Gilbert de Mons

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Gilbert de Mons
Biographie
Naissance
Vers Voir et modifier les données sur Wikidata
Décès
Entre 1223 et 1225
Activité

Gilbert de Mons (v. 1150- 1223/5)[1], appelé aussi Gislebert de Mons, est un chroniqueur hennuyer.

Il est dignitaire ecclésiastique à Mons et à Namur avant d'occuper une place de chancelier à la cour de Baudouin V de Hainaut, qui lui confie des missions politiques. Composée en 1195-96, sa Chronicon Hanoniense ou Chronique du Hainaut constitue un précieux témoignage sur Baudouin ainsi que les figures historiques ayant eu affaire avec lui, en particulier Philippe d'Alsace, Philippe Auguste et Frédéric Barberousse. Sa chronique est aussi une importante source d'informations sur la société du XIIe siècle, notamment pour tout ce qui touche à l'histoire militaire et à l'organisation des croisades.

La Chronique du Hainaut a été traduite en français par Denis-Charles Godefroy-Ménilglaise en 1874. Une traduction moderne en a été faite en anglais (Chronicle of Hainaut by Gilbert of Mons, translated by Laura Napran, Boydell & Brewer, Woodbridge, Suffolk, 2005).

  1. Selon la fourchette donnée par la NDB, (Gislebert (Gillebertus) von Mons) - L'Encyclopædia Britannica de 1911 (Gislebert (or Gilbert) of Mons), quant à elle, donne l'année 1225 - Enfin, Léon Vanderkindere, dans son introduction de La chronique de Gislebert de Mons (p. XXII), analysant les documents fournis, porte son choix sur le 1er septembre 1224

Source[modifier | modifier le code]