DHC Corporation

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir DHC.

DHC Corporation
logo de DHC Corporation

Création 1972
Dates clés 1980, début de la commercialisation de produits cosmétiques
Forme juridique société anonyme
Siège social Tōkyō
Drapeau du Japon Japon
Activité cosmétiques
Effectif 2 578 (21 février 2006)
Site web www.dhc.co.jp

DHC Corporation, en japonais 株式会社ディーエイチシー, Kabushiki-gaisha DHC (initiales de Daigaku Honyaku Center, en japonais 大学翻訳センター) est une entreprise japonaise, basée à Tōkyō, spécialisée dans l’élaboration, la fabrication et la commercialisation de produits cosmétiques et compléments alimentaires. Elle possède plusieurs filiales à l’étranger.

Historique[modifier | modifier le code]

Au Japon[modifier | modifier le code]

La société DHC Corporation est fondée en 1972 au Japon. À l'origine, elle s'implante comme institut universitaire de langues : le Daigaku Honyaku Center. En 1980, DHC lance la production et la vente de produits cosmétiques. À partir de cette date, DHC connaît se développe par une stratégie commerciale différenciée dans le secteur (par exemple le recours systématique à la vente par correspondance, puis en ligne). Dans les années 90, DHC diversifie ses activités et investit le segment des compléments alimentaires. Le 3 janvier 2008, le Nihon Ryûtsû Sangyo Shinbun estime que DHC est le numéro 1 de la vente en ligne de produits cosmétiques au Japon.

À l'international[modifier | modifier le code]

DHC ouvre en 1995 ses premières filiales étrangères aux États-Unis et à Taïwan. L’entreprise investit d'autres marchés internationaux dans les années 2000, d’abord en Asie puis en Europe et en France.

En France[modifier | modifier le code]

La filiale française de DHC a été fondée en avril 2007. Elle a commencé ses activités commerciales début avril 2008. Elle a fermé en 2016.

Politique[modifier | modifier le code]

DHC finance une chaine de télévision, retransmise sur YouTube, qui offre à côté d’émissions vantant les mérites des produits de DHC des programmes politiques défendant des théories conspirationnistes et des idées d'extrême-droite[1].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Jeremy Harley, DHC Television: Cosmetics and Conspiracy Theories, Shingetsu News Agency (19 juin 2018).

Liens externes[modifier | modifier le code]