Discussion:(99942) Apophis

Une page de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Autres discussions [liste]
  • Suppression -
  • Neutralité -
  • Droit d'auteur -
  • Article de qualité -
  • Bon article -
  • Lumière sur -
  • À faire -
  • Archives


Il semble qu'il soit temps de rapporter ici ce débat issu des PàS ; personnellement, je suis très optimiste : il serait étonnant que, d'ici 2029, ceux qui auront encore une connexion ne bénéficient pas d'un texte sans la moindre ambiguïté. Alencon 25 mai 2005 à 20:05 (CEST)
Ouf ! Les affreux contresens dans les traductions de report et de connect ont disparu du texte du wiki français... reste le problème de l'astéroïde qui revient chaque 13 avril... Or, il suffit de voir son orbite pour être convaincu qu'il tourne bien plus vite que la Terre autour du Soleil. Alencon 26 mai 2005 à 21:24 (CEST)
  • dans sa liste de collisions possibles la NASA cite bel et bien quatre 13 (ou 14) avrils consécutifs (2034 à 2037)... ce n'est pas si extraordinaire que ça, les phonomènes de résonance peuvent expliquer certaines synchronisations d'orbites, ici entre 2004MN4 et la Terre. (Je ne sais pas si c'est réellement le cas pour 2004MN4.) "Il suffit de voir son orbite": je vois, et je ne suis pas convaincu : cette orbite à en gros la même taille que celle de la Terre, donc rien n'est exclus... FvdP (d) 26 mai 2005 à 21:40 (CEST)
Je ne me sens pas assez compétent pour l'insérer dans le corps-même de l'article, mais cette résonance dont tu parles pourrais-tu être due à une modification de l'Anomalie excentrique à chaque fois que MN4 rase une planète. Briling 14 novembre 2005 à 09:25 (CET)
Rassure-toi ! ce n'est pas toi que je critiquais mais bien les incohérences du site de la N.A.S.A. qui, comme du temps des missions lunaires, est souvent à la recherche de sensationalisme pour obtenir de plus gros crédits du Congrès américain. Alencon 26 mai 2005 à 21:50 (CEST)

MN4[modifier | modifier le code]

À propos d'astronomie, j'aurais aussi voulu connaître l'avis de la communauté sur l'article que j'avais créé --- encore un faudra que je me calme ;-))) --- sur cet astéroïde. Certes, une partie de l'information en est déjà présente dans une autre entrée, mais dont des paragraphes entiers sont en traduction automatique, donc illisibles.

Non non ce n'est pas de la traduction automatique, peut être le style est un peu plat mais il n'y a pas d'inexactitude à l'ébauche que j'avais faite à l'époque. J'avais même rédigé les articles Sentry et Échelle de Turin dans la foulée... Jef-Infojef 28 mai 2005 à 14:08 (CEST)
  • Neutre Si moi aussi je suis illisible (difficile d'être juge et partie), merci au sysop de passage de restaurer quelques dizaines de secondes pour le réeffacer aussi sec et de récupérer dans MN4 le lien externe en français ; en effet, il y a certes ailleurs des liens externes sur le sujet, mais seulement en anglais. Alencon 19 mai 2005 à 22:16 (CEST)
  • rédirigé vers l'article déjà existant 2004 MN4. Et j'ai beau regarder, je ne vois pas de morceaux illisibles dans cet article...Darkoneko () 20 mai 2005 à 00:03 (CEST)
illisible disais-je... le mot est sans doute un peu fort... mais incompréhensible, oui... en quoi es-tu avancé après avoir relu ce paragraphe ??? Alencon 25 mai 2005 à 10:03 (CEST) 2004 MN4 a été découvert le 19 juin 2004 par Roy Tucker, David Tholen et Fabrizio Bernardi de l'UHAS (University of Hawaii Asteroid Survey), de l'observatoire de Kitt Peak en Arizona et a été observé sur deux nuits. Le 18 décembre 2004, l'objet a été redécouvert depuis l'Australie par Gordon Garrad du Siding Spring Survey. De nouvelles observations de par le monde les jours suivants ont permis au Minor Planet Center de confirmer la connection à la découverte de juin, de laquelle découle que la possibilité d'un impact en 2029 a été rapportée par le système automatique Sentry de la NASA.

.

