Cristina Sanabria

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Sanabria Sánchez est un nom espagnol. Le premier nom de famille, paternel, est Sanabria ; le second, maternel, souvent omis, est Sánchez.
Cristina Sanabria
CRI-Damas Elites Colombia 2016 (cropped).jpg
Cristina Sanabria sur le podium des championnats de Colombie 2016
Informations
Nom de naissance
Ana Cristina Sanabria SánchezVoir et modifier les données sur Wikidata
Naissance
Voir et modifier les données sur Wikidata (29 ans)
ZapatocaVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Équipe actuelle
Équipes non-UCI
2010Formesan - Panachi - Indersantander
2011-2012ESSA - Indersantander
2013ESSA Epm - Santander
01.2014-08.2014Bizkaia - Durango
09.2014-2015Bogotá Humana – Solgar Vitaminas
2016Bogotá mejor para todos
Équipes UCI
12.06.2017-2018Servetto Giusta
2019-Swapit Agolico
Principales victoires

Ana Cristina Sanabria Sánchez, née le à Zapatoca, dans le département de Santander, est une coureuse cycliste colombienne, membre de la formation Servetto Giusta. Elle devient championne de Colombie du contre-la-montre en 2016 et conserve son titre en 2017.

Repères biographiques[modifier | modifier le code]

Cristina Sanabria aborde le cyclisme par le VTT avant de se consacrer à la route[1].

En 2010, après s'être classée cinquième du contre-la-montre[2], Cristina Sanabria obtient sa première médaille dans des championnats de Colombie Élite. Elle termine deuxième derrière Viviana Velásquez de la course en ligne[3].

En mai de l'année suivante, Cristina est sélectionnée pour représenter son pays lors des championnats panaméricains de Medellín[n 1]. 2011 la voit, également, remporter une course à étapes de niveau national, la II Clásica Nacional Femenina de Anapoima[1]. Cependant, elle reste loin des médailles lors des championnats nationaux[n 2]. En fin d'année, elle échoue à la quatrième place du Tour de Colombie, à douze secondes du podium[4].

En mars et en mai 2012, Sanabria est au Salvador puis au Venezuela, avec la sélection nationale colombienne[5], pour disputer des épreuves octroyant des points dans la course à la qualification aux Jeux olympiques[6],[7], sans toutefois se distinguer[8]. Alors qu'en avril, elle s'était imposée au peloton national dans la III Vuelta a Cundinamarca Femenina, grâce à ses talents de grimpeuse[9]. En novembre, elle participe aux XIX Juegos Deportivos Nacionales. En prenant part à l'échappée, elle obtient une médaille de bronze dans le course en ligne[10]. Moins de dix jours plus tard, Sanabria termine sur le podium du Tour de Colombie, en échouant pour trente-huit secondes à la deuxième place[11].

En février et mars 2013, Cristina Sanabria fait partie de la sélection colombienne qui dispute les Tours du Costa Rica et du Salvador (ainsi que les épreuves d'encadrement). Bien que sous l'aval de la fédération cycliste nationale, les coureuses doivent supporter les coûts d'un tel voyage. Seule une réduction de 30 % sur l'uniforme leur est offert ainsi que le prêt d'un vélo de la marque Specialized. L'entreprise ESSA[n 3] permet à la native de Zapatoca de partir pour l'Amérique centrale[12]. Au Salvador, après une dixième place dans le Grand Prix de Oriente (en), Cristina termine cinquième du Tour national puis également, cinquième du Grand Prix GSB (en)[13]. Ses résultats lui permettent d'inscrire cinquante et un points au classement mondial[14]. Seule sa participation au Tour de Colombie, au mois de novembre, se détache dans le second semestre. Elle finit quatrième à quelques secondes du podium tout en s'octroyant le classement de la montagne[15]. Au mois de décembre, la formation biscayenne Bizkaia-Durango annonce la signature de Cristina Sanabria pour la saison suivante[16].

L'année 2014 la voit disputer des épreuves à l'étranger, sans résultats probants. Fin février le Tour du Costa Rica (en)[17] et en septembre, le Tour de Toscane féminin-Mémorial Michela Fanini, où elle abandonne dès la première étape[18]. En avril, lors des championnats nationaux, Sanabria termine à six secondes du podium du contre-la-montre et dans le peloton se disputant au sprint le titre de la course en ligne[n 4]. Proche de la victoire les années précédentes sans toutefois avoir pu assujettir ses adversaires, cette fois, elle domine largement la dixième édition du Tour de Colombie féminin, au mois de novembre[19]. Non contente de remporter les quatrième[20] et cinquième étapes[19], elle s'impose avec plus de quatre minutes d'avance sur sa dauphine et s'adjuge en sus les classements par points et de la montagne[21]. Ce triomphe clôt une saison qui avait mal commencé avec deux chutes lui ayant causé respectivement une luxation de l'épaule et une fracture de la clavicule[19].

