Delphine Roumieux

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Delphine Roumieux
Biographie
Naissance
Décès
(à 81 ans)
Nîmes
Nom de naissance
Delphine RibièreVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Activités
Conjoint
Autres informations
Membre de

Delphine Roumieux (Nîmes, [1] - Nîmes, [2]) est une poétesse française.

Félibresse, elle écrivait en langue d'oc.

Biographie[modifier | modifier le code]

Née Delphine (Dóufino) Ribière, elle épousa Louis Roumieux en 1850. Ils auront deux filles, Naïs (ou Anaïs[3],[4]) et Mirèio (Mireille[5]), une des filleules de Frédéric Mistral[6],[7] ; et deux fils : Léon et Jeannot.

En 1877 elle obtient une médaille d'argent aux Jeux floraux de la ville d'Apt, ex æquo avec Lazarine Daniel, pour un poème en l'honneur de Sainte-Anne[8]. La même année Louis Roumieux réalisa une anthologie de sonnets vint sounet provençau tira de l´Almanach du sonnet (Aix-en-Provence) dont les auteurs sont sa femme, Léontine Goirand, Mistral, Aubanel, Arnavielle, Faure... et lui-même.

Œuvres[modifier | modifier le code]

Parus dans l'Armana provençau, en ligne sur Gallica

Notes et références[modifier | modifier le code]

Annexes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Jean Amiel, La Vie et les mémoires commentés de Delphine Roumieux (1830-1911), Éditions méridionales, Nîmes 1936
  • « Roumieux (Delphine) », dans Ivan Gaussen (préf. André Chamson), Poètes et prosateurs du Gard en langue d'oc : depuis les troubadours jusqu'à nos jours, Paris, Les Belles Lettres, coll. « Amis de la langue d'oc », (BNF 33021783), p. 96.

Liens externes[modifier | modifier le code]