Coraebus rubi

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Le bupreste du rosier est un petit bupreste de l'ordre des Coléoptères qui vit notamment sur les ronces (Rubus spp.) et les framboisiers.

Dans certaines conditions sa larve peut endommager les racines des rosiers (Rosa spp.)

Description[modifier | modifier le code]

Adulte vu de face
Détail, carène de la carapace

L'adulte a un corps allongé à bords parallèles de 8 à 10 mm de long, de couleur brun noir à reflets dorés, avec sur les élytres des taches grisâtres plus ou moins transversales caractéristiques.

La larve, de couleur blanc jaunâtre a 20 mm de long environ[1].

Biologie[modifier | modifier le code]

L'adulte se nourrit des feuilles de rosier, de ronce, de fraisier, qu'il découpe de manière irrégulière. Les larves creusent des galeries spiralées dans les tiges, galeries descendant jusqu'au racines, puis remontent au niveau du sol pour la nymphose qui se produit vers le collet de la plante[1].

Ce sont les larves qui causent des dégâts importants aux plantes, le creusement des galeries entraînant le jaunissement du feuillage, le dessèchement des tiges et l'affaiblissement, voire la mort, de la plante.

Distribution[modifier | modifier le code]

L'aire de répartition de cette espèce comprend la plus grande partie de l'Europe, le Proche-Orient et l'Afrique du Nord.

Prédateurs[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b Lucien Bonnemaison, Les ennemis animaux des plantes cultivées et des forêts, t. 2, Paris, Sep, , 503 p., p. 48-49.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :