Croatie blanche

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
La Croatie blanche (Chrobatia) sur une carte de Pologne en 992-1025

La Croatie blanche (en croate Bijela Hrvatska, en polonais, Biała Chorwacja) également nommée Chrobatie, fut une région s'étendant dans les actuelles Pologne méridionale, Bohême et Slovaquie. La région à l'ouest de la Croatie blanche est connue comme étant la Serbie blanche.

Les tribus croates y habitèrent avant qu'elles ne partent s'installer au début du VII e siècle d'abord dans le nord des Carpates puis dans le nord-ouest de la Péninsule balkanique (actuelle Croatie).

Une principauté de Croatie blanche subsista, toutefois, autour de Cracovie. En 995, des armées tchèques venues de Bohême et de Moravie envahirent l’État de Croatie blanche et détruisirent sa capitale Libice. Peu après, les Croates blancs (Byelohravati) furent envahis par le nouveau royaume de Pologne. Le dernier dirigeant de l’État de Croatie blanche - Sobjeslav - fut tué par les armées polonaises, en 1004, près de Prague.

Les Croates blancs ont conservé, toutefois, une identité ethnique séparée jusqu'à nos jours.

Les princes connus sont :

  • Gostomil (milieu du IX e siècle)
  • Slavenic (deuxième moitié du X e siècle)
  • Sobjeslav (années 990 à 1004).