Curie de Pompée

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Curie (Rome antique), Curie Julia et Curie Hostilia.

Curie de Pompée
Image illustrative de l’article Curie de Pompée
Représentation de l'intérieur de la curie sur le tableau « La mort de César » de Gérôme.

Lieu de construction Regio IX Circus Flaminius
Champ de Mars
Date de construction Vers 50 av. J.-C.
Ordonné par Pompée
Type de bâtiment Édifice où se réunit le Sénat
Le plan de Rome ci-dessous est intemporel.
Planrome3.png
Curie de Pompée
Localisation de la curie dans la Rome antique (en rouge)

Coordonnées 41° 53′ 43″ nord, 12° 28′ 35″ est
Liste des monuments de la Rome antique

La Curie de Pompée, construite à l'initiative de Pompée, s'intègre dans le grand complexe architectural que ce dernier a élevé au sein du Champ de Mars. C'est un des édifices utilisés par le Sénat pour se réunir et traiter d'affaires qui ne peuvent être réglées dans les limites du pomerium.

Localisation[modifier | modifier le code]

La curie est située à l'extrémité orientale du portique du théâtre de Pompée, à proximité des quatre temples du Largo di Torre Argentina.

Fonction[modifier | modifier le code]

Elle est destinée à servir pour les réunions du Sénat qui doivent se tenir hors du pomerium. Selon Appien[a 1], cette curie est également utilisée lorsque des jeux sont organisés dans le théâtre de Pompée.

Histoire[modifier | modifier le code]

C'est à cet endroit qu'est assassiné Jules César aux ides de Mars de l'an 44 av. J.-C. par vingt-trois sénateurs, juste en face de la statue de son ennemi politique, Pompée. Au moment des funérailles de César, le bâtiment est incendié par la foule en colère. En 42 av. J.-C., la curie est murée puis transformée en latrines[a 2].

Description[modifier | modifier le code]

L'édifice prend la forme d'une exèdre rectangulaire d'environ 25 mètres sur 17[1]. À l'intérieur s'éleve une grande statue de Pompée.

« La morte di Cesare » de Vincenzo Camuccini : César est assailli par les sénateurs aux pieds de la grande statue de Pompée, à l'intérieur de la curie.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  • Sources modernes :
  • Sources antiques :
  1. Appien, Guerres civiles 2, 115
  2. Dion Cassius, Histoire romaine, 47, 19

Annexe[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Marianne Bonnefond-Coudry, Le Sénat de la République romaine de la guerre d'Hannibal à Auguste, École française de Rome, coll. « Bibliothèque des écoles françaises d'Athènes et de Rome », .
  • (it) Giuseppe Marchetti Longhi, « « Theatrum Lapideum » « Curia Pompeia » e « Trullum Dominae Maraldae ». Topografia antica e medievale di Roma », Rendiconti della Pontificia accademia romana di archeologia, no 12,‎ , p. 233-319.