Coursier (cheval)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Coursier.
Cette miniature représente un chevalier sur un cheval qui pourrait être un coursier.

Un coursier est un cheval rapide et fort, fréquemment mentionné et utilisé au Moyen Âge comme monture de guerre. Il était monté par les chevaliers et les hommes d'armes.

Étymologie[modifier | modifier le code]

Le nom de coursier proviendrait de leur capacité à se déplacer à de grandes vitesses au galop[1], le nom pourrait être tiré de l'ancien français course[2] ou de l'italien corsiero, qui signifie cheval de bataille[3]

Coursiers en temps de guerre[modifier | modifier le code]

Le coursier était une monture plus commune que le destrier[4] et son utilisation était plus courante en bataille puisque ces chevaux sont à la fois légers, rapides et puissants[1]. C'étaient des chevaux de valeur, mais moins cher à l'achat que les fameux destriers[5]. Un autre cheval communément utilisé en temps de guerre fut le roussin, qui était une monture à tout faire de faible valeur.

Autres utilisations[modifier | modifier le code]

Les coursiers furent occasionnellement montés pour la chasse[3].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b Ewart Oakeshott A Knight and his Horse, Rev. 2nd Ed. USA:Dufour Editions, 1998, p. 11-12
  2. (en) Oxford English Dictionary, 10th Ed, 1999
  3. a et b Ann Hyland The Warhorse 1250-1600, UK: Sutton Publishing, 1998, p.97
  4. Michael Prestwich, Armies and Warfare in the Middle Ages: The English Experience, New Haven: Yale University Press, 1996
  5. Christopher Gravett. English Medieval Knight 1300-1400, Oxford: Osprey Publishing, 2002, p 59

Annexes[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]