Euh quel est le problème avec ces phrases: elles sont parfaitement claires. Ces découvertes/redécouvertes sont fréquentes et les éléments orbitaux ne peuvent être calculés précisément qu'avec des observations sur une longue période. (Accessoirement, les risques de collisions présentés sont surtout là pour faire mousser la découverte; l'imprécision est telle qu'en général 6 mois après, de nouvelles observations réduisent la probabilité d'une collision drastiquement. Jyp 25 mai 2005 à 16:03 (CEST)
pour moi le texte plus haut demeure du charabia mais à part toi et Darkoneko, qui peut vraiment juger si mes phrases à moi étaient plus claires que ça ??? certainement pas moi : j'ignorais bien évidemment le doublon quand j'ai rédigé ma propre mouture :-( et maintenant je ne me souviens plus du tout de ce que j'avais écrit. Alencon 25 mai 2005 à 18:03 (CEST)

Discussion issue du Bistro[modifier | modifier le code]

Pour information, j'ai adressé un avertissement à Alencon pour vandalisme. Outre le blanchiment répété de pages depuis des semaines, il crée de nombreux redirects volontairement faux ou recopie le même article sous plusieurs noms dont certains volontairement

C'est un piège tout à fait excusable de penser que des erreurs soient volontaires. J'y suis moi-même tombé la nuit précédente en discutant dans MN4 quand j'y prétendais que la N.A.S.A. ait fait exprès de se tromper. Les conséquences en sont alors bien plus graves que mes quelques redirects faits c'est vrai à la va-vite : plusieurs wikis ont en effet traduit et donc recopié cette grossière erreur de la Nasa :
Date Distance Width Sigma
Impact
Sigma
LOV
Stretch
LOV
Impact
Probability
Impact
Energy
Palermo
Scale
Torino
Scale
YYYY-MM-DD.DD (rEarth) (rEarth) (rEarth) (MT)
2034-04-13.89 0.67 1.09e-03 0.000 -2.70718 8.88e+03 1.7e-06 8.67e+02 -3.36 0
2035-04-14.13 0.62 1.17e-03 0.000 -1.02016 8.68e+03 4.3e-05 8.66e+02 -1.97 1
2036-04-13.37 0.53 1.31e-03 0.000 0.39674 8.57e+03 7.3e-05 8.67e+02 -1.75 1
2037-04-13.64 0.63 1.22e-03 0.000 1.61795 8.47e+03 2.0e-05 8.67e+02 -2.33 0
Puisque tu ne sembles pas avoir trouvé un autre admin pour continuer à pister mes erreurs, je lève donc complètement le pied dans mes contributions à la furca (fourche principale) - Huhu! :o) - où il me serait de toute façon impossible de continuer à travailler sereinement avec une telle épée de Damoclès. Alencon 27 mai 2005 à 14:10 (CEST)
Tu n'as pas encore compris quelle était l'erreur dans MN4? Ce n'est pas le contenu, c'est le nom. Cet astéroïde ne s'appelle pas MN4 mais 2004 MN4 nom sous lequel existait déjà un article (que tu prétends ne pas être écrit en français). Car des astéroïdes se terminant par MN4, il y en a plusieurs (2003 MN4, 2002 MN4, ...) . Si tu lis désignation des astéroïdes, tu découvrira que MN4, cela signifie le 342e astéroïde découvert durant la deuxième moitié du mois de juin d'une année donnée (342 = 13(ordinal de N dans l'alphabet)*26 + 4). Ne pas mettre son année, c'est comme de dire .52.242.80 pour une adresse IP et ne pas mettre le 82 initial: dans le contexte on peut comprendre mais hors de contexte, comme un nom d'article, c'est faux. Jyp 27 mai 2005 à 14:40 (CEST)

provocateurs. Le dernier acte en date: il a redirigé Amérique précolombienne vers Les Mystérieuses Cités d'or. Son attitude (tant les actes, les commentaires et les centres d'intérêts) sont très proches de ceux d'une certaine IP qui fut exclue pendant plusieurs semaines pour des actes similaires. Jyp

Effets de l'impact et précision des données[modifier | modifier le code]

Une partie de l'article est extraite avec autorisation de l'article Apophis va-t-il percuter la Terre en 2036 ? et des articles liés fondé sur les données du JPL (pgm NEO) et du centre Ames de la NASA (MM.MChapman et Morrison).


NB. Il serait utile lorsque les rédacteurs citent des chiffres, de se référer uniquement au site du JPL (programme et dabatase NEO) qui est le seul disposant de données à jour et compilant celles des différents programmes de surveillances.

