Credo quia absurdum

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant la religion
Cet article est une ébauche concernant la religion.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Credo quia absurdum est une locution latine signifiant « je [le] crois parce que c'est absurde ».

Origine[modifier | modifier le code]

Souvent attribuée à Tertullien, c'est une citation apocryphe, la véritable phrase étant :

« Crucifixus est Dei filius ; non pudet quia pudendum est. Et mortuus est Dei filius ; CREDIBILE EST QUIA INEPTUM EST. Et sepultus resurrexit; certum est quia impossibile[1]. »

En français : « Le Fils de Dieu a été crucifié ? Je n'ai pas honte puisqu'il faut avoir honte. Le Fils de Dieu est mort ? IL FAUT Y CROIRE PUISQUE C'EST ABSURDE. Il a été enseveli, il est ressuscité : cela est certain puisque c'est impossible. »

Saint Augustin a utilisé une formule voisine, credo ut intelligam, je crois pour comprendre.

Dans un cas comme dans l'autre, l'idée défendue est que ce qui est censé être admis ici n'est pas à la portée de la raison humaine et que dans ces conditions la foi constitue le seul recours possible.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Tertullien, Liber de Carne Christi, 5:5. Traduction de Jean-Pierre Mahé, 1975.