Deborah Eisenberg

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Eisenberg.
image illustrant un écrivain image illustrant américain
Cet article est une ébauche concernant un écrivain américain.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Deborah Eisenberg
Description de cette image, également commentée ci-après

Deborah Eisenberg à l'Université Tulane en 2009

Naissance (71 ans)
Winnetka, Illinois, Drapeau des États-Unis États-Unis
Activité principale
Distinctions
Auteur
Langue d’écriture Anglais américain

Deborah Eisenberg, née le [1] à Winnetka dans la banlieue de Chicago est une femme de lettres américaine, grandie à Chicago et installée à New York depuis la fin des années 1960. Considérée aux États-Unis comme un des plus importants auteurs de nouvelles contemporains[2], elle a publié à ce jour six recueils de nouvelles, dont Petits désordres sans importance et Transactions dans une monnaie étrangère. Ses textes sont régulièrement publiés dans le New Yorker et elle enseigne à l'université de Virginie[3]. Elle a obtenu en 2011 le PEN/Faulkner Award pour quatre de ses recueils[4].

Bibliographie en français[modifier | modifier le code]

  • Petits Désordres sans importance, Le Promeneur / Gallimard, 1993
  • Transactions dans une monnaie étrangère, Le Promeneur / Gallimard, 1994
  • Le Crépuscule des super-héros, éditions de l'Olivier, 2009

Notes et références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]