Cytokinine

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Les cytokinines sont des substances proches des bases puriques (adénines substituées). C'est une famille de phytohormones indispensables au développement de la plante tout comme l'auxine, ayant fonction d'hormones chez les végétaux.

Histoire[modifier | modifier le code]

En 1902, Gottlieb Haberlandt énonce le concept de totipotence cellulaire, les cellules végétales différenciées sont capables de se dédifférencier puis de se redifférencier (avec une autre fonction ou non).

Cependant, les cytokinines, impliquées dans ce phénomène, n'ont été découvertes que dans les années 1940. En 1941, on produit des cals (amas de cellules indifférenciées) en culture in vitro avec la présence de lait de coco dans le milieu de culture, trente ans plus tard, on y trouve la zéatine.

En 1957, on isola de la kinétine à partir d'ADN de sperme de poisson.

Biosynthèse[modifier | modifier le code]

Les cytokinines sont synthétisées au niveau de l'apex racinaire.

Elles sont regroupées en une même famille à cause de la similarité de leurs effets. Elles sont toutes constituées d'une adénine, la différence se faisant sur la chaîne latérale (en position 6).

La voie de biosynthèse de la zéatine suit ce schéma :

Adénosine monophosphate (les deux cycles) + /\²-isopentenyl pyrophosphate (la chaîne latérale) → isopentenyl adenine ribotide (grâce à la Citokinin synthase)

L'Isopentenyl adenine ribotide subit ensuite quelques transformations pour arriver rapidement à la forme mature de la zéatine.

Effets[modifier | modifier le code]

Elles ont des propriétés activatrices de la division cellulaire, mais elles sont également impliquées dans la croissance et la différenciation cellulaire, entre autres.

  • Activation de la production de chlorophylle
  • Activation de l'ouverture des feuilles
  • Favorisent la croissance cellulaire
  • Favorisent la formation de jeunes pousses
  • Favorisent le déchargement de composés sucrés par le phloème
  • Retardent la sénescence foliaire
  • Conjuguées à l'auxine, activent la division cellulaire (l'auxine favorise la duplication de l'ADN ; les cytokinines permettent la séparation des chromosomes)
  • Impliquées dans les morphogénèses
  • Inhibent la photosynthèse des plantes en C4
  • Stimulent le métabolisme des cellules de jeunes pousses (qui ne sont pas à leur niveau de métabolisme maximal) en réponse à une augmentation de l'eau et des substances minérales disponibles.
  • etc.

Liste des cytokinines connues[modifier | modifier le code]

Cytokinines de synthése[modifier | modifier le code]

Cytokinines naturelles[modifier | modifier le code]