Deserta Grande

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Deserta Grande
Vue de Deserta Grande depuis l'île de Madère.
Vue de Deserta Grande depuis l'île de Madère.
Géographie
Pays Drapeau du Portugal Portugal
Archipel Îles Desertas (Madère)
Localisation Océan Atlantique
Coordonnées 32° 31′ 23″ N, 16° 30′ 34″ O
Superficie 10 km2
Point culminant 488 m
Géologie Île volcanique
Administration
Statut Incluse dans la réserve naturelle des îles Desertas

Région autonome Madère
District Madère
Municipalité Funchal
Démographie
Population Aucun habitant
Autres informations
Fuseau horaire UTC±00:00

Géolocalisation sur la carte : Madère

(Voir situation sur carte : Madère)
Deserta Grande
Deserta Grande
Îles au Portugal

Deserta Grande, toponyme portugais signifiant en français « Grande Déserte », est une île inhabitée du du groupe des trois îles Desertas, située dans la région autonome de Madère (Portugal). Elle est la plus grande et la plus élevée en altitude des qui se trouvent au sud-est de l'île de Madère.

Histoire[modifier | modifier le code]

Sa colonisation n'a pas été possible en raison des difficultés d'accès, car l'île a des falaises abruptes autour de son périmètre. C'est dans cette île qui est située sur une petite fajã, terrain plat accessible par la mer, que l'on trouve la maison-abri des observateurs du Parc naturel de Madère, structure qui reçoit également les visiteurs.

Il y a encore quelques vestiges de tentatives d'occupation pour l'utilisation de l'île sous la forme d'aire de battage de grain et encore une petite cabane de chasse à la baleine qui servaient à l'observation des cétacés

Géographie[modifier | modifier le code]

Topographie[modifier | modifier le code]

Écosystème[modifier | modifier le code]

Au cours des tentatives de colonisation des îles Desertas ont été introduites certaines espèces qui sont rapidement devenues invasives et destructrices pour les espèces endémiques. Après l'intégration des îles Desertas dans le parc naturel de Madère, des programmes d'éradication des espèces envahissantes ont été pratiqués. Dans les années 1990, la dernière chèvre a été abattue, ce qui a permis à la végétation de se rétablir.

Deux des espèces endémiques de l'île de Deserta Grande sont la Pétrel de Bulwer ou la tarentule du désert ou la Lycosa, constituant la plus grande colonie de l'Atlantique ou probablement même la planète entière.

La présence du phoque moine de Méditerranée (Monachus monachus) est enregistrée pour les mammifères et similaire à celle des autres îles du sous-archipel.

Carte des îles Desertas 

Notes et références[modifier | modifier le code]

Article connexe[modifier | modifier le code]