Daniel Braaten

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Braaten.
Daniel Braaten
Image illustrative de l'article Daniel Braaten
Daniel Braaten, 2012
Situation actuelle
Équipe Drapeau : Norvège SK Brann
Numéro 25
Biographie
Nom Daniel Omoya Braaten
Nationalité Drapeau : Norvège Norvégien
Naissance (35 ans)
Lieu Oslo (Norvège)
Taille 1,84 m (6 0)
Poste Attaquant polyvalent
Parcours professionnel 1
Saisons Club 0M.0(B.)
2000-2004 Drapeau de la Norvège Skeid Fotball 116 (24)
2004-2007 Drapeau de la Norvège Rosenborg BK 082 (14)
2007-2008 Drapeau de l'Angleterre Bolton Wanderers 014 0(1)
2008-2013 Drapeau de la France Toulouse FC 179 (15)
2013-2014 Drapeau du Danemark FC Copenhague 030 0(2)
2015-2016 Drapeau : Norvège Vålerenga Fotball 024 0(1)
2016- Drapeau : Norvège SK Brann 037 0(2)
Sélections en équipe nationale 2
Années Équipe 0M.0(B.)
2000 Drapeau : Norvège Norvège -18 ans 004 0(0)
2003 Drapeau : Norvège Norvège espoirs 002 0(0)
2004-2014 Drapeau : Norvège Norvège 052 0(4)
1 Compétitions officielles nationales et internationales.
2 Matchs officiels.
Dernière mise à jour : 8 août 2015

Daniel Braaten, né le à Oslo (Norvège), est un footballeur norvégien, qui évolue au poste de milieu de terrain au Vålerenga Fotball.

Biographie[modifier | modifier le code]

Il commence sa carrière avec le Skeid FK Oslo avant de signer pour Rosenborg. Avant sa signature, Braaten avait attiré l'intérêt de divers clubs norvégiens et même de clubs étrangers dont le RC Lens. Braaten était déjà allé à Rosenborg BK sous forme de prêt. Rosenborg l'a acheté 2,5 millions de NOK.

Braaten devient progressivement l'un des meilleurs joueurs de la première ligue norvégienne. Il devient un joueur régulier à Rosenborg grâce à ses passes décisives et ses buts.

Il joue son premier match avec la sélection norvégienne en 2004.

Le 3 août 2007, Braaten signe pour £450 000 à Bolton[1]. Il marque son premier but dans la ligue anglaise plus de trois semaines après sa signature permettant à Bolton de gagner 3-0, mais il perd peu à peu sa place et ne joue par la suite pratiquement plus.

Le 26 juin 2008, il s'engage en faveur du Toulouse FC, son club l'ayant inclus dans le transfert de Johan Elmander[2],[3]. Après des performances en demi-teinte et une blessure en première partie de saison, il retrouve peu à peu la confiance et monte en puissance en début d'année 2009 avec de bonnes performances avec le TFC[4]. Il est qualifié de « koala » par certains supporters du TFC[5]. Son apport est notable, notamment à l’extérieur.[réf. nécessaire]

En effet, sur la saison 2010-2011, les statistiques sont édifiantes[style à revoir] : le bilan du TFC à l'extérieur avec Braaten titulaire est de 6V-3N-1D et avec Braaten sur le banc de 0V-1N-8D.[pas clair] Le 24 septembre 2011, Daniel Braaten dispute son centième match de Ligue 1 contre Nancy pour une victoire 1-0 du TFC[6].

Le 2 septembre 2013, en fin de contrat avec Toulouse Daniel Braaten s'engage avec le FC Copenhague[7]. Il marque son premier but sous les couleurs danoises contre Galatasaray en Ligue des champions.

Après une saison au Danemark il retourne en Norvège et s’engage pour un an en février 2015[a] avec le club osloïte du Vålerenga Fotball[8].

Son contrat n’est pas prolongé à la fin de la saison[9]. Sans club, il participe fin janvier 2016 au stage de pré-saison du SK Brann[10] avant de s’engager avec le club de Bergen pour un an le 21 février 2016[11]. À la fin de la saison il prolonge son contrat pour une nouvelle saison.

Carrière[modifier | modifier le code]

Palmarès[modifier | modifier le code]

En équipe nationale[modifier | modifier le code]

Avec Rosenborg BK[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. En Norvège les saisons se déroulent sur une année civile unique, du début du printemps (mars ou avril suivant les années) à la fin de l’automne (généralement fin novembre).

Références[modifier | modifier le code]

  1. (en) « Bolton sign Braaten », sur dailymail.co.uk, (consulté le 9 octobre 2017)
  2. « Daniel Braaten a signé ! », sur tfc.info, (consulté le 9 octobre 2017)
  3. « Elmander à Bolton », sur eurosport.fr, (consulté le 9 octobre 2017)
  4. Alexis Toledano, « Daniel Braaten, la bonne affaire du TFC », sur footmercato.net, (consulté en 9 ocotre 2017)
  5. « Une pétition «Prolonger Braaten c'est sauver le TFC» mise en ligne », sur ladepeche.fr, (consulté le 9 octobre 2017)
  6. « Daniel Braaten a atteint la barre des 100 ! », sur lesviolets.com, (consulté le 10 octobre 2017)
  7. (no) Mathias Bergquist et Lars Hulleberg, « Daniel Braaten klar for FC København » [« Daniel Braaten prêt pour le FC København »], sur dagbladet.no, (consulté le 10 octobre 2017)
  8. (no) Fredrik Saltbones, « Nå er Daniel Braaten tilbake i norsk eliteserie » [« Daniel Braaten est de retour en première division norvégienne »], sur aftenposten.no, (consulté en 10 ctobre 2017)
  9. (no) Roar Lyngøy, « Daniel Braaten er ferdig i Vålerenga », sur Aftenbladet (no), (consulté le 10 octobre 2017)
  10. (no) Mads Bøyum, « Daniel Braaten blir med Brann på treningsleir », sur Sunnmørsposten (no), (consulté le 10 octobre 2017)
  11. Robert Langer, « Brann Bergen : Braaten a signé », sur mercato365.com, (consulté le 10 octobre 2017)
  12. Fiche de Daniel Braaten sur footballdatabase.eu
  13. (en) Fiche de Daniel Braaten sur national-football-teams.com

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :