Derick Heathcoat-Amory

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Derick Heathcoat-Amory
GarterInsigniaBurkes.JPG

Plaque et collier de la Jarretière

Fonctions
Member of the 42nd Parliament of the United Kingdom (d)
Tiverton (en)
-
Chancelier de l'Échiquier
-
Peter Thorneycroft (en)
Member of the 41st Parliament of the United Kingdom (d)
Tiverton (en)
-
Ministre de l'agriculture, de la pêche et de l'alimentation (en)
-
Thomas Dugdale (en)
John Hare (en)
Ministre d'État du Commerce (en)
-
Derek Walker-Smith (en)
Secrétaire d'État au Travail et aux Retraites
-
George Isaacs (en)
Osbert Peake (en)
Member of the 40th Parliament of the United Kingdom (d)
Tiverton (en)
-
Member of the 39th Parliament of the United Kingdom (d)
Tiverton (en)
-
Member of the 38th Parliament of the United Kingdom (d)
Tiverton (en)
-
Membre de la Chambre des Lords
Membre du Conseil privé du Royaume-Uni
Membre du Parlement du Royaume-Uni
Titre de noblesse
Baronnet
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 81 ans)
TivertonVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Lieu de travail
Formation
Activités
Autres informations
Parti politique
Arme
Grade militaire
Conflit
Distinction
Titre honorifique
Le très honorable

Derick Heathcoat-Amory (26 décembre 189920 janvier 1981), 1er vicomte d'Amory, homme politique britannique, fut chancelier de l'Échiquier de 1958 à 1960 dans le gouvernement conservateur de Harold Macmillan.

Amory entra en politique sur la scène nationale dès la fin de la Seconde Guerre mondiale, se faisant élire député conservateur de Tiverton en 1945. En 1951, il est nommé ministre des Pensions et Retraites puis fut subséquemment ministre d'État du Commerce (1953-54) et ministre de l'Agriculture, des Pêches et de l'Approvisionnement alimentaire (1955-58).

En janvier 1958, il démissionna du poste de ses trois ministères simultanément lorsque Macmillan lui offrit le poste de chancelier. Effacé et modéré, Amory n'effectua guère de changement en matière de stratégie économique. Il sera créé vicomte d'Amory lors de sa retraite politique en 1960 puis servit de Haut-commissaire britannique au Canada de 1961 à 1963.

Il est décédé le 20 janvier 1981. N'ayant pas de descendance, son titre de vicomte s'éteint, et son titre de baronnet passe à son jeune frère.