Dereivka

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Dereivka
Localisation
Pays Drapeau de l'Ukraine Ukraine
Coordonnées 48° 54′ 53″ N 33° 46′ 52″ E / 48.914722, 33.78111148° 54′ 53″ Nord 33° 46′ 52″ Est / 48.914722, 33.781111

Géolocalisation sur la carte : Ukraine

(Voir situation sur carte : Ukraine)
Dereivka
Dereivka

Dereivka (ukrainien Деріївка) est un village et un site archéologique de l’Oblast de Kirovohrad en Ukraine, en rive droite du Dniepr. Ses vestiges, qui remontent à 45003500 av. J.-Chr., sont généralement associés à la culture de Sredny Stog.

Description sommaire[modifier | modifier le code]

Le site de Dereivka doit sa notoriété aux premières traces matérielles supposée de domestication du cheval qu'on y a retrouvées. Cependant la contamination (par des éléments plus récents datés de 1500 av. J.-Chr.) des crânes de chevaux soumis à la datation au carbone 14 s'est avérée finalement décevante. Malgré l'homogénéité des autres vestiges (poteries campaniformes) datés sur le site et situant l'ensemble aux alentours de 4000 av. J.-Chr., il n'est pas impossible que celui-ci n'ait été utilisé postérieurement ce qui pourrait fausser les interprétations en matière de domestication du cheval.

Les traces de palissades autour des maisons donnent lieu à diverses interprétations. Il y a deux cimetières préhistoriques : l'un (le plus ancien) remontant à la culture du Dniepr moyen et l'autre associé à la culture de Sredny Stog.

Dans le tableau d'ensemble de la culture de Sredny Stog, les vestiges de Dereivka renvoient, selon l’hypothèse Kourgane de Marija Gimbutas, à une ancienne culture indo-Européenne, et même peut-être proto-indo-européenne, bien que la culture de Sredny Stog soit elle-même, du point de vue des rites funèbres, antérieure aux kourganes.

Annexes[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • (en) Cet article est partiellement ou en totalité issu de l’article de Wikipédia en anglais intitulé « Dereivka » (voir la liste des auteurs).
  • Dmitri Telegin, découvreur du site, dans Seredno-Stogivska kultura epokhy midi, Kiev, éd. Naukova Dumka, 1973.
  • J. P. Mallory, article « Dereivka » dans Encyclopedia of Indo-European Culture, éd. Fitzroy, Dearborn, 1997.
  • David W. Anthony, dans The Horse, the Wheel, and Language: How Bronze-Age Riders from the Eurasian, éd. Princeton University Press, 2007.
  • J. P. Demoule, dans Mais où sont passés les Indo-Européens, coll. Librairie du XXIème siècle, Seuil, 2014. P. 412