Jean Kluger

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Jean Kluger
Naissance (83 ans)
Anvers (Belgique)
Activité principale Compositeur, éditeur et producteur de musique

Jean Kluger, né à Anvers (Belgique) en , est un compositeur, éditeur et producteur de musique belge.

Biographie[modifier | modifier le code]

Jean Kluger naît à Anvers de Jacques et Adela Kluger et est l'aîné de trois garçons, Roland (homme d'affaires, notamment co-fondateur avec Pierre Bellemare du télé-achat), et Ludovic.

La carrière de Jean Kluger commence en 1957, lorsqu'il est engagé par World Music, la société d'édition musicale de son père, Jacques Kluger. Après la mort de ce dernier, survenue en 1963, il fonde l'année suivante sa propre société à Bruxelles, Les éditions Jean Kluger, et, à Paris en 1968, la société Bleu Blanc Rouge, avec sa femme Huguette Ferly.

Depuis le début des années 1970, il compose la musique de nombreux succès pour les marchés français, flamands et allemands, tant pour des artistes belges et français qu'internationaux, notamment Dalida, Ringo, Sheila, Petula Clark, ou encore Rika Zaraï, Nana Mouskouri et Claude François[1]. Avec Daniel Vangarde, il compose tous les succès de La Compagnie créole, The Gibson Brothers et Ottawan. Il produit de nombreux artistes flamands, tels que Will Tura, Johan Verminnen, Marva, John Terra et Dana Winner.

Il crée avec Claude Bolling le groupe Les Parisiennes dont il édite cinquante œuvres. Il sera aussi l'éditeur du thème de Borsalino, écrit par Claude Bolling.

Il produit l'album culte Le monde fabuleux des Yamasuki dont sortira Aieaoa (ou Aie a Mwana (en)), enregistré entre autres par Bananarama et Black Blood.

Œuvre[modifier | modifier le code]

Composition[modifier | modifier le code]

  • Will Tura (la plupart des textes de Nelly Byl)
    • Vlaanderen mijn Land
    • Ik mis je zo
    • De Mannen van de Nacht
    • Verboden Dromen
    • Angelina
Ottawan à Moscou (en 2008).
Daliah Lavi (1966).
Velile (en 2010).

Producteur[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :