Discussion:Abstention constructive au sein de l'Union européenne

Une page de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Autres discussions [liste]
  • Suppression
  • Neutralité
  • Droit d'auteur
  • Article de qualité
  • Bon article
  • Lumière sur
  • À faire
  • Archives

Orientation[modifier le code]

J'hésite avec le contenu de cet article. Étant donné qu'il n'est appelé par aucun autre article, je soupçonne un point de vue décidément orienté. Ploum's 27 fev 2005 à 19:00 (CET)

Je crois que c'est une expression qui marque bien le caractère politiquement atypique de la construction européenne et je vote pour le maintien de cette page en souhaitant qu'elle soit mieux sourcée peut-être mais l'expression est utilisée par Jean-Marc Ferry, bon politologue français.

j'ai voté pour son maintien dans la page dédiée


José Fontaine 13 septembre 2006 à 12:29 (CEST)

Quel Conseil ?[modifier le code]

Le texte de l'article cité fait référence au Conseil. Il serait bon que quelqu'un explique lequel des 3 (européen, de l'UE, de l'Europe) est concerné et pourquoi, mais je n'ai pas les compétences et/ou le temps de le faire. Merci d'avance. -- Arinelle (discuter) 8 juin 2016 à 18:00 (CEST)

Notification Arinelle : Lorsque le Conseil n'est pas qualifié, il s'agit toujours du Conseil de l'UE. D'ailleurs, depuis Lisbonne, le "Conseil de l'UE" est devenu officiellement "Conseil". Le Conseil de l'Europe n'a pas sa place sur les articles concernant l'Union européenne vu qu'ils n'ont rien à voir. Le seul moment où il en est fait question, c'est lorsqu'il s'agit d'adhérer à la CEDH, etc. Treehill Opérateur - PdD 8 juin 2016 à 18:06 (CEST)

Développement[modifier le code]

Il faudra trouver les sources publiées qui parlent de ces différents éléments :

  • usage (difficile vu que ces votes ne sont pas publique me semble-t-il,
  • le bargaining qui est fait (les États ont tendance à s'abstenir pour laisser la décision etre adopter lorsqu'ils ne sont pas d'accord, sachant que si ils votent contre, il risquent d'être mis en minorité sur un prochain vote pour lequel ils auront un avantage),
  • le côté politique publique (dire qu'on va voter contre, mais demander aux membres du Conseil de nous mettre en minorité pour 1. faire croire qu'on veut la même chose que le peuple et donc redorer son image 2. tout en adoptant une décision qu'on pense nécessaire afin d'assurer les réformes dans son pays 3. ce qui contribue directement au scape-goating de l'UE.

Cordialement, Treehill Opérateur - PdD 8 juin 2016 à 18:11 (CEST)