Daṇḍa

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Danda.
Yama tenant un daṇḍa. Gouache sur papier, 1814, British Museum.

Le daṇḍa (sanskrit selon IAST ; en devanāgarī : दण्ड) est un signe de ponctuation ‹ । › marquant la fin d'une phrase ou la moitié d'une stance[1]. Le double daṇḍa ‹ ॥ › est utilisé pour marquer la fin d'une stance.

Ce terme signifie également bâton, massue, sceptre, ou encore, au sens figuré, châtiment[1].

Daṇḍa est, dans la mythologie hindoue, le fils de Dharma et Kriyā, personnifiant le châtiment[1].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a, b et c The Sanskrit Heritage Dictionary de Gérard Huet

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]