Ainsi selon la base de données du JPL, Apophis mesure environ 250 m de longueur et non pas 390 m ou 450 m comme on l'écrit ci et là. Une telle différence a une importante incidence sur la puissance de l'explosion notamment (on passe par exemple de 1.5 GT pour 300m à 15 GT pour 600m de longueur) --luxorion

Pour revenir a l'effet d'un impact avec Apophis, il faut tout d'abord préciser qu'on a qu'une idée de synthèse. En effet, puisque la dernière fois que cela est arrivé sur notre planète c'était il y a des dizaines de milliers d'années. Donc, on a que des simulations. Mais si effectivement un géocroiseur du type d'Apophis, venait percuter la terre, ce serais extrèmement destructeur, même s'il percutait un désert. Il faut s'imaginer une grosse enclume de 250 mètres de long et de 27.000.000 tonnes, qui nous percute a près de 20000 km./h. En suite selon si il tombe dans un océan ou sur un continent, les degats ne seraient pas les mêmes, et les répercussions non plus. Si Apophis tombais près du centre de l'atlantique (c'est possible), zone peu peuplé, toutes les cotes de cet océan serais submergés par d'immenses tsunamis, de plusieurs centaines de mètres, qui pénètreraient a certain endroits sur plusieurs centaines de km. Cela ferais également monter brutalement la température de l'eau, tuerais instantanément des millions de poissons et d'animaux marin. Puis l'onde de choc tuerais la plupart des espèces dans tous l'océan. De la même manière l'onde de choc se propagerais sur la terre ferme à près de 2000km./h. et détruirais des villes entières sur un rayon d'au moins 1000 Km. du point d'impact. Tous cela en moins d'une heure après l'impact.Puis il y aurais les retombés d'environ 1 milliard de tonnes de poussières et débrits de roches (dont certain peuvent peser plusieurs dizaines de tonnes) le tout sur une surface de 1500 km.². Par la suite il y aurais un bouleversement majeur du climat sur des milliers de km. autour de l'impact, puis peu à peu, sur l'ensemble de la planète. Avec une forte possibilité "d'hiver d'impact", donc disparition de pas mal d'espèce végétales et donc animales. Chez l'homme on peut s'attendre a une crise économique sans précèdent, puis à des famines, des guerres, mais l'espèce humaine ne serais pas exterminé, en tous cas pas par Apophis directement . On peut tout de même penser qu'une certaine selection "naturelle" s'opèrerait. A titre d'exemple : "le meteor crater en Arizona", est le résultat d'un impact de météorite de 40 à 50 mètres de diamètre environ.D'une composition semblable à Apophis (ferreux), mais 6 fois plus petit. et celui qui aurais exterminé les dinosaures aurait eu une taille de 10 km. de diamètres. Mais tous cela n'est qu'estimation. Je pense qu'il est résonable de penser qu'aucun gouvernement de la planète ne nous dira la vérité sur un reel risque. D'ailleur la Nasa à indiqué qu'elle s'était trompée, que finalement en 2036 Apophis ne nous toucherais pas. Pourtant l'attraction terrestre le fait inexorablement s'approcher de la terre.--Apophyzik (d) 21 janvier 2011 à 00:17 (CET)

Probabilités[modifier | modifier le code]

"Ces probabilités vont surement diminuer avec le temps et les observations futures" quel est le sens exact de cette phrases exactement ??? à virer ou à nunacer ? si les probabilités vont diminer, "surement" c'est qu'elles sont fausses...

Re: et bien qu'attendez-vous pour corriger, avant qu'un vandale ne s'en occupe. Moi j'ai donné. On a vandalisé mon texte. Dès lors je ne participerai plus à wikipedia.fr. C'est ma dernière intervention. --luxorion

Erreur sur la vitesse d'impact[modifier | modifier le code]

Il semblerait que la vitesse d'impact évoquée (lors de l'éventuelle collision entre la Terre et Apophis) soit fausse.

En effet, en vérifiant sur le site de la NASA[1] et en consultant l'article dédié à l'astéroïde, on peut s'apercevoir que la vitesse appelée "Vimpact" correspond à la "velocity at atmospheric entry", c'est-à-dire, la vitesse d'entrée dans l'atmosphère...

L'astéroïde ne possède donc une vitesse de 12,59 km/s QU'AVANT la rentrée atmosphérique. En aucun cas il n'aura une telle vitesse lors de l'impact avec le sol. Quand le corps spatial pénètre notre atmosphère, il est soumis à des forces aérodynamiques (par exemple : les frottements de l'air) ; sa température augmente (conséquence des frottements) et il peut s'ablater (fondre) ou se fragmenter (cela dépend de sa taille, de sa composition chimique...). La vitesse va donc diminuer... Par ailleurs cette vitesse est fonction de la pente d'entrée de l'astéroïde dans l'atmosphère, ou autrement dit, de l'incidence de la trajectoire de l'astéroïde par rapport à l'atmosphère. Une correction serait donc la bienvenue...

