Composé de l'ion argent

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Composés de l'ion argent)
Aller à : navigation, rechercher

Le cation Ag+ fait partie du premier groupe de cations dans le schéma d'analyse qualitative.

  • Sa réaction la plus caractéristique est la suivante :

cation Ag+ + anion Cl- → précipité de chlorure d'argent (solution légèrement nitrique)

Le chlorure d'argent est soluble dans l'ammoniac et il se forme alors le chlorure de diamine-argent(I) :

Par chauffage, il y a une décomposition produisant du chlorure d'ammonium et de l'amidure d'argent :

L'amidure d'argent est aussi instable et se décompose par la réaction suivante donnant du nitrure d'argent :

Le nitrure d'argent est explosif et se décompose au choc :

Cette formation de complexe existe aussi avec les anions cyanure et thiosulfate (hyposulfite) pour donner l'ion bicyanoargentate (I) : [Ag(CN)2]- et l'ion bithiosulfato-argentate (I) : [Ag(S2O3)2]3-

  • Les bromures donnent avec le cation Ag+ un précipité jaune pâle de bromure d'argent : AgBr selon la réaction :

Ce composé est très peu soluble dans l'ammoniac.

  • Les iodures donnent avec le cation Ag+ un précipité jaune l'iodure d'argent : AgI insoluble dans l'ammoniac selon la réaction :

. Ce composé est insoluble dans l'ammoniac.

Dans un excès de nitrate d'argent (AgNO3), AgI se dissout pour former le complexe : AgI.2AgNO3

  • Les sulfures donnent avec le cation Ag+ un précipité noir de sulfure d'argent : Ag2S selon la réaction :

.

  • Les bases fortes forment avec l'ion Ag+ un précipité brun d'oxyde d'argent : Ag2O

l'hydroxyde d'argent se décompose :

  • Le chromate de potassium forme avec l'ion argent du chromate d'argent de couleur rouge brique :

Ce précipité est soluble dans l'acide nitrique et dans l'ammoniac mais insoluble dans l'acide acétique.

L'acide arsénique:H3AsO4 donne l'arséniate d'argent de couleur rouge foncé :Ag3AsO4.

Cette différence de couleur permet de distinguer la valence de l'arsenic présent.

Le cation Ag+ est facilement réduit en Ag métallique par divers réducteurs.

à chaud, nous avons la réaction :

  • Réduction par les ions Mn++ selon l'équation :
  • Action du pyrogallol sur le résidu sec d'une solution de Ag+ donne un précipité d'argent métallique.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • V. Alexéev - Analyse qualitative - Éditions MIR-Moscou 1970
  • (en) C.H. Sorum - Introduction to Semimicro Qualitative Analysis - 3e édition - Prentice-Hall, Inc. 1965
  • A. Michel et J.Bénard - Chimie Minérale- 1964- Masson et Cie
  • (en) D.F. Shriver, P.W. Atkins, C.H. Langford -Inorganic Chemistry- 1994 - Oxford University Press
  • (en) N.A. Lange - Handbook of Chemistry - 10e édition - Mc Graw-Hill Company
  • B. Nekrassov - Chimie minérale - Éditions MIR
  • (pt) R.B.Heslop e K.Jones - Química inorgânica - Fundação Calouste Gulberman