2016 : participation aux Jeux olympiques[modifier | modifier le code]

Cristina Sanabria commence l'année 2016 en disputant, en Argentine, le Tour de San Luis. Ses prédispositions pour le contre-la-montre[22] et la montagne[23] lui permettent de terminer sixième de l'épreuve[24]. Un mois plus tard, Cristina dispute les championnats de Colombie. Elle s'impose à ses adversaires sur l'épreuve chronométrée[25]. Elle échoue à quatre secondes du podium, deux jours après, dans la course en ligne[26]. En mai, elle déclare que son défi est d'intégrer une équipe comme la Lotto Soudal et de pouvoir participer au Giro Rosa. Elle arrive aux championnats panaméricains avec l'espoir d'une médaille dans le contre-la-montre et de décrocher le coupon olympique pour son pays dans la course en ligne[27]. Elle termine deuxième derrière sa compatriote Serika Gulumá dans l'effort solitaire[28].

Vingt ans après les Jeux d'Atlanta et Maritza Corredor, une athlète colombienne peut disputer l'épreuve en ligne de cyclisme sur route[29]. En raison des difficultés que présente le tracé de la compétition olympique et grâce à ses résultats acquis pendant la saison, Cristina Sanabria est choisie pour représenter son pays[30]. Mais, le manque de confrontation avec le haut niveau ne lui permet pas de rivaliser avec les Européennes, Cristina termine quarantième. À la suite de la compétition, Sanabria réclame auprès de sa fédération nationale, pour elle et ses consœurs, la possibilité de concourir davantage en dehors des frontières de la Colombie. Avec l'appui des dirigeants et une préparation adéquate, elle est persuadée qu'une Colombienne pourrait obtenir une médaille aux prochains Jeux[31].

À la fin de l'été, Cristina Sanabria s'impose dans sa seconde course à étapes[n 5], de niveau national, de l'année, en remportant la Vuelta a Boyacá[32]. Elle avait auparavant disputé les championnats de Colombie sur piste sans, toutefois, monter sur le podium.

Une année plus tard, elle réalise, enfin, son rêve d'intégrer le peloton international en étant enrôlé par la formation italienne Servetto Giusta. Fin juin, elle participe au Tour d'Italie avec l'objectif de le terminer et de remporter une étape[33]. Elle a signé pour une période de trois mois avec la possibilité de signer un contrat de deux ans de plus[34].

Palmarès sur route[modifier | modifier le code]

Par années[modifier | modifier le code]

Résultats sur les championnats[modifier | modifier le code]

Jeux olympiques[modifier | modifier le code]

Championnats panaméricains[modifier | modifier le code]

Jeux d'Amérique centrale et des Caraïbes[modifier | modifier le code]

Championnats de Colombie[modifier | modifier le code]

Palmarès sur piste[modifier | modifier le code]

Championnats de Colombie[modifier | modifier le code]

  • Medellín 2016
    • Bronze medal Colombia.svg Médaillée de bronze de la course aux points[50].
    • Bronze medal Colombia.svg Médaillée de bronze de l'omnium[51].

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. cf les résultats et les références s'y attenant dans le paragraphe "Championnats panaméricains".
  2. cf les résultats et les références s'y attenant dans le paragraphe "Championnats de Colombie".
  3. Electrificadora de Santander S.A. est une compagnie d'électricité du département de Santander.
  4. Voir l'article Championnats de Colombie de cyclisme sur route 2014 et les références s'y attenant.
  5. Après la Clásica de Anapoima au mois de mars 2016.

