Daniel Vangarde

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant un producteur de musique
Cet article est une ébauche concernant un producteur de musique.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) .

Ce modèle est-il pertinent ? Cliquez pour en voir d'autres.
Cet article ne cite pas suffisamment ses sources (février 2011).

Si vous disposez d'ouvrages ou d'articles de référence ou si vous connaissez des sites web de qualité traitant du thème abordé ici, merci de compléter l'article en donnant les références utiles à sa vérifiabilité et en les liant à la section « Notes et références » (modifier l'article, comment ajouter mes sources ?).

Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Bangalter.

Daniel Vangarde (de son vrai nom Daniel Bangalter), né en 1947[1], est un producteur et parolier français.

Au début des années 1970, il travaille avec Ringo et Sheila. Il a enregistré un album dans la vague contestataire (avec des titres comme : Un bombardier avec ses bombes, Comme le juge avait mal mangé, Une comète va rencontrer la terre[2],[3],[4]).

Il s'est ensuite reconverti dans les musiques festives (il est le parolier de La Compagnie créole). Ses principaux travaux ont été effectués dans les années 1970 pour les interprètes Ottawan, Gibson Brothers et Sheila soit comme parolier, compositeur ou producteur. Il a alors largement travaillé avec Jean Kluger.

D'origine juive polonaise[5], il trouve, en 1999, dans les archives de la Sacem, dirigée alors par Jean-Loup Tournier, des documents inédits sur son comportement à l’égard des artistes juifs, via une note interne du 7 novembre 1941, qui « a édicté le fichage des auteurs “non aryens”, décidé du blocage de leurs droits, et ­menacé d’internement “en camp de concentration” »[6].

Il est également le père de l'artiste compositeur Thomas Bangalter du groupe de musique électronique Daft Punk[7]. L'album d'Eddie Johns, More Spell On You, d'où serait tiré le sample présumé[8] de One More Time des Daft Punk, a d'ailleurs été enregistré à Paris par Daniel Vangarde.[réf. nécessaire]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]