux 2 principaux (si j'ai bien vu : Ovc (d · c · b) peut très bien poursuivre de tels envois) rédacteurs. Alphabeta (d) 16 août 2008 à 20:51 (CEST)

Je conseile à Ovc (d · c · b) de commencer par lire : Philippe du Puy de Clinchamps, Les Grandes Dynasties, PUF, collection Que sais-je ? (n° 1178), 128 pages, 1965 (épuisé) : rubrique « Monaco », pages 86-90 : ouvrage figurant dans Aynard Guigues de Moreton de Chabrillan#Bibliographie... Alphabeta (d) 16 août 2008 à 20:30 (CEST)

De toute façon la demande de suppression a déjà été rejetée (en juillet 2008) : voir Wikipédia:Demande de suppression immédiate/Archives10#Aynard Guigues de Moreton de Chabrillan (Wikipédia:Demande de suppression immédiate/Archives10). Alphabeta (d) 17 août 2008 à 17:17 (CEST)

  • De toute façon , il n'est pas question de demandé une suppression immédiate : ce sera fait dans les formes : Tout comme Monsieur de Caumont , la procédure suivra son chemin , et c'est l'avis de la communauté qui primera ovc 17 août 2008 à 19:02 (CEST)
    Ma question est : as-tu jamais fait du développement ô Ovc (d · c · b) ? Alphabeta (d) 17 août 2008 à 19:19 (CEST)

Désaccord de pertinence[modifier le code]

La phrase d'introduction : « Aynard Guigues de Moreton de Chabrillan, comte de Chabrillan puis 10e marquis de Chabrillan, a revendiqué le trône princier de Monaco sur lequel il aurait dû monter en 1949. » est inacceptable. D'abord pour son absence de pertinence, la qualité de prétendant légitime étant contestable (la renonciation collective par Guillaume, comte de Wurtemberg et duc d'Urach, pour lui-même, ses enfants mineurs et majeurs, ses petits-enfants vivants (et ceux à venir) et son frère, est entachée de nullité, juridiquement. S'il devait y avoir une branche de prétendants « légitimes » au trône de Monaco, elle ne pourrait être qu'au sein des Urach, pas des Chabrillan, qui ont une centaine d'« héritiers » prioritaires avant eux.

Le manque de neutralité de cette assertion (« sur lequel il aurait dû monter en 1949 ») est également patent. Hégésippe | ±Θ± 27 août 2008 à 02:17 (CEST)

Par ailleurs, quelles preuves tangibles, Jean-Fred Tourtchine apporte-t-il, dans son ouvrage 'Le Royaume de Bavière, volumes I, II et III, apporte-t-il de l'existence de renonciations apportées par les personnes mentionnées, et surtout de leur régularité ? :
  • le 19 août 1924, renonciations par Guillaume (1897-1957) et Karl Gero d'Urach (1899-1981) au profit d'Aynard de Chabrillan (en vertu de quelle règle de primogéniture ?, alors qu'ils avaient un frère et plusieurs sœurs successibles)
  • le 27 septembre 1924, Charles (1865-1925), oncle des deux précédents et frère cadet du suivant, au profit de M. de Chabrillan (en vertu de quelle règle de primogéniture ?)
  • le 4 octobre 1924, renonciation collective (« pour lui et ses enfants majeurs et mineurs ») par Guillaume (1864-1928), père et frère aîné des précédents, au profit de M. de Chabrillan (en vertu de quelle règle de primogéniture ?)
Tout cela est notoirement irrégulier, on escamote les femmes et leurs descendants (puisqu'on n'évoque pas leurs supposées renonciations individuelles et « collectives »), alors que, comme par hasard, on n'oublie pas les droits de transmission dès lors que le trône serait supposé revenu dans le « sang » français.
Toute cette construction bancale fleure bon les relents d'antigermanisme liés à l'époque (1910-1930) mais il est scandaleux que des généalogistes, par préférence politique, aient pu donner corps et crédit à ces irrégularités. Hégésippe | ±Θ± 29 août 2008 à 17:47 (CEST)
En observation des remarques faites ci-dessus, je viens donc, en conséquence, de modifier l'article en mettant en évidence que les prétentions du comte de Chabrillan (et, par suite, celles de ses descendants) reposent, juridiquement, sur du vent. La Principauté a légalement changé ses règles de succession sous le règne d'Albert Ier, ainsi soit-il. Gallagher06 (d) 23 avril 2009 à 00:20 (CEST)
Mis dans l’article lui-même, c’est du TI en l’absence de sourçage ; HC a argumenté dans la page discussion, non dans l’article encyclopédique. Alphabeta (d) 13 juillet 2009 à 20:26 (CEST)
Dans l’affaire je suis neutre : il suffirait de trouver d’autres publications que celles de Philippe du Puy de Clinchamps ou de Tourtchine (je me suis reporté à ces sources secondaires, les seules que j’ai trouvées à l’heure qu’il est) relatives à la question : bonnes recherches donc... Cordialement. Alphabeta (d) 13 juillet 2009 à 20:54 (CEST)
Et puis les remarques de HC datent du 29 août 2008 à 17:47 : en regardant l’histo je vois que l’article a évolué après l’envoi de ce message en partie sans doute pour en tenir compte : une citation de Philippe du Puy de Clinchamps apparaît quelques heures après... Alphabeta (d) 13 juillet 2009 à 21:12 (CEST)

PàS[modifier le code]

Voir (cf. histo : 2 septembre 2008 à 22:34 Alecs.y (d · c · b) (Fin de PàS)) :

Alphabeta (d) 3 septembre 2008 à 14:51 (CEST)

Pourquoi proscrire les références en double ?[modifier le code]

Suite à l’intervention d'un bot : voir dans Wikipédia:Le Bistro/11 juillet 2009 le § 6 : Wikipédia:Le Bistro/11 juillet 2009#Pourquoi proscrit-on les références en double ?. Alphabeta (d) 13 juillet 2009 à 20:44 (CEST)