Dimítrios Gaziádis

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Dimítrios Gaziádis
Biographie
Naissance
Décès
Nationalité
Activité

Dimítrios Gaziádis (en grec moderne : Δημήτριος Γαζιάδης) né à Athènes en 1897[1] et mort dans cette même ville en 1961[2] était un des pionniers du cinéma grec.

Biographie[modifier | modifier le code]

Il fit ses études à l'Académie des beaux-arts de Munich avant de se lancer dans le cinéma. Il fut à Berlin l'assistant de Georg Wilhelm Pabst, d'Ernst Lubitsch, d'Alexander Korda ou d'Ewald André Dupont.

Il revint en Grèce pour suivre la guerre gréco-turque (1919-1922) en tant que documentariste plus que réalisateur d'actualités. Ses images lui servirent à monter en 1921-1922 un film de propagande sur la défaite grecque : Le Miracle grec (Το Ελληνικόν Θαύμα) qui ne fut jamais distribué.

Il créa alors avec ses frères Kosta (qui avait été opérateur aux États-Unis) et Michaïl la société de productions Dag-Films à qui on doit la plupart des succès des années 1920.

Il continua à réaliser des documentaires historiques principalement jusqu'en 1955.

Filmographie[modifier | modifier le code]

Annexes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. On trouve parfois 1896 ou 1899.
  2. On trouve parfois 1959, 1960 voire 1965.