Credo quia absurdum

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Credo quia absurdum est une locution latine signifiant « je [le] crois parce que c'est absurde ».

Origine[modifier | modifier le code]

Souvent attribuée à Tertullien, c'est une citation apocryphe, la véritable phrase étant :

« Crucifixus est Dei filius ; non pudet quia pudendum est. Et mortuus est Dei filius ; CREDIBILE EST QUIA INEPTUM EST. Et sepultus resurrexit; certum est quia impossibile[1]. »

En français : « Le Fils de Dieu a été crucifié ? Je n'ai pas honte puisqu'il faut avoir honte. Le Fils de Dieu est mort ? IL FAUT Y CROIRE PUISQUE C'EST ABSURDE. Il a été enseveli, il est ressuscité : cela est certain puisque c'est impossible. »

Saint Augustin a utilisé une formule voisine, credo ut intelligam, je crois pour comprendre.

Dans un cas comme dans l'autre, l'idée défendue est que ce qui est censé être admis ici n'est pas à la portée de la raison humaine et que dans ces conditions la foi constitue le seul recours possible.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Tertullien, Liber de Carne Christi, 5:5. Traduction de Jean-Pierre Mahé, 1975.