Désinfection - désinsectisation - dératisation en France

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

En France, la désinfection – désinsectisation – dératisation, abrégée en 3D[Par qui ?], est la gestion des organismes vivants qui sont indésirables dans les lieux publics ou privés.

Cette activité s'exerce dans les logements individuels et collectifs, dans les lieux publics, tels que les écoles, les hôpitaux, les hôtels, les salles de spectacle, les bureaux ou les usines notamment tout au long de la filière agroalimentaire.

Elle gère entre autres les insectes nuisibles tels que les blattes, les moustiques, les punaises de lit et les termites ou les rongeurs principalement les rats et les souris. L'activité concerne également l'éloignement des pigeons. Elle couvre les spécialités techniques suivantes : la désinsectisation, la dératisation, la désinfection, la démoustication, le dépigeonnage, le traitement anti-termites préventif ou curatif, ainsi que d'autres variantes dans chaque spécialité.

L'un des moyens d'extermination de ces espèces est l'usage de produits biocides.

Organisation de la profession[modifier | modifier le code]

L'activité commerciale est soumise à l'obtention d'un agrément d'entreprise découlant du certificat d'applicateurs et distributeurs de produits antiparasitaires à usage agricole et des produits assimilés. Depuis le 1er janvier 2012, une refonte a été effectuée par le Ministère de l'Agriculture dans le cadre du Certiphyto[1].

La Convention collective nationale française régissant la profession se nomme Désinfection – désinsectisation - dératisation. L'accord constitutif date du 1er septembre 1991 et son extension (validation par le Ministère du Travail) le 16 janvier 1992, publication au JONC : le 31 janvier 1992[2]. Le n° de la brochure officielle est le 3260.

Dans la nomenclature d’activités française (NAF 2008), la profession a pour appellation « Désinfection, désinsectisation, dératisation » et le code APE est 81.29A[3]. La profession est représentée par la Chambre Syndicale 3D[4] ainsi que le Syndicat National de l'Hygiène.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Instruction sur la désinfection, la désinsectisation et la dératisation dans les armées de terre, de mer et de l'air, Défense nationale, Charles-Lavauzelle et Cie, Paris, Limoges, Nancy, 1955, 82 p.
  • Convention collective nationale, Désinfection, désinsectisation, dératisation, 3 D : 1er septembre 1991, étendue par arrêté du 16 janvier 1992, Ministère de l'emploi et de la solidarité, octobre 2001 (2e éd.), X-31 p. (ISBN 2-11-075215-7)
  • Gilles Prisse, Dératisation, désinsectisation, désinfection : le guide pratique de l'applicateur, PC Media, Deuil la Barre, 2002, 250 p. (ISBN 2-9519183-0-5)