David Kočí

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

David Kočí (né le à Prague en Tchécoslovaquie, maintenant la République tchèque) est un joueur professionnel de hockey sur glace tchèque[1].

Carrière de joueur[modifier | modifier le code]

Il est formé au HC Sparta Prague et après avoir évolué pour l'équipe des moins de 20 ans, il est repêché par les Penguins de Pittsburgh au 146e rang, cinquième tour du repêchage d'entrée de 2000 dans la Ligue nationale de hockey. Après son repêchage, il rejoint les Cougars de Prince George de la Ligue de hockey de l'Ouest avec lesquels il évolue durant la saison 2001-2002.

Il rejoint l'organisation des Penguins et joue durant cinq saisons pour son équipe affiliée, les Penguins de Wilkes-Barre/Scranton qui évoluent dans la Ligue américaine de hockey, mais a également joué pour les Nailers de Wheeling de l'ECHL, sans pouvoir être rappelé pour une partie dans la LNH.

À l'été 2006, il signe en tant qu'agent libre avec les Blackhawks de Chicago. Après avoir joué dans la LAH pour les IceHogs de Rockford, il est rappelé par les Blackhawks en mars 2007 et joue ses premières parties dans la LNH. Il ne passe pas inaperçu lors de son premier match le 10 mars contre les Coyotes de Phoenix alors qu'il récolte pas moins de 42 minutes de pénalité et a engagé des combats contre Josh Gratton et Nick Boynton[2]. En neuf parties avec Chicago au cours de cette saison, il obtient 88 minutes de pénalité.

Il est connu pour s'être battu contre Zdeno Chára en plein match qui lui mesure 2,06 m, ceci a été fatal[non neutre] pour Kočí car il est sorti du terrain le crâne en sang.[pertinence contestée]

En juillet 2008, il signe avec le Lightning de Tampa Bay. Après seulement un match avec le Lightning, il est placé au ballotage et est réclamé par les Blues de Saint-Louis. Au bout de quatre parties, il est une nouvelle fois mis au ballotage et revient avec le Lightning après y avoir été réclamé[3]. Il marque son premier but dans la LNH le 26 mars 2009 lors d'un match contre les Canadiens de Montréal[4].

Il signe en 2009 avec l'Avalanche du Colorado, équipe avec laquelle il évolue durant deux saisons puis retourne dans son pays natal, la République tchèque, en signant avec son club formateur, le HC Sparta Prague. Il s'agit de sa dernière équipe avant de se retirer.

Statistiques[modifier | modifier le code]

Pour les significations des abréviations, voir statistiques du hockey sur glace.

Statistiques par saison[5],[6]
Saison régulière Séries éliminatoires
Saison Équipe Ligue PJ  B   A  Pts Pun PJ  B   A  Pts Pun
1997-1998 HC Sparta Prague U18 Extraliga tch. U18 41 2 9 11 105 - - - - -
1998-1999 HC Sparta Prague U20 Extraliga tch. U20 47 0 7 7 124 - - - - -
1999-2000 HC Sparta Prague U20 Extraliga tch. U20 36 0 4 4 79 - - - - -
2000-2001 Cougars de Prince George LHou 70 2 7 9 155 6 0 0 0 20
2001-2002 Nailers de Wheeling ECHL 33 2 4 6 105 - - - - -
2001-2002 Penguins de WBS LAH 26 1 3 4 98 - - - - -
2002-2003 Nailers de Wheeling ECHL 48 0 1 1 103 - - - - -
2002-2003 Penguins de WBS LAH 9 0 0 0 4 - - - - -
2003-2004 Penguins de WBS LAH 78 1 7 8 298 10 0 0 0 2
2004-2005 Penguins de WBS LAH 68 1 9 10 311 - - - - -
2005-2006 Penguins de WBS LAH 13 0 0 0 59 - - - - -
2006-2007 Admirals de Norfolk LAH 44 0 1 1 223 - - - - -
2006-2007 Blackhawks de Chicago LNH 9 0 0 0 88 - - - - -
2007-2008 Blackhawks de Chicago LNH 18 0 0 0 68 - - - - -
2007-2008 IceHogs de Rockford LAH 7 0 0 0 25 - - - - -
2007-2008 Admirals de Norfolk LAH 21 0 2 2 57 - - - - -
2008-2009 Lightning de Tampa Bay LNH 33 1 1 2 132 - - - - -
2008-2009 Blues de Saint-Louis LNH 4 0 0 0 9 - - - - -
2009-2010 Avalanche du Colorado LNH 43 1 0 1 84 - - - - -
2010-2011 Avalanche du Colorado LNH 35 1 0 1 80 - - - - -
2011-2012 HC Sparta Prague Extraliga tch. 41 0 5 5 132 3 0 0 0 2
2012-2013 HC Sparta Prague Extraliga tch. 30 0 2 2 122 3 0 0 0 4
2013-2014 HC Sparta Prague Extraliga tch. 5 0 0 0 2 1 0 0 0 0
Totaux LNH 142 3 1 4 461 - - - - -

Notes et références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]