Si je comprends bien le tableau dans le document ci-dessous référencé, cette vitesse de 12,59 km/s est même une valeur absolue (dans le vide) alors que sa valeur relative (par rapport à la Terre) ne serait plus que de 5,87 km/s.
Evidemment que cette vitesse réduirait encore dans l'atmosphère mais pas sur qu'on puisse en savoir davantage aujourd'hui. Papatt (d) 13 février 2011 à 22:18 (CET)
J'aurais également voulu vérifier le calcul de l'énergie cinétique paske prendre en compte la vitesse absolue du bolide ne me semble pas logique puisqu'ils doit rencontrer la Terre, un autre mobile. Si ma mémoire est bonne, on ne peut pas prendre en compte directement la vitesse relative : il faut faire la différence des carrés des vitesses pour trouver l'énergie d'impact.
Bon, en gros, l'énergie cinétique annoncée doit être diminuée de 20 %. Ca reste quand même non négligeable.
M'sieur ! M'sieur ! Et l'énergie potentielle due à l'altitude ? Bin si on considère une altitude de 15 kilomètres, l'énergie potentielle représente moins de 0,2 % de l'énergie cinétique absolue du bolide. Autrement dit : rien.
Des commentaires ? Papatt (d) 20 février 2011 à 20:29 (CET)
  1. http://neo.jpl.nasa.gov/risk/a99942.html

Apophis va s’écraser sur la terre ?[modifier | modifier le code]

Les chances sont très faibles que il y a une collision en 2036 , mais peut-être parce-que apophis est un géocroiseur.

Bin justement : le fait qu'il soit un géocroiseur en fait un collisionneur potentiel vu qu'il croise régulièrement l'orbite terrestre.
Toujours est-il que la probabilité d'impact pour 2036 est quasi nulle mais tout dépend (oeut-être encore) de son passage (ou non) dans le « trou de la serrure » en 2029, d'autres perturbations potentielles aussi et enfin (et peut-être surtout) des lois du chaos.
Papatt (d) 9 novembre 2011 à 14:33 (CET)

Signalement de 1 lien brisé rencontré[modifier | modifier le code]

Bonsoir,

je vous signale par le présent message que lors de ma visite sur cet article, j'ai rencontré le lien brisé suivant :

Je l'ai signalé par l'apposition du modèle {{lien brisé}} dans l'article, s'il ne l'était pas déjà, mais je vous invite tout de même généreusement à le corriger par un lien valide (à défaut de nouvelle adresse, un lien Internet Archive ou Wikiwix pourrait convenir) ou à le supprimer s'il ne sert pas de référence.

Pour connaître mes méthodes de détection, rendez-vous ici, vous pourrez éventuellement trouver plus d'information sur la correction des liens externes sur le projet correspondant.

Il est inutile de me répondre ici, je suis un robot et ne comprendrais donc pas ce que vous me direz, pour toute remarque, adressez vous à mon dresseur.

Cordialement Micbot (discuter) 20 mai 2012 à 04:58 (CEST)

Masse : des sources sont indispensables...[modifier | modifier le code]

Bonjour,
Suite aux très récents changements dans les valeurs des masses de notre astéroïde, j'aurais aimé que des sources fussent apportées, tant pour l'ancienne que la nouvelle estimation, et ce que ce soit les valeurs avant ou après la modification qui soient justes. En effet, soit ces masses ont été publiées/annoncées quelque part, soit ce n'est que du TI et (bien que je sois d'accord qu'une simple multiplication n'est pas compliquée) c'est interdit. Ou tout du moins, la masse pourrait être calculée si la densité était sourcée. En tout cas, il faut impérativement une référence soit pour l'une, soit pour l'autre. Tous vos commentaires et sources sont les bienvenus ici-même avant de faire le nécessaire sur l'article lui-même.
Cordialement, SenseiAC (d) 27 mars 2013 à 17:39 (CET)

Modification de la masse (calculée d'Apophis)[modifier | modifier le code]

Bonsoir (ici il est 18:15),

Dans toutes les sources que j'ai trouvées (entre autre celles déjà citées dans l'article), les dimensions résultant des dernières observations sont d'un diamètre de 325 m; d'autre part, toutes les sources ont dit qu'il s'agissait d'une météorite en fer (sidérite). Le volume d'une sphère se calcule avec V=4/3*PI*r^3 et la densité d'une sidérite (par exemple la météorite d'Houba, avec 16% de Ni) est de ~8; la masse de 47 millions de tonnes ramenant à une densité de ~3, l'erreur était manifeste et doit être corrigée ... Cordialement, votre Courage dit-il