Références[modifier | modifier le code]

  1. a et b (es) « Ana Cristina Sanabria campeona de la II Clásica Femenina de Anapoima », sur nuestrociclismo.com, (consulté le 6 juin 2016)
  2. (es) « Campeonatos Nacionales: Carlos Ospina, Félix Barón y Paola Madriñán ganadores de la CRI », sur www.revistamundociclistico.com, (consulté le 28 mars 2016)
  3. (es) « Ciclistas santandereanos marcaron el paso en la ruta », sur www.vanguardia.com, (consulté le 28 mars 2016)
  4. (es) « Serika Guluma tri-campeona del Tour Femenino, cf l'onglet Resultados », sur nuestrociclismo.com, (consulté le 28 mars 2016)
  5. (es) « A la Vuelta Femenina de El Salvador, viajan 7 ciclistas colombianas », sur nuestrociclismo.com, (consulté le 30 mars 2016)
  6. (es) « Clemilda Fernandes ganadora de la Vuelta femenina a El Salvador », sur nuestrociclismo.com, (consulté le 30 mars 2016)
  7. (es) « Las damas se preparan para una ronda venezolana de alto nivel », sur nuestrociclismo.com, (consulté le 30 mars 2016)
  8. (en) « L'année 2012 de Cristina Sanabria sur le site "cqranking" », sur www.cqranking.com (consulté le 19 mars 2016)
  9. (es) « Ana Cristina Sanabria se quedó con el título », sur www.vanguardia.com, (consulté le 30 mars 2016)
  10. (es) « Medalla de oro para Lorena Vargas de Casanare en la prueba de ciclismo en ruta. Juegos Nacionales en Popayán. », sur elpayanes.wordpress.com, (consulté le 30 mars 2016)
  11. (es) « Se le escapó el título a Ana Cristina Sanabria », sur www.vanguardia.com, (consulté le 30 mars 2016)
  12. (es) « Ana Cristina Sanabria se va a ‘rodar’ a Centroamérica », sur www.vanguardia.com, (consulté le 30 mars 2016)
  13. (es) « Destacada participación de Ana Sanabria en El Salvador », sur www.ciclismodesantander.com.co (consulté le 30 mars 2016)
  14. (en) « UCI Ranking - Ana Sanabria », sur www.uci.html.infostradasports.com (consulté le 30 mars 2016)
  15. (es) « Hernán Aguirre y Liliana Moreno fueron los campeones de la Vuelta al Porvenir y el Tour Femenino », sur www.revistamundociclistico.com, (consulté le 31 mars 2016)
  16. (es) « Tres fichajes más para Bizkaia-Durango », sur elpeloton.net, (consulté le 31 mars 2016)
  17. (en) « Les classements officiels de la Vuelta Ciclista Femenina a Costa Rica 2014 », sur www.uci.infostradasports.com, (consulté le 31 mars 2016)
  18. (es) « Nuevo triunfo de Shelley Olds en el Giro de Toscana; Serika Guluma llegó en el lote puntero », sur www.revistamundociclistico.com, (consulté le 31 mars 2016)
  19. a b et c (es) « Ana Cristina Sanabria campeona del Tour Femenino, voir aussi l'onglet Declaraciones », sur nuestrociclismo.com, (consulté le 6 juin 2016)
  20. (es) « Tour Femenino Et.4: para Ana Sanabria, etapa reina y liderato, voir aussi l'onglet Declaraciones », sur nuestrociclismo.com, (consulté le 6 juin 2016)
  21. (es) « Les classements officiels du X Tour Femenino del Porvenir 2014 », sur www.clasificacionesdelciclismocolombiano.com, (consulté le 31 mars 2016)
  22. (es) « Tour Femenino San Luis, Et.4: Un año después Lauren Stephens repite crono y liderato », sur nuestrociclismo.com, (consulté le 13 septembre 2016)
  23. (es) « Tour Femenino San Luis, Et.5: Katie Hall se quedó de nuevo con la etapa reina », sur nuestrociclismo.com, (consulté le 13 septembre 2016)
  24. (es) « Ana Cristina Sanabria, la mejor colombiana », sur www.vanguardia.com, (consulté le 13 septembre 2016)
  25. (es) « Ana Cristina Sanabria, oro en los Nacionales de Ruta », sur www.vanguardia.com, (consulté le 13 septembre 2016)
  26. a et b (es) « Les classements officiels de la troisième journée des championnats de Colombie 2016 », sur drive.google.com (consulté le 14 septembre 2016)
  27. (es) « “Al Panamericano de ruta vamos por el cupo para los olímpicos”: Ana Cristina Sanabria », sur www.revistamundociclistico.com, (consulté le 13 septembre 2016)
  28. (es) « Panamericano de Ruta en Venezuela: Oro con Sérika Gulumá y Plata con Ana Cristina Sanabria en la CRI », sur www.revistamundociclistico.com, (consulté le 13 septembre 2016)
