Denis-Charles Godefroy-Ménilglaise

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Godefroy.
Denis-Charles Godefroy-Ménilglaise
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 81 ans)
Nationalité

Denis-Charles Godefroy-Ménilglaise (22 août 1795 Francfort-sur-le-Main (Hesse, Allemagne) - 20 juillet 1877 Paris) est un historien français, connu surtout pour avoir édité deux chroniques médiévales, celle de Gilbert de Mons, qu'il traduisit en français, et celle de Lambert d'Ardres.

Né Denis-Charles Godefroy, fils de Denis Joseph, seigneur de Maillart, directeur et garde des chartes de l'ancienne chambre des Comptes de Lille et de Marie Julie Eugénie DE LENCQUESAING, il hérita son titre de marquis d'Anne-Alphonsine de Droullin de Ménilglaise, qu'il épousa en secondes noces en 1834. Il est l'auteur en outre de travaux historiques portant sur des personnalités et des familles de la province de Hainaut.

Il était membre de la société des Antiquaires de la Morinie, de la société des Antiquaires de Normandie, de la société des Antiquaires de l'Ouest (Poitiers), de l'Académie de Gand et de l'Académie d'Arras.

Il fut sous préfet de Doullens (1822), de Saint-Malo (1824), de Valenciennes (1826).

Il légua en 1877 sa bibliothèque à la Bibliothèque municipale de Lille.

Principaux ouvrages[modifier | modifier le code]

  • Lambert d'Ardres, Chronique de Guines et d'Ardre - Chronicon Ghisnense et Ardense (1855)
  • Voyages de Georges Lengherand, mayeur de Mons en Haynaut, à Venise, Rome, Jérusalem, Mont Sinaï et Le Kayre, 1485-1486 (1861)
  • Les Savants Godefroy, mémoires d'une famille pendant les XVIe, XVIIe et XVIIIe siècles (1873)
  • Chronique de Hainaut, rédigée par Gilbert, chancelier du comte de Hainaut Bauduin V (1040-1195), traduite en français par le marquis de Godefroy Ménilglaise (1874)

Liens externes[modifier | modifier le code]