Re-Bonsoir (ici il est 23:50),

Dans les sources comme ESA, NASA et JPL, j'ai cherché à retrouver d'où sortait techniquement la composition en matériaux attribuée à (99942) Apophis; dans 99942 Apophis (2004 MN4) Earth Impact Risk Summary du 21.2.2013, on voit attribuer une densité 2.6, à un facteur 3 près: une manière de dire que l'auteur ne connait en fait pas la masse; on ne nous dit à ma connaissance pas quelles sont les valeurs de l'albédo radar (en principe élevé avec du métal, mais les contre-exemples existent). Je crois donc qu'on a peut-être choisi cette densité pour rassurer: minimiser les effets climatiques d'un impact et faire penser à une intervention faisable sur du matériel rocheux. Ma présente contribution est venue du fait qu'il faut être cohérent dans l'article ... et aussi qu'il conviendra de proposer de quoi maîtriser une véritable grosse sidérite. C'est ce que j'ai entrepris sur mon propre blog "Toutes les énergies", lien Organiser la défense contre les météorites, où les quantités d'explosifs calculées sont à considérer comme des minimas pour du rocher ; il vient un deuxième article, sur le traitement d'une masse de Fe-Ni (sidérite, fondue dans le passé, et donc compacte, le pire des cas).

Courage dit-il.

Bonjour, je suis quand même moyennement convaincu par vos arguments. L'astéroïde n'est pas un bloc de métal pur mais il est aussi poreux (40% d'après Binzel et al, 2009). Sa densité est bien plus faible que du fer brut. Comme vous le dites, la masse n'est pas bien connue et s'appuie sur des hypothèses les plus probables (classe Sq, porosité, taille). Le mieux reste de se fier aux publications scientifiques (qui donnent la porosité, la classe, la taille, la densité) et qui permettent de déduire une masse de 4.10^10 kg. Le site du JPL dont vous donnez le lien fait également référence dans le domaine. --Ouhpinaise (d) 29 mars 2013 à 10:32 (CET)
325 m, on est d'accord et il y a des sources (325+/-15 m ici ; 330 m là). Sidérite, OK. mais la densité de 8, c'est du TI, et c'est totalement faux si en effet il est très poreux… Mieux vaut indiquer ce que les publications scientifiques disent (40, 45, 47 Mt selon les sources ; et 21 Mt ici pour les anciennes estimations), avec toute la prudence qu'elles ont (le facteur 3 que vous sourcez). L'article original nous donne les estimations initiales : 230~350 m [valeur nominale de 270 m (270+/-60m)], densité 2,3~3,1 [v. nom. 2,7], albédo 0,30~0,35 [v.n. 0,33], et masse 1~7×1010 kg (le calcul donne m=(4/3)*π*ρ*r^3 comprise entre 14 et 70 Mt avec une v.nom. de 28 Mt). Il y a aussi des infos ici et dans quelques autres articles que je viens de voir. Je pense que maintenant il y a de quoi remettre en ordre cette partie ! Je pense m'en charger (j'ai les articles sous la main) et vous me direz si ça vous convient. SenseiAC (d) 29 mars 2013 à 11:26 (CET)
Bonjour, Voir Référence à Binzel et al avril 2009, on y trouve aussi le facteur deux ou trois pour la masse. Ayant obtenu en 2013 les paramètres optiques (IR et radar) de la surface, entre autres par le système spatial Herschel, et des paramètres de l'orbite précis en 2013 (mesure indirecte de l'effet Yarkovsky), on arrivera peut-être à mieux. Pour ce qui est de la composition interne d'Apophis, on devra attendre qu'une exploration ait eu lieu sur place: il est donc imprudent de publier des données trop vite rassurantes - sur la présence ou non d'un noyau métallique compact important. Mais je suis d'accord pour qu'on publie une large fourchette de masses possibles, plutôt qu'une valeur faible (plus plausible pour une météorite rocheuse poreuse que pour une sidérite) ou la limite supérieure que j'ai présentée ... Après tout, c'est ce que les scientifiques fournissent !

Courage dit-il 29.mars 2013 15:00

Merci pour le lien, je rajouterai quelques précisions issues de cet article plus tard aujourd'hui. SenseiAC (d) 29 mars 2013 à 15:33 (CET)