  29. (es) « Histórico: Colombia obtiene un cupo para ciclismo de ruta femenino en JJ.OO. Río 2016 », sur hsbnoticias.com, (consulté le 24 août 2016)
  30. (es) « Definidos los seis cupos del ciclismo de ruta para los Olímpicos », sur www.elfrente.com.co, (consulté le 24 août 2016)
  31. (es) « “Nos falta mucho mas ritmo de carrera para estar al nivel de las europeas” Ana Cristina Sanabria », sur www.revistamundociclistico.com, (consulté le 24 août 2016)
  32. (es) « Vuelta a Boyacá: Oscar Rivera y Ana Sanabria los campeones. Oscar Soliz y Lorena Colmenares ganadores de etapa », sur www.revistamundociclistico.com, (consulté le 13 septembre 2016)
  33. (es) « Giro de Italia Femenino: El debut de Ana Cristina Sanabria », sur www.revistamundociclistico.com, (consulté le 1er juillet 2017)
  34. (es) « Zapatoca Ana Cristina Sanabria competirá con el Servetto Giusta », sur www.elfrente.com.co, (consulté le 1er juillet 2017)
  35. (es) « Les résultats officiels de la course en ligne féminine des championnats panaméricains de 2011 », sur www.nuestrociclismo.com (consulté le 26 mars 2016)
  36. (es) « Panamericano de Ruta de Venezuela: Cuba, Oro y Plata. Laura Lozano y Ana Sanabria en Top 10 », sur www.revistamundociclistico.com, (consulté le 13 septembre 2016)
  37. (es) « El Panamericano de ruta ya tiene sus primeros medallistas », sur www.copaci.org, (consulté le 1er juillet 2017)
  38. (es) « Chilena Paola Muñoz y Brasileña Wellyda Dos Santos ganan la ruta panamericana », sur www.copaci.org, (consulté le 1er juillet 2017)
  39. (en) « Le classement officiel du contre-la-montre féminin des championnats de Colombie de cyclisme sur route 2009 », sur www.uci.infostradasports.com (consulté le 26 mars 2016)
  40. (en) « Le classement officiel de la course en ligne féminine des championnats de Colombie de cyclisme sur route 2009 », sur www.uci.infostradasports.com (consulté le 26 mars 2016)
  41. (es) « Ivan Casas de Boyacá Orgullo de América-Aretama Campeon en la CRI de los Nacionales de Ciclismo », sur www.antena2.com.co, (consulté le 26 mars 2016)
  42. (es) « Les classements officiels des championnats de Colombie de course en ligne 2011 », sur drive.google.com (consulté le 26 mars 2016)
  43. (es) « Medalla de oro para Lorena Vargas de Casanare en la prueba de ciclismo en ruta. Juegos Nacionales en Popayán. », sur elpayanes.wordpress.com, (consulté le 26 mars 2016)
  44. (es) « Prueba de ciclismo en contrarreloj individual femenino y masculino : Juegos Nacionales en Popayán. », sur elpayanes.wordpress.com, (consulté le 26 mars 2016)
  45. (es) « Les classements officiels des championnats de Colombie de course en ligne Élite féminine et Espoirs masculin 2013 », sur docs.google.com (consulté le 26 mars 2016)
  46. (es) « Les résultats officiels du contre-la-montre féminin des championnats de Colombie de cyclisme sur route 2014 », sur nuestrociclismo.com (consulté le 26 mars 2016)
  47. (es) « Les résultats officiels de la course en ligne féminine des championnats de Colombie de cyclisme sur route 2014 », sur nuestrociclismo.com (consulté le 26 mars 2016)
  48. (es) « Les classements officiels de la troisième journée des championnats de Colombie 2017 », sur www.clasificacionesdelciclismocolombiano.com, (consulté le 11 mars 2017)
  49. (es) « Le classement officiel des courses en ligne féminines et Espoir masculins des championnats de Colombie 2019 » [PDF], sur www.clasificacionesdelciclismocolombiano.com, (consulté le 13 février 2019)
  50. [PDF] (es) « Les résultats du quatrième et dernier jour de compétition des championnats de Colombie de cyclisme sur piste de 2015, cf le communiqué n° 86 », sur www.nuestrociclismo.com, (consulté le 19 août 2017)
  51. [PDF] (es) « Les résultats du troisième jour de compétition des championnats de Colombie de cyclisme sur piste de 2016, cf le communiqué n° 55 », sur www.nuestrociclismo.com, (consulté le 18 août 